défi d augmenter la durée du temps à table - 13112014

coolosse.
Abonné

Aujourd hui ,en prenant du recul ,en faisant du bodyscan ,en m occupant de moi je me suis observée à table depuis qqs repas et je trouve que je mange trop vite ,beaucoup trop vite

j ai repensé à un autre post qui parlait du fait de poser sa fourchette

Alors depuis ce matin j ai décidé de lancer le défi d augmenter la durée du temps que je passe à manger pendant les repas

ET C EST PAS FACILE.....sacré challenge

Alors je me suis préparée une assiette de tartiflette avec de la salade verte et j ai regardé l horloge :midi

j ai pris une premiere bouchée et me suis forcée à reposer ma fourchette entre chaque bouchée,j ai fermé les yeux en essayant de bien ressentir les saveurs en bouche ,le gout du fromage de la pomme de terre,des lardons de la creme....le craquant de la salade verte,le gout de la vinaigrette

Pour etre franche ,je trouvais ça long de prendre tout ce temps....et puis j ai pensé à une phrase que dit souvent mon mari quand il voit mon fils avaler son repas à grande vitesse:"tu ne respectes pas ton repas ni celui qui l a préparé quend tu manges comme ça"

Et là ça m a un peu calmé ,je me suis dit que j avais envie de respecter celui qui a preparé le repas car en l occurence c'était moi.

j ai poursuivi mon repas en dégustant chaque bouchée

j ai pris une bonne salade de fruits frais maison et j ai aussi fermé les yeux en m entrainant à retrouver le fruit que j avais mis en bouche

tout cela m a paru bien long et pourtant je n ai passé que 15 minutes à table.....mais c'est un gros progres car si j avais mangé comme d hab ,j aurais pris mon assiette devant la télé ,je me serai resservie ,à l origine en me servant j avais l intention de me resservir pcq j avais fait expres de mettre une plus petite quantité mais je ne l ai pas fait.je pense que mon repas aurait duré meme pas 5 min pour etre totalement sincere

La sensation que j ai là maintenant c'est d abord une fierte d avoir réussi ce défi que je me suis lancée,c'est aussi de constater que je me suis largement satisfaite de la quantité servie,c'est que j ai apprécié mon repas,j ai eu l impression de le respecter et de me respecter

Alors je me dis ,pourquoi ne pas se lancer le défi de faire durer encore un peu plus longtemps mon prochain repas en essayant de trouver des astuces

Commentaires

drine.
Abonné

super, courage, tu y arrives, c'est fastidieux pour l'instant mais avec le temps ça deviendra une habitude.

Félicitations à toi

bonne journée

n'oublies pas qu'il est drôlement bon de prendre le temps !!

kiss

coolosse.
Abonné

hier soir absolument pas réussi mon défi

j ai préparé un barbecue de cotes d agneau, j ai fait revenir des oignons dans de l huile moutarde vinaigre et je les ai mis sur la viande quand je l ai sortie des braises

j avais preparé avec ça une salade verte et des tomates

Et là on passe à table moi ,mon mari et mon fils....ça sent super bon ...en plus un barbecue en novembre trop bien

impossible de canaliser l envie de me jeter sur la viande comme si je n en avais pas mangé depuis 10 ans et comme si je n en mangerais plus apres....je n ai meme pas pris le temps de macher ,de savourer....pourtant je me voyais faire ,je m etais dit "allez ,fais doucement"

repas qui n a duré pas plus de 10 min

par contre ce matin petit dej tranquille avec le petit ,on a pris tout notre temps et le pain grillé était super bon

c'est dur de prendre du temps pour manger et pourtant quand on s y met c'est tellement meilleur

prochaine étape ce midi

je me demande si le fait d etre seule ne m aide pas un tout petit peu

isage109.
Abonné

yeah bravo Coolosse yes

Même si tu n'y arrives pas à tous les coups, tu en as au moins pris conscience cheeky

Moi aussi j'étais une mangeuse TGV, une vieille habitude d'enfance au foyer : une fois par semaine le premier qui avait fini avait le droit de choisir le parfum de sa glace ou les meilleures tartines quand on nous servait "café complet". Quelqu'un m'avait même fait remarquer que je m'asseyais en biais ...pour me lever plus vite sans doute.

Maintenant je me surprends à regarder chaque fourchette que j'enfourne, à essayer de détecter les odeurs, la texture, la saveur, etc.

Pas à chaque repas non plus mais quand je le fais, je remarque que je ne finis pas ce qu'il y a dans mon assiette et ça aussi c'est un gros progrès heart

Comme toi hier soir j'avais tellement faim que j'ai dévoré mon boudin haha et la compote de pommes et deux morceaux de fromage et du pain que j'ai terminé en le tartinant de crème de noisettes.

Après je n'en pouvais plus et je sentais mon ventre tout gonflé no

Continuons à déguster, ça nous fait du bien wink

coolosse.
Abonné

ah isage 109,j espere pouvoir sans me l imposer ,réussir ces instants de dégustation qui sont vraiment agréables....

Ce midi ,j ai réussi à poser ma fourchette mais pas à tous les coups,j ai néanmoins pris le temps de savourer chaque bouchée.je n ai pas trop mangé ,je ne me suis pas resservie

j ai mangé à 14h30 et mon repas a duré 10 min..moins bien qu hier et je sais que c'est parce que je me suis installée devant la télé...petit plateau télé tranquilou...bon pour excuse..il fait froid dans ma cuisine et le chauffage est allumé au salon ,j ai préféré cette douce chaleur

izabelle
Animatrice forum

très bon défi

moi j'ai grandement agrandi ce temps là  en coupant mon dessert en 10 morceaux et en dégustant chacun bien lentement.....

pour le plat j'ai encore tendance à manger trop vite!!!

 

alors je te suis sur ce défi !!

coolosse.
Abonné

salut izabelle...pas mal l idée de couper en 10...je vais tenter de le faire des ce soir...pas facile de le faire pour un yaourt???

izabelle
Animatrice forum

laugh

coolosse.
Abonné

alors ce soir,ca a été plus calme plus lent mais ça n a pas été parfait.je me suis faite rattrappée par une belle eme de fin de repas...je l ai accueillie mais pas assez savouré...pas pris le temps nécessaire pour lui laisser la place

boudicca.
Abonné

Je me joinds à vous pour ce défis car j'ai beaucoup de mal à manger en dègustant, j'ai régresser sur ce point.

Je recommence à avaler mon repas en 5 minutes!! Je vais essayer l'astuce d'Isabelle, de tout couper en petits cubes, je verrai bien si ça fonctionne.

Merci pour le conseil.

izabelle
Animatrice forum

alors j'ai pensé à vous ce matin

et ce midi

 

ce matin j'ai quand même été assez vite (en même temps je n'avais pas vraiment le temps)

 

mais ce midi j'ai ralenti sur la salade et sur le plat....

le dessert c'est plus ou moins acquis maintenant, je le déguste

mais sur le reste,  faut encore du progrès

 

ce soir j'ai du monde à la maison donc mon défi sera de ne pas avoir fini avant tout le monde!!!!

coolosse.
Abonné
echec pour chaque repas.je mange trop vite. heureusement a midi j ai tt de meme reussi a poser qqs fois ma fourchette.pas facile pour moi les repas en famille .je suis entrainee par le rythme tgv de tt le monde
amie35.
Ancien abonné

Ce post est une bonne idée. J'ai bien intellectualisé que le fait de manger lentement est important mais j'en suis incapable.

Je finis toujours la première à table, je ne déguste pas et je ne savoure pas. C'est un constat que je n'apprécie pas mais c'est une réalité.

Meme si je le fais avec un peu de conscience de ce qui se passe en bouche , pendant le repas je suis loin d'une dégustation.j'en suis meme parfois à manger deux ou trois chocolat en me disant le premier je l'ai mangé , le prochain  je le deguste. Meme en ayant fait des exercices de respirations avant cela ne change héla pas grand chose. J'ai quand meme une forte impression qu'il me manque quelque chose pour y arriver.

Cet été à la reprise du programme, le comportement était juste. Je mangeais dans des petites assiettes, je posais ma fourchette sur les 3 premieres bouchées, et je les dégustais . j'attendais la faim pour manger mais depuis 2 mois tout s'est accéléré et les mauvaises habitudes ont repris le dessus. Je vais donc suivre ce défi pour reprendre les bonnes habitudes. 

Ce midi je mange avec des amis, ils mangent lentement et je vais essayer les suivre smiley

isage109.
Abonné

BON DIMANCHE A VOUS TOUTES.

Je me dépêche de poster mais pas pour manger, pour rejoindre mes filles et mon chéri aux Automnales à Genève (style comptoir) et je ne suis pas encore habillée.

J'invite mes filles à manger, j'espère avoir faim avant midi wink

C'est vrai qu'accompagnée, je mange plus vite que seule, je ne suis ni la première ni la dernière à finir mon assiette. Par contre, quand je suis seule, je n'éteins la télé que pour déguster en pleine conscience.

C'est une compagnie et ça ne m'empêche pas de déguster au contraire, je m'ennuie et je vais manger plus vite. Du coup, je n'ai jamais choisi le défi de manger télé éteinte blush

Courage

coolosse.
Abonné

ce matin me suis levée tot 5h du matin ...y avait un ronfleur dans mon lit qui m a empeché de poursuivre ma nuit.

j ai tenté de me rendormir dans le canapé..c'était foutu...à 6h mon ventre gargouillait ,j ai fait couler un café et je me suis mangée des belles tranches de pain beurre que j ai dégustées ...vraiment avec un grand plaisir parce que la croute du pain était grillée à souhait ...j ai pris mon temps ,je pense que j ai mangé un peu trop mais j ai fait durer le plaisir en machant longuement comme si je voulais tirer le maximum de gout :ce mélange de pain grillé et de beurre est un pur moment de plaisir

calico.
Abonné

Bonsoir tout le monde,

Ce post tombe à pic par rapport à mon actuelle réfléxion au sujet de la vitesse d'absoption de la nourriture et la dégustation.

Il y a deux ans, je me suis désabonnée car je n'arrivais décidément pas à trouver la satiété. J'y étais presque, mais quand je dégustais les aliments, il me semblait que je passais à un cheveu du truc sans vraiment y accéder. Et puis ralentir le rythme de mes repas, c'était comme vouloir m'attacher avec des cordes, me brider. Je n'y arrivais qu'à moitié et je ressortais épuisée. Pire, l'EME me guettait au coin de la cuisine bien souvent. 

Comme beaucoup, je mange à cent à l'heure, de trop grandes portions. Des années de pratique, du bétonnage en règle.

Et puis en revenant sur le site, je découvre qu'il y a de nouvelles vidéos. La méthode est de plus en plus connue. Il y a des reportages. Que je m'empresse de visionner. Et je découvre au hasard, une vidéo d'un témoignage où l'on voit le Dr Z. dans son bureau parisien demander à sa patiente de déguster un micro cube de pâte de fruit (enfin un truc blanc cubique de la taille d'un petit pois). Bon, jusque là, rien de nouveau pour moi. Ce qui me surprend est la consigne: enrober le truc de salive et jouer avec pour sentir les angles, les facettes, les formes, puis sentir les arômes, les goûts. Sur le moment je prends note et me dis que c'est peut-être ce qui me manquait jusqu'à lors. Je n'avais pas souvenir de cela.

Je réalise que jusqu'à présent, je n'ai jamais au grand jamais laissé la nourriture sans la mâcher dans ma bouche, sur ma langue. Tout de suite, je la glisse sous mes dents et je croque, je triture, je mâche, longuement, croyant ainsi déguster.

Un ou deux jours passent sans que je repense à l'épisode du cube. Et un matin, j'essaie avec du pain très sec qui me restait. Et là : LA  REVELATION !

Au point qu'il m'a fallu 20 minutes pour venir à bout d'un quignon de pain dur comme la table. Le plus incroyable est que je l'ai trouvé absolument délicieux et que pour une fois je n'ai pas mangé de tartine à la confiture mais surtout que cela ne m'a pas manqué. J'ai senti que je n'avais plus envie de rien manger. J'avais atteint la satiété et je m'en trouvais bien. Dingue.

C'est à ce moment que j'ai réalisé que j'avais trouvé ma clé de voûte. Youhouhou, Eureka! ça m'a mis de bonne humeur pour toute la semaine.

Je vous  garantis que l'arôme se dégage divinement quand on laisse le temps à la salive de faire son travail.

Depuis, je n'ai plus besoin de faire des efforts pour fractionner ma nourriture, pour aller moins vite. Je sais maintenant quelle est la taille de mes bouchées si je veux pouvoir les faire tourner avec ma langue pour les savourer dans l'espace entre mon palais et ma langue. Je ne croque plus à tout va. Plus besoin, car la nourriture une fois bien imbibée, fond parfois toute seule. Et cela ne me coute pas plus d'effort que cela.

Enfin presque.

Tout serait magnifique sous le soleil si je mangeais seule à tous les repas. Mais voilà, mon étape suivante est d'y arriver en toute sérénité en bonne  compagnie. Je me laisse bien souvent gagner par le rythme des autres ou le stress, ou encore par le contenu de la discussion et me surprends à re-mâcher à toute vitesse.

 

coolosse.
Abonné

merci Calico pour tes observations et tes expériences ,elles sont tres intéressantes ,et c'est vrai que moi meme j ai cette sensation de presque y arriver mais jamais totalement au point d en etre vraiment satisfaite.

Ce matin ,petit déj ,je me suis appuyée sur l experience de couper en petits morceaux d izabelle et sur le laisser la salive faire son job de calico

j ai pris mon morceau de baguette ,mis du beurre ,j ai du faire 15 morceaux et je me dis que ce qui a été pris en 15 morceaux aurait du etre avalé en 4 bouchées habituellement

Donc déja je gagne du temps de durée en coupant en morceau ensuite je multiplie par presque 4 le nombre de bouchées...ça fait déjà une avancée

Donc,j ai laissé fondre chacune de mes bouchées de pain le plus longtemps possible et j ai pu retrouver un gout de pain que j apprécie,avec le petit gout de beurre salé...hummm je crois que le pain beurre est un de mes aliment bonheur du moment

expérience à renouvelller

autre remarque concernant la pizza que j ai mangée hier...j ai pris le temps de bien mastiquer et de faire ressortir les gouts ,je l ai trouvée moyenne ,lourde et moi qui pensais manger la totalité j en ai laissé une bonne part et je n en ai meme pas envie pour ce midi

coolosse.
Abonné

observations de ce matin

le fait de couper mon morceau de pain en plusieurs morceaux au lieu de n en faire que qqs bouchées m aide vraiment  à prolonger le temps de mon petit dej ,j arrive à mieux sentir les gouts

amie35.
Ancien abonné

Merci à vous de partager votre expérience ,

Calico:  La façon dont tu racontes  ta dégustation semble presque mystique, ça me motive dans l'envie de persévérer dans la dégustation.
Colosse je vais essayer de couper et de n'en manger qu'un seule à la fois.
Je reviendrai  partager avec vous
bonne journée

coolosse.
Abonné
J arrive bien a prendre plus de temps au petit dej et en plus je mange moins que ce q j avais prevu de mamger juste avant de commencer a manger.je ressens mieux le moment ou j ai eu assez j arrive a etre plus calme.les autres repas restent encore trop rapides mais je progresse.
amie35.
Ancien abonné

[quote=coolosse]J arrive bien a prendre plus de temps au petit dej et en plus je mange moins que ce q j avais prevu de mamger juste avant de commencer a manger.je ressens mieux le moment ou j ai eu assez j arrive a etre plus calme.les autres repas restent encore trop rapides mais je progresse.[/quote]

 

C'est tres psotive coolosse .

Moi les repas c'est beaucoup trop rapide, degustation rapide sur les 2 premieres bouchées, et encore c'est trop rapide et le reste c'est à vitesse express. Pourtant respiration et musique zen avant le repas , ca ne ralentit pas le rythme.

coolosse.
Abonné
Ce midi avec les collegues j ai reussi a manger plus lentement q celle qui mange super lentement et en plus sans me forcer.c est genial
boudicca.
Abonné

Bonjour,

je m'étais engagée a manger moins vite et à suivre le conseil de tout couper en petits morceaux, ben c'est pas vraiment une réussite! je e commence en mangeant lentement mais le naturel revient au galop, et je finis par manger trop vite,

C'est vraiment difficile pour moi de me concentrer sur la vitesse à laquelle je mange, trop l'habitude et depuis toujours de manger en 5 minutes.

Mais jer ne m'avoue pas vaincue et je vais percevérer, je reviendrait vous dire si j'ai réussi cette semaine à appliquer les conseils.

izabelle
Animatrice forum

merci pour tous ces échanges

et la description de dégustation en pleine conscience de Calico !!!!   yes

 

mon impression, en tous cas pour moi cela s'est avéré vrai, c'est que la difficulté à manger lentement est  aussi lié au côté émotionnel

à savoir que les émotions que l'on peut ressentir, au niveau de la dégustation peuvent parfois nous amener loin.....

des émotions fortes....

or  pour les mangeurs émotionnels que sont une bonne partie d'entre nous,  ressentir des émotions fortes, c'est justement ce qu'on cherche à tout prix à éviter

 

personnellement je m'en suis rendue compte en essayant de relever un défi de ce type, je sentais une "force" en moi qui disait  "non, non, avale, c'est dangereux de te laisser aller comme ça"

et j'ai compris que ma "peur" de ressentir venait se cacher jusque dans ces bouchées vites avalées.....

 

du coup je me suis dit que se confronter au goût et aux émotions qu'il transporte, aux sensations,  eh bien cela serait un excellent exercice  pour sortir de cet évitement automatique de toute émotion

 

eh bien c'était vrai

à chaque fois que je m'attache à me "laisser ressentir"   en bouche le gout, le vrai, pleinement et sans me freiner

eh bien c'est évident je mange beuacoup moins

mais également je progresse sur le plan des EME,   car je m'autorise à ressentir

 

 

par contre c'est vrai que très vite j'ai tendance à oublier, revenir aux anciennes habitudes

 

du coup, faut s'y remettre

encore et encore

y'a que ça de vrai....

matydo.
Abonné

Merci à toutes pour vos partages, cela m'aide beaucoup de découvrir vos manières de procéder.

Je me posais la question de savoir quand je prenais mes repas trop vite, la réponse est quand je ne suis pas vraiment concentrée sur ce que je mange c-à-d :

- quand je suis tendue

-quand je suis seule et que cela me pèse

-quand je suis trop à l'écoute des conversations. C'est toujours pendant les repas que mon mari prend le temps de se poser et de parler . J'en oublie les conseils de poser la fourchette pour écouter et parler et ensuite de la reprendre, une chose à la fois.

-quand je reçois du monde chez moi. Je suis toujours à l'affut des souhaits possibles des convives, pour les prévenir et....mais oui, ...être sûre que personne ne manque de rien, trouve son bonheur etc...perfectionniste te revoilà !!

dans ce cas je me sers peu et j'avale machinalement ,vite ,vite pour me remettre au service des autres. Je suis certaine que je dois devenir pesante pour eux , même si personne ne me l'a jamais dit (excepté mes enfants parfois ;) !

Bref, le défi n'est pas gagné même si j'ai pu le réussir pendant une dizaine de jour au début. Là j'en suis à l'étape de la dégustation des trois premières bouchées par plat , et si cela marche pour ces 3 bouchées, ensuite j'ai tendance à vouloir repasser en mode habituel ...puisque j'ai fait ce à quoi je m'étais engagée devil!

C'est pas gagné sur le long terme!

Donc grâce à ce défi, je vais m'y remettre plus sérieusement en utilisant vos astuces .

Merci pour ce fil

verozen.
Ancien abonné

Merci d'avoir lancé ce fil, 

Pour moi non plus c'est pas gagné, ce défi me pose problème, c'est le seul d'ailleurs. Je n'arrive pas à manger lentement, ce n'est pas faute d'avoir essayé, les é premières bouchées ça va, ensuite les vieilles habitudes reprennent le dessus. Je vais essayé de fractionner en petite part et voire ce que ça donne. Je me demande souvent pourquoi je suis aussi pressée de finir mon assiette, je n'ai même pas de réponse, cela est peut-être dû à mon tempérament trop speed.
Tout cela c'est à travailler. J'arrive quand même à manger moins? je me sers dans une plus petite assiette du coup j'en prends moins, parce que j'ai du mal à laisser de la nourriture dans mon assiette, alors j'ai opté pour cette solution.

Je crois que je vais m'y mettre aussi sérieusement

calico.
Abonné
je me suis aperçue que je reprends un rythme effréné quand je mange en compagnie et que le sujet abordé me contrarie ou que je suis en conflit avec celui qui parle. J'ai,parfois l'impression de manger ma colère. j'aimerais tellement manger dans une athmosphere paisible. En famille, à table, il,se passe tellement de choses autour des assiettes, qu'il m'est difficile de me centrer sur ce qui s'y trouve dans l'assiette donc. Je sais que la contrariété me fais manger, mais je sais aussi que trop de contrariété m'ecoeure et me coupe l'appétit. Au boulot, il m'arrive de manger seule a une autre table, juste pour être au calme, loin des bavardages ou du bruit. autant de mesures qui viennent influencer mon rythme lors des repas. une autre chose que j'ai remarqué dans la dégustation. Il y a des textures d'aliments qui se prêtent moins bien que d'autres a la dégustation. Il m'est plus facile de déguster des aliments tous simple comme du pain au levain, que le meme pain beurré et avec une bonne confiture maison. Idem pour ce qui est des aliments super complexes que sont les pâtisseries. La simplicité alimentaire est parfois plus riche en découverte que ce que je pensais. est ce que trop de goût tuerait le goût?
liegama.
Ancien abonné

Pour moi aussi c'est ma grande difficulté. J'ai d'ailleurs trouvé une application sur l'i-phone il y a deux semaines qui m'aide beaucoup. Ca s'appelle mindbites et c'est une petit minuteur intégré que l'on peut régler pour qu'il fasse un léger "dong" entre 30 secondes à une minute entre chaque bouchée. De plus, toutes les 5 minutes, il sonne 3 fois pour se rappeler de faire une pause et se demander si l'on a encore faim. 

Je me suis mis au défi de l'utiliser à chaque repas durant 1 semaine. Et bien j'ai découvert que je mangeais encore bien trop vite et donc en manquant encore beaucoup d'attention, ce qui rend difficile de ressentir la satiété, quand en plus, je mange trop souvent avec une petite faim. 

Mais au bout d'une semaine j'ai constaté que j'avais laissé tout le temps au moins quelques bouchées dans mon assiette, que je ne m'étais jamais resservie, que j'avais pris plus de plaisir en mangeant, que j'avais plus participé aux conversations, et que je ressentais bien mieux la satiété, que j'avais l'impression d'être plus légère après les repas, et que j'avais perdu 800g. 

Comme Calico j'ai aussi noté qu'il m'est impossible pour le moment de ralentir le rythme lors de repas en famille chargés en émotions, je m'efforce alors de participer plus à la discussion et de m'octroyer 4 ou 5 bouchées en pleine conscience. 

Maintenant c'est très loin d'être une habitude et je sens qu'il y a beaucoup de pratique à faire avant que ça le devienne.

Je vais reprendre ce petit outil pour cette semaine et vous joindre dans ce défi.

pleine conscience
Ancien abonné
Bonjour liegama Je recherche sur i phone l application dont tu parles , je ne la trouve pas L orthographe est elle correcte mindbites? Merci Bonne journée
ladyl56.
Abonné
Ce que j'ai trouvé de mieux pour ralentir et déguster c'est de fermer les yeux. Super facile quand on est seule mais plus difficile à mettre en œuvre en société. Dans ce cas je m'astreins à bien terminer ma bouchée avant de préparer la suivante et ça fonctionne 3 sur 5
coolosse.
Abonné

voilà un petit moment que je ne suis pas venue ecrire sur le forum

10 jours à être débordée d émotions de toutes sortes ,10 jours avec une grande difficulté à ralentir le rythme des repas,envie de manger à toute vitesse comme si la vitesse d ingurgitation aller entrainer avec elle toutes les émotions dans un énorme tourbillon...voilà un résumé de ces derniers jours....pas glorieux

ce we je me pose un peu et j essaye d accueillir calmement tout ce qui m arrive tant sur le plan positif que négatif

mavo.
Marraine
Plusieurs fois récemment, je me suis vue me jeter sur la nourriture et manger comme si demain n'existait pas... Alors ce défi vient à pic pour ralentir le rythme... Pas sure que j'ai la bonne disponibilité pour ça en ce moment, mais je vais quand même essayer de vous suivre !
liegama.
Ancien abonné

Hello en fait me suis trompée, ça s'appelle "Mindful Bite" on the App Store d'Itunes et c'est moins de 1 dollar l'appli.

liegama.
Ancien abonné

Bon sinon ce midi c'est un peu raté, trop grande faim, mêlée à de la fatigue physique et émotionnelle m'a entraîné dans un tourbillon frénétique de bouchées avalées les unes après les autres. résultat 2h après, me sens trop mal, j'ai trop mangé, me sens lourde, je déteste me sentir ainsi. Comme il est près de 5h et que j'ai mangé tard (vers 15h) et que je me sens bien bien pleine, je sens que ce soir je vais sauter le diner.

 

Demain est un autre jour, et une autre opportunité, car invité à déjeuner à midi, à voir si j'arriver à ralentir le rythme et être attentive à ce qui se passe en bouche en société (pour le moment je n'y suis jamais arrivée).

mavo.
Marraine
J'adore l'idee de cette application mais comment le gères-tu en société ? Je ne mange jamais seule, et je ne suis pas sure d'assumer complètement d'avoir mon appli à côté de moi qui fait des ding à table... surtout devant les enfants auxquels j'interdis d'avoir leur téléphone à table !
coolosse.
Abonné

ce midi ,j ai dejeuné chez moi devant la télé et l ordi,j ai pris soin malgré tout de me concentrer sur le moment ou mon palet n aurait plus envie de mon plat et j y suis bien arrivée ,j ai pris mon temps pour manger ,j ai mange ce que je preferais dans l assiete et j ai laissé 1/4 de mon plat,j avais envie de manger de la glace en dessert et je me suis bien appliquée à laisser cette petite faim pour le dessert ,j ai savouré ma glace ,le plaisir de manger a duré plus que 5 min ,on va dire que j ai du dépasser les 8 min ...c'est pas encore le top mais des fois en 2 mn c'est deja fini!!!

voilà et vous comment ça avance ?

izabelle
Animatrice forum

tu peux le mettre en vibreur et dans ta poche non?

 

moi j'aurais bien du bénéfice à faire ça aussi

ça va quand je suis seule, mais sinon j'ai vraiment tendance à avaler

le week-end dernier en revanche j'étais en société, et là alors maintenant j'ai beaucoup de facilité à manger lentement, puisque je sais que de tout façon  "on reste à table", je prends mon temps   je pose mes couverts en milieu de plat, je picore gentiment comme les autres convives

coolosse.
Abonné

ce midi je mange une soupe de legumes que j ai faite ,je vais poser ma cuillere apres chaque bouchée;et je vais essayer de compter jusque 10;histoiire de ne pas la finir en une gorgée;allez c'est parti

en fait ,j ai compté jusque 20 parce q a 10 j ai toujours pas fini d avaler ma cuillerée;j ai ete obligée de rechauffer ma soupe;

alors pour une assiette de soupe j ai pris 10 min ,je trouve ca plutot pas mal pcq du coup ca m a évité de me reservir,j ai été rassasiée gustativement ,ca m a donné envie de continuer sur autre chose,j ai donc éviter une autre assiette;

je me suis coupe une part de fromage que j ai divisée en 15 petits morceaux,je les ai laissés fondre dans ma bouche pour essayer de trouver ttes les saveurs...degustation donc!!fromage doux en bouche avec un petit gout de paille sur la croute,pas trop salé,fondant mais j aime les fromages au gout plus prononcé

le fait d avoir plein de petits morceaux m a donné l impression d en avoir plein a manger comme si la quantité paraissait plus importante;j ai pris soin de mettre les morceaux dans l assiette et de les manger avec une fourchette que j ai reposé entre chaque morceau et j ai aussi compté jusque 20

en fait quand je mange du fromage par exemple la part que j ai prise ce midi et j en fait maxi 3 bouchées et je me ressers un autre pcq j ai rien senti la je prends le temps de m impregner du gout et c'est franchement genial.

ce que je trouve dur dans ce que je fais aujourd hui c'est que c 'est pas naturel pour moi de faire ainsi ,je sens qu il faut que j aille vers là mais si je ne me force pas la precipitation revient au grand galop.je vais essayer de m entrainer le plus possible pour q ca devienne qqc de normal

je vais tenter de limiter mon repas a ces 2 apports et regarder comment je reagis,je sais que je pourrais manger plus ,je tente d attendre 1 h pour manger un petit truc sucré mon dessert.

pour finir mon dejeuner a duré plus de 20 min et j en suis fiere

maintenant je vais boire un thé

coolosse.
Abonné

aujourd hui je n ai pas vraiment réussi mais je vais tenter ce soir de m appliquer pour ne pas manger trop vite ma pizza

echec meme pour la pizza j ai pas savouré j ai englouti.

liegama.
Ancien abonné

Mavo j'avoue que c'est la faiblesse de l'outil et également que j'ai de la chance de manger seule ou avec mon mari la plupart du temps. D'ailleurs j'ai encore pas réussi à respecter ma satiété en société, donc je n'ai pas de réponse pour toi. Mais le fait de le faire sur quelques repas seule m'a permis de me donner une sorte d'idée de ce qui était un rythme qui me convenait. Ca donne quelque chose comme ça, je prends une bouchée, je mache assez longuement (environ 20 secondes), avec le couvert reposé, et ensuite j'ai le temps de prendre deux à trois respirations (qui me paraissent des lustres) puis une gorgée d'eau avant le prochain dong. Donc j'essaye en société de me rappeler ces temps mais je suis souvent submergée quand même. Je sens pourtant que c'est la clef pour moi aujourd'hui vu que je n'ai quasi plus d'EME hors repas, plus d'EME de fin de repas. Seules restent la peur de manquer parfois et sinon la majorité du temps c'est que je mange trop vite et par conséquent trop. 

En faisant l'exercice durant la semaine j'ai noté que j'ai laissé 1/4 à 1/3 dans mon assiette systématiquement, ce qui n'est jamais le cas autrement.

coolosse.
Abonné

j y arrive vraiment pas souvent à augmenter mon temps pour manger mais je me dis que les efforts que je fais vont bien porter leurs fruits un jour ou l autre.en faisant ce decorticage de repas j ai l impression d intellectualiser chaque bouchées et des fois je trouve ça rebarbatif pourtant je sais que ça peut m aider...grrrr pas évident de faire que ça devienne qqc de normal

izabelle
Animatrice forum

bravo les filles

j'ai encore beaucoup de progrès à faire sur le plat

le dessert je coupe en petits morceaux du coup c'est devenu une habitude

mais le plat c'est plus dur

c'est prsque une violence de poser la fourchette pour moi

 

mais je m'y efforce de plus en plus  et quand je le fais je m'aperçois que je survis!!!   ;-)

coolosse.
Abonné

je mange au restaurant ce midi ,je me lance le défi de prendre tout mon temps et de finir la derniere

je vous tiens au courant

coolosse.
Abonné

alors donc le bilan de ce repas au restaurant

le coté positif c'est que j ai quasi réussi mon défi d etre la derniere à finir ,j ai vraiment pris le temps de déguster

le coté négatif c'est que j ai trop mangé ,je n ai pas su dire non au pain ni au dessert alors que je sentais déjà au milieu du plat que j avais assez mangé

un autre coté négatif j ai eu la tentation de piocher dans la boite de bonbons au boulot ,du coup je me suis avalée 5 petit ours alors que je ne suis pas vraiment fan de ça...+ un chocolat

et cela à peine 2h apres avoir quitté la table avec un bide pret à exploser...autant dire que c'est du grand n importe quoi encore plus du n importe quoi q je ne sens pas les gouts avec ma sinusite

delphdelph.
Abonné

 

Parfois quand on est enrhumé, on a tendance à se tourner justement vers des choses très sucrées ou très salées, parce que ce sont des saveurs de base et qu'on arrive encore à les sentir, même quand les muqueuses de la bouche et du nez sont congestionnées, et ne peuvent plus capter les subtilités du goût des aliments..

Je dirais que c'est une sorte d'EME, mais motivée par la frustration de ce plaisir du goût "en panne".

C'est peut-être pour cela que tu as mangé ces nounours, alors que tu n'aimes pas tellement ça en réalité ?

coolosse.
Abonné

salut delphdelph

tu as probablement raison sur l histoire du rhume et de la recherche de choses sucrées...trop frustrant de ne rien sentir

alors pour ma journée de dimanche

j ai commencé par un petit dej pas trop mal réussi avec mon café et du pain au noix et beurre

j ai attendu la bonne faim et pendant ce temps j ai décidé de faire des nems maison au poulet fumé saumon fumé

ça m a pris 2h30 pour les confectionner et les faire frire du coup j ai eu le temps de sentir la faim grimper gentillement

et apres j ai dégusté mes nems ,vraiment je les ai appréciées ,j ai pris mon temps mais j ai trop mangé au point de ne plus vouloir les voir en photo

et le reste de la journée....absolument plus faim sensation d écoeurement ....puis vers 20h l envie de se mettre qqc dans le ventre,j ai bu un bouillon de légumes ,mangé une orange et une pomme et une boule de glace...c'était de la pure et dure eme de fin de we de pas envie de reprendre le boulot mais bon j ai mangé light en dehors de la glace ,bof en fait cet apport alimentaire meme sans réelle faim m a apporté réconfort alors il a rempli le role que je lui donnais

j ai pris le temps de bien séparer chaque tranche de l orange et de couper la pomme en moreceau ce qui fait que je n ai pas mangé trop vite

coolosse.
Abonné

j ai réussi hier midi à manger tranquillement avec mes collègues ,j ai pris le temps de déguster et puis pour faire durer le plaisir j ai décortiqué tranche par tranche mon pamplemousse ,j ai enlevé la peau,je n ai mangé que la chaire...j ai fini apres tout le monde et j ai apprécié de ne pas manger à toute vitesse

Kate2802.
Abonné

Bonjour à toutes, je vais me joindre à cous sur ce défi parce que je mange vraiment trop vite; que je sois seule ou à plusieurs... Je pense que ça peut m'aider dans le repérage de la satiété de me calmer un peu !

izabelle
Animatrice forum

oui ça aide beaucoup pour la satiété

de mon côté j'ai encore du mal, mais je vais bien y penser ce midi, repas de Noel avec mes parents...

dentelle71.
Abonné

Bonjour, hier j'ai fait le repas donc j'ai cuisiné toute la journée mais je n'ai pas goûter à tout comme je fais souvent, donc le soir au réveillon j'ai mangé lentement pour déguster tous les plats! Aujourd'hui tout est prêt cela vient du restaurant donc

il faut faire plus attention que d'habitude!

 

JOYEUX NÖEL!

                             

 

 

 

 

Kate2802.
Abonné

Allez, reprise des "bons réflexes" aujourd'hi, après un réveillon et un 25/12 vécu comme si je voulais faire l'inverse de ce qu'on apprend ici dans le programme.... Bon, je mets ça sur le compte du stresse t de toutes les émotions remuées par ctte fête très spéciale...

 

Dîné seule, avec faim et en 40 minutes ce soir... Pas mal pour moi !

Haut de page 
X