"J'ai perdu 10 kilos en mangeant de tout, dans la liberté et la sérénité !"


Dominique, 56 ans, Genève
Pourquoi Linecoaching?
Dominique:

J'ai été une enfant obèse, je me suis réfugiée dans la nourriture depuis ma plus tendre enfance pour pouvoir supporter ma vie. J'ai maigri, et beaucoup, suite à un régime très sévère que mes parents m'ont imposé à l'âge de treize ans, affolés par l'ampleur des dégâts. A la fin de ce régime basses calories, je pesais 53,5 kilos pour 1,65m. C'est tout dire. Petit à petit, avec les déboires ordinaires de la vie, j'ai repris du poids, et beaucoup. Bien sûr, comme tout le monde, j'ai tenté de reprendre le contrôle avec de nouveaux régimes, mais en vain. Avant ma première grossesse j'ai fait un régime. Pendant la grossesse, j'ai pris 20 kilos. J'en ai perdu 10 entre l'accouchement et la suite. Mais dix étaient restés. Idem pour les deux grossesses suivantes. Donc trente kilos...plus tous les malheurs...voilà, voilà !!! J'avais renoncé à tout espoir de perdre du poids, pensant me contenter de ne pas en prendre. Lors d'un voyage à Londres, j'ai acheté un hors série de la revue Psychologies consacré à la méthode Linecoaching. Je l'ai lu d'un bout à l'autre et ça m'a beaucoup intéressée...Un espoir de remédier à mon poids... ? J'ai décidé d'essayer.
J'ai commencé le 26 avril 2014 et je n'oublierai jamais cette date ! Depuis, je mange beaucoup moins. J'ai appris à ne pas manger si je n'ai pas faim. J'ai même appris à aimer avoir faim. J'ai moins peur d'avoir faim, de manquer. Je sais que la nourriture est là quand je veux, si je veux. Je pense aussi que je peux faire une place à mes émotions, à mes ressentis, au lieu de les étouffer en mangeant, mais pas toujours... Je suis moins obsédée par ce que je mange. Je mange la même chose que mes enfants. Je mange absolument de tout, fini les exclusions d'aliments. Je peux à nouveau essayer des habits dans les magasins sans être trop déprimée. J'ai plus confiance en moi car j'ai réussi. J'ai une bien meilleure estime de moi. Je m'aime beaucoup plus et je m'auto- félicite régulièrement... Heureusement que personne ne m'entend car on penserait que je suis gaga! Je suis plus positive, et bien moins fatiguée. Je bouge davantage. Au départ je pesais 97,7 kilos. J'ai perdu dix kilos.

En quoi cette méthode est-elle différente ?
Dominique:

Je ne suis jamais allée sur d'autres sites mais, comme je vous l'ai dit, j'ai expérimenté d'autres méthodes. La différence, c'est qu'avec Linecoaching, on agit sur la façon de manger et non pas sur ce qu'on mange. C'est une véritable révélation pour moi de constater que ce que je mange n'a aucune incidence sur une éventuelle prise de poids. J'aime aussi beaucoup qu'il n'y ait aucune recommandation de supprimer tel ou tel aliment pour le réintroduire lorsqu'on aura réussi à perdre ce qu'on voulait...Absurde ! Le fait aussi de ne pas avoir de prise sur la quantité de kilos qu'on va perdre, puisque c'est notre corps qui en décide, me plaît énormément (pas de stress, pas d'objectif) et je n'ai jamais entendu parler de ça avant. Je conseillerais cette méthode sans hésiter car je pense qu'elle est efficace, sensée, rationnelle. Elle rend autonome, aussi, ce qui est fondamental. D'ailleurs je l'ai déjà fait car dix kilos ça se voit et je vous fais de la pub chaque fois qu'on me demande comment je m'y suis prise.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?
Dominique:

Je trouve que le parcours alimentaire est très bien fait car très progressif. On découvre les étapes petit à petit, donc on n'a pas l'impression de quelque chose de très long et de très difficile, comme avec d'autres méthodes (Weight Watchers, par exemple) qui matraquent avec tout un tas de notions à la fois. Personnellement, ça m'angoisse. Avec Linecoaching, on y va petit à petit, personne ne vous casse les pieds à vérifier ce que vous faites, je me suis sentie libre de faire des pauses quand j'en ressentais le besoin.
J'ai aussi apprécié les mails de rappel et ceux où on s'inquiétait de savoir si tout allait bien. Ça m'a encouragée à reprendre le fil. J'ai appris à me connaître sur le plan des besoins alimentaires. J'ai fait beaucoup de chemin sur le plan personnel grâce à ce parcours.
J'ai bien aimé le parcours forme, surtout au début. Là, je dois dire que je n'y vais plus. Par contre, je marche beaucoup plus qu'avant, je vais à pied au travail et parfois je rentre aussi pedibus, chose que je ne faisais pas avant Linecoaching. Je monte aussi les escaliers, chose que je faisais encore moins. Je déteste le sport, donc ! Mais je chante, et ça, c'est du sport !

Vos interactions avec la communauté ?
Dominique:

Les chats et la messagerie ne m'ont pas été très utiles. Je ne suis pas de cette génération. J'ai parfois lu les chats après coup.

Votre outil favori ?
Dominique:

A vrai dire, je n'utilise plus les outils lorsqu'ils sont abandonnés au profit d'autres, quand on change d'étape. J'ai bien aimé les carnets qui permettent de s'observer précisément.

Votre défi préféré ?
Dominique:

J'aime beaucoup celui que je suis en train de accomplir, faire des pauses et aménager un sas de transition le soir, parce qu'il me pousse à prendre soin de moi et à me mettre à l'écoute de mes besoins, ce que j'ai du mal à faire.

Par Claire de Line…
0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X