Les méthodes cognitivo-émotionnelles et de pleine conscience

La méthode Linecoaching s’appuie sur différentes méthodes de TCC (thérapies cognitivo-comportementales : notamment les protocoles MBSR (Mindfulness Behavior Stress Reduction), MBCT (Mindfulness Behavior Cognitive Therapy) et ACT (Acceptance and Commitment Therapy ou Thérapie d'Acceptation et d'Engagement) adaptés aux troubles du comportement alimentaire.

Les techniques de pleine conscience de Jon Kabat-Zinn

Jon Kabat-Zinn est le premier à avoir développé et mis en forme une thérapie codifiée de pleine conscience, à partir d’exercices bouddhistes et de techniques orientales.
Les techniques utilisées : 

  • hatha yoga
  • méditation
  • exercices de pleine conscience dans la vie quotidienne
  • body-scan (prise de conscience, zone par zone, des sensations corporelles)


L’efficacité de cette thérapie, dite MBSR (Mindfulness Behavior Stress Reduction), qui se pratique en plusieurs séances, a été validée scientifiquement dans le stress chronique et les douleurs chroniques.
Par la suite, ses indications ont été considérablement élargies dans les domaines de la santé ou l’épanouissement personnel.


Les thérapies cognitivo-émotionnelles de la 3ème vague

Le canadien Zindel Segal et les britanniques John D. Teasdale et J. Mark G. Williams, proposent le protocole du MBCT (Mindfulness Behavior Cognitive Therapy) dans les années 2000. Leur thérapie est construite sur le modèle MBSR de Jon Kabat-Zinn, avec le même nombre de séances, et en y ajoutant des éléments de thérapie cognitive.
La méthode, d’abord élaborée en prévention de la rechute de la dépression a elle aussi trouvé des indications très élargies, en particulier avec les troubles du comportement alimentaire (BED).


Les techniques utilisées :  

  • la reprise des techniques de MBSR 
  • un exercice dit d’espace de respiration de 3 mn pour faire face à des situations émotionnellement difficiles.
  • la méditation dirigée sur une difficulté émotionnelle pour augmenter la tolérance émotionnelle.
  • les éléments de thérapie cognitive : différencier les pensées et les faits, à examiner les pensées automatiques sans y adhérer. C’est la méthode de défusion.
  • encourager l’engagement dans des activités plaisantes et des activités constructives.


L’ACT, Acceptance and Commitment Therapy ou Thérapie d'Acceptation et d'Engagement a été élaborée par l’américain Steven Hayes.
Contrairement aux techniques précédentes, l’ACT ne consiste pas en une thérapie codifiée avec un nombre de séances préétablies et parfaitement définies. L’ACT reprend plutôt l’approche clinique individuelle habituellement utilisée en TCC.


Les techniques utilisées - la méthode récupère intelligemment :

  • des éléments de thérapie rogérienne
  • des éléments de psychologie positive
  • des concepts de linguistique générale
  • des éléments de thérapie 3ème vague, MBSR et MBCT.


L’approche de l’ACT (Acceptance and Commitment Therapy ou Thérapie d'Acceptation et d'Engagement) s’avère riche et bien adaptée à la prise en charge des troubles du comportement alimentaire.


Pour dépasser les envies de manger émotionnelles :

  • La première étape est l’acceptation des émotions pénibles
  • La pleine conscience et les techniques de défusion sont des outils puissants pour cesser la lutte et permettre à l’humeur de se rétablir naturellement.

Dans les thérapies cognitivo émotionnelles dites de la 3ème vague des TCC,  on considère que l’on ne peut que très difficilement modifier ses pensées automatiques. 
Mais on peut s’en distancier, « DÉFUSIONNER », les reconnaître pour ce qu’elles sont : des auto-commentaires sans réelle pertinence, juste le signe d’une humeur triste (ou d’une autre humeur). C’est la technique de la défusion.
Dans le cas du comportement alimentaire, les pensées automatiques sont le plus souvent issues de la restriction cognitive. 

Haut de page 
X