Exercice de Zermati

adbonte
Votre coach

Je viens de voir un exo que Zermati préconise pour mieux prêter attention à ses sensations alimentaires. Il dit qu'il faut manger dans de petits couverts et qu'il faut poser sa fourchette toutes les trois bouchées et finir le dernier si on mange à plusieurs. Et autre chose, il propose d'observer la manière de manger de ceux qui ont et de ceux qui n'ont pas de problèmes de poids. Ca n'a pas l'air bête !

Commentaires

Anklem.
Abonné

Pour ce qui est d'observer ceux qui n'ont pas de problèmes de poids, c'est parfois assez déstabilisant. Mon homme est comme ça et j'ai parfois du mal à suivre : ça lui arrive TRES régulièrement de se gaver totalement le soir, et le matin de manger... un seul petit gâteau sec. A chaque fois j'avais du mal à comprendre pourquoi il mangeais autant ou si peu. Maintenant je commence à comprendre, mais je ne conseille pas de faire pareil avant de bien maitriser la méthode.

Anklem.
Abonné

Exactement.

Mais bon, les écarts énormes ne doivent pas devenir une habitude. Si tu es ici c'est que tu es encore fragile à ce niveau là, il faut donc éviter de manger à en avoir mal au ventre !

Mais si tu dépasse de temps en temps, il faut être très attentive à tes sensations de faim le repas d'après et ne pas prendre un petit déjeuné "par habitude". La régulation se fait sur une semaine, voir 10 jours max, donc il ne faudra pas être triste d'avoir pris du poids pendant ce temps là, c'est normal.

Flowerbomb.
Abonné

je suis destabilisée depuis quelques jours car j'essaie de manger quand j'ai faim mais c'est diffiile à gérer car la peur de trop manger est présente. le problème chez moi est que ma faim vient très subitement presque d'un instant à l'autre et je me sens tout de suite en malaise, donc je me dois de manger immédiatement ce qui destabilise tous les horaires des autres repas de la journée.

nadinem.
Abonné

Je pense que c'est bon signe non? Ca veut dire que tu écoutes ce que tu ressens. C'est normal que tu sois mal à l'aise, tu débutes. Et de toute façon, le but, c'est que tes habitudes soient bouleversées donc ça déplace forcément tous tes horaires.

Je comprends tes peurs en même temps. Moi aussi je me mets à réfléchir quand je mange et c'est destabilisant.

Giamilla.
Abonné

Idem ici. Je mange maintenant quand j'ai faim et je remarque que la sensation peut venir d'un coup ! O__O 

Du coup, souvent, j'ai peur de trop manger. C'est dur de sentir la sensation de satiété, vous ne trouvez pas ? 

(au moins maintenant je sais que l'intensité de la faim ne correspond pas au volume qu'il va faloir avaler... mais que ça sifgnifie simplement que j'ai attendu trop longtemps avant le dernier repas. Avant, je pensais que plus ça grognait, plus je devais manger.... -_-)

JOEL
Abonné

Moi je trouve que le plus déstabilisant c'est justement de ne pas me sentir coupable de sauter un repas ou de peu manger si je n'ai pas faim. Je sens que pour sauter un repas il me faudra etre plus occupé comme par exemple prendre un livre ou faire une course en marchant ou juste aller me balader  pour éviter un contact avec une assiette pleine qui me poussera à manger.

Christelle.
Abonné

[quote=Giamilla]

l'intensité de la faim ne correspond pas au volume qu'il va faloir avaler... mais que ça sifgnifie simplement que j'ai attendu trop longtemps avant le dernier repas. Avant, je pensais que plus ça grognait, plus je devais manger.... 

[/quote]

 

Merci Giamilla. C'est une révélation pour moi. Je me rends compte maintenant grâce à ta petite phrase que j'ai ce réflexe associant "ampleur de la faim" et "quantité à ingurgiter"...

Je vais me faire une joie d'abandonner cette mauvaise habitude !  

Giamilla.
Abonné

[quote=Christelle]

[quote=Giamilla]

l'intensité de la faim ne correspond pas au volume qu'il va faloir avaler... mais que ça sifgnifie simplement que j'ai attendu trop longtemps avant le dernier repas. Avant, je pensais que plus ça grognait, plus je devais manger.... 

[/quote]

 

Merci Giamilla. C'est une révélation pour moi. Je me rends compte maintenant grâce à ta petite phrase que j'ai ce réflexe associant "ampleur de la faim" et "quantité à ingurgiter"...

Je vais me faire une joie d'abandonner cette mauvaise habitude !  

[/quote]

 

Je t'en prie :) une vraie révélation pour moi aussi !

Quand j'ai lu cette phrase dans le livre, je suis restée en suspens dessus trois bonnes minutes, c'était ZE indice à me donner !

Minidou.
Abonné

Moi aussi, j'ai remarqué que la faim pouvait parfois arriver d'un coup. Ou plutôt, je peux la ressentir de façon soudaine et surprenante. Je mange alors quelque chose auquel je pense, je me dis que mon corps m'envoie un signe de ce dont il a besoin. Ce peut être un yaourt, un fruit ou une bouchée de quelque chose. Souvent, pour ce genre de faim, j'ai remarqué qu'une petite quantité me suffisait. On doit avoir plusieurs sortes de faim. C'est déjà assez nouveau pour moi de la ressentir. Je l'apprivoise...

Anjana.
Abonné

Quant à moi, depuis que j'ai commencé le programme, c'est à dire depuis trés peu de temps (3 jours) j'essaye aussi d'attendre la sensation de faim pour manger...Eh bien j'attends longtemps

par ex, le matin je n'ai pas faim, je bois du thé, j'ai faim vers 15 h, alors je mange 2 biscottes par choix car je suis souvent occupée à cette heure là, faim importante vers 19 h mais là impossibilitré de la satisfaire

donc j'ai diné hier vers 21 h salade tomates, thon roquette , une assiette à dessert de raviolis

et au lit à minuit 2 biscottes avec du jambon...

J'aurais préféré un truc sucré mais rien ds le frigo

je suis un peu déstabilisée par ma réaction, d'habitude, je précéde tellement ma sensation de faim

j'aurais mangé le matin

j'aurais mangé vers 13h arrêtant toute activité

est ce que j'aurais un petit appétit?

Alors que je me ressens comme hyperphage?

C'est bien confus dans ma tête mais je continue dans ce chemin

Christelle.
Abonné

C'est génial Anjana que tu aies réussi à attendre si longtemps. Personnellement, sauter les repas me fait peur. 

Votre coach
Votre coach

[quote=Anjana]

Quant à moi, depuis que j'ai commencé le programme, c'est à dire depuis trés peu de temps (3 jours) j'essaye aussi d'attendre la sensation de faim pour manger...Eh bien j'attends longtemps

par ex, le matin je n'ai pas faim, je bois du thé, j'ai faim vers 15 h, alors je mange 2 biscottes par choix car je suis souvent occupée à cette heure là, faim importante vers 19 h mais là impossibilitré de la satisfaire

donc j'ai diné hier vers 21 h salade tomates, thon roquette , une assiette à dessert de raviolis

et au lit à minuit 2 biscottes avec du jambon...

J'aurais préféré un truc sucré mais rien ds le frigo

je suis un peu déstabilisée par ma réaction, d'habitude, je précéde tellement ma sensation de faim

j'aurais mangé le matin

j'aurais mangé vers 13h arrêtant toute activité

est ce que j'aurais un petit appétit?

Alors que je me ressens comme hyperphage?

C'est bien confus dans ma tête mais je continue dans ce chemin

[/quote]

Voilà un témoignage bien intéressant.
Vous vous reconnaissez depuis longtemps comme une mangeuse hyperphage, donc plutôt une grande mangeuse. En fait, vous mangez probablement sur un mode émotionnel. A moins que vous ne suiviez les recommandations habituelles de faire trois repas par jour, bien équilibrés, avec 5 fruits et légumes, un laitage par repas... Ou peut-être même les deux ensembles.
Mais en écoutant votre faim, vous êtes surprise d'avoir si peu besoin de manger.

Bien des mangeurs en surpoids vont faire comme vous cette étonnante découverte : ils ont de petits besoins. Quand ils respectent leur faim, ils sont en réalité de petits mangeurs.
Comment ne pas se sentir déstabilisée quand on se considère depuis toujours comme une grande mangeuse et que l'on découvre subitement que l'on a de petits besoins.
En apprenant à reconnaitre vos sensations alimentaires, vous apprendrez à manger en fonction de vos besoins, tous les aliments que vous appréciez. Vous découvrirez que votre corps réclame aussi de la diversité. La bonne nouvelle est que vous mangerez moins et maigrirez sans éprouver aucune sensation de manque ni de frustration.

Bravo pour cette belle prise de conscience.
Mais vous verrez, vous n'êtes pas encore au bout de vos surprises.


 

Giamilla.
Abonné

[quote=Anjana]

Quant à moi, depuis que j'ai commencé le programme, c'est à dire depuis trés peu de temps (3 jours) j'essaye aussi d'attendre la sensation de faim pour manger...Eh bien j'attends longtemps

par ex, le matin je n'ai pas faim, je bois du thé, j'ai faim vers 15 h, alors je mange 2 biscottes par choix car je suis souvent occupée à cette heure là, faim importante vers 19 h mais là impossibilitré de la satisfaire

donc j'ai diné hier vers 21 h salade tomates, thon roquette , une assiette à dessert de raviolis

et au lit à minuit 2 biscottes avec du jambon...

J'aurais préféré un truc sucré mais rien ds le frigo

je suis un peu déstabilisée par ma réaction, d'habitude, je précéde tellement ma sensation de faim

j'aurais mangé le matin

j'aurais mangé vers 13h arrêtant toute activité

est ce que j'aurais un petit appétit?

Alors que je me ressens comme hyperphage?

C'est bien confus dans ma tête mais je continue dans ce chemin

[/quote]

 

Ça fait peur hein ? 

comme le dit le coach juste en-dessus, on peut se croire grand mangeur et finalement... avoir un tout petit apétit. Je suis moi-même très étonnée du peu que j'ai besoin depuis que j'écoute ma faim. 

Alors que je pensais moi aussi être une grande mangeuse... 

fitzie.
Abonné

[quote=Votre coach]

 

Voilà un témoignage bien intéressant.
Vous vous reconnaissez depuis longtemps comme une mangeuse hyperphage, donc plutôt une grande mangeuse. En fait, vous mangez probablement sur un mode émotionnel. A moins que vous ne suiviez les recommandations habituelles de faire trois repas par jour, bien équilibrés, avec 5 fruits et légumes, un laitage par repas... Ou peut-être même les deux ensembles.
Mais en écoutant votre faim, vous êtes surprise d'avoir si peu besoin de manger.

Bien des mangeurs en surpoids vont faire comme vous cette étonnante découverte : ils ont de petits besoins. Quand ils respectent leur faim, ils sont en réalité de petits mangeurs.
Comment ne pas se sentir déstabilisée quand on se considère depuis toujours comme une grande mangeuse et que l'on découvre subitement que l'on a de petits besoins.
En apprenant à reconnaitre vos sensations alimentaires, vous apprendrez à manger en fonction de vos besoins, tous les aliments que vous appréciez. Vous découvrirez que votre corps réclame aussi de la diversité. La bonne nouvelle est que vous mangerez moins et maigrirez sans éprouver aucune sensation de manque ni de frustration.

Bravo pour cette belle prise de conscience.
Mais vous verrez, vous n'êtes pas encore au bout de vos surprises.


 

[/quote]

 

Comme j'aimerais découvrir en fait que j'ai de tous petits besoins ... ;-)

Melodie74.
Abonné
Fitzie, je suis sure et certaine que tu vas t'épater... Aie confiance !
fitzie.
Abonné

[quote=Melodie74]Fitzie, je suis sure et certaine que tu vas t'épater... Aie confiance ![/quote]

 

Merci Mélodie74, et je te souhaite la même chose !        ;-)

Pivoine.
Abonné

Oui c'est vraiment dingue cette histoire de sensation, moi aussi je me rends compte qu'en fait je n'ai pas faim le matin mais d'un coup vers 13h la tête me tournait.. et là j'ai dû tout arrêter pour manger...

C'est les débuts, je pense que les choses vont se réguler d'elles-mêmes.

Difficile après le repas lorsque l'on ressent la satiété de ne pas culpabiliser quand on prend un pt carré de choc..

Anjana.
Abonné

A propos des sensations de faim, ds mon cas, elle peuvent varier d'un jour à l'autre, ça doit dépendre de son état émotionnel

qui est évidement pas stable chez moi

mais je suis au début du chemin, hier j'ai mangé plus doucement en me concentrant sur mon plat, eh bien je ne l'ai terminé!

mais 3 h aprés faim!

j'ai mangé un biscuit tout simple  et bu un thé

3 h aprés , sensation de faim, donc il était une heure "convenable" pr diner , mais impossible matériellement  pour moi

j'ai repris un mini-biscuit pr me caler, chose faite!

enfin j'ai diné à 21 h "des quantités normales " servies ds de peties assiettes

et aprés....insomnie (hélas récurrente)

j'ai essayé de déguster un mini cheese cake, ça avait le goût du trop peu, vraiment , est ce que j'aurais du manger le deuxiéme???

vers 2 h du mat , je me relevais , c'était la vraie compulsion, j'ai avalé 4 biscottes avec jambon et du paté (mauvais)

impossible de me réfrener!!

ce matin bien sur pas faim!!

ah les nuits sont dangereuses!!

fitzie.
Abonné

Anjana, les jours se suivent et ne se ressemblent pas, c'est sûr !

Aujourd'hui, j'ai fait une grande découverte : un grand verre de coca zéro, plein de glaçons, dégusté alors que j'avais très soif ... et très faim ! m'a presque complètement calée ce midi au restau ! Incroyable !!! en plus comme la bouffe n'était pas terrible, c'est bien tombé !

Mais là, il va me falloir un goûter, j'ai vraiment la dalle ;-)

Emilie.
Abonné

Moi j'ai beaucoup de mal a reconnaitre la sensation de faim et à savoir quand je n'ai plus faim.

Par contre ça fait des années que je ne prends plus de petit déjeuner car je n'ai pas faim le matin.

Comment se fait il que je sente le matin que je n'ai pas faim mais que je n'arrive pas à le sentir le midi ou le soir???

fitzie.
Abonné

[quote=Emilie]

Moi j'ai beaucoup de mal a reconnaitre la sensation de faim et à savoir quand je n'ai plus faim.

Par contre ça fait des années que je ne prends plus de petit déjeuner car je n'ai pas faim le matin.

Comment se fait il que je sente le matin que je n'ai pas faim mais que je n'arrive pas à le sentir le midi ou le soir???

[/quote]

 

Une question de "concentration" peut-être ? le matin, tu débute ta journée, tu as plus de chance d'être à l'écoute de tes sensations, plus tard dans la journée, avec tout ce que tu as à faire,  un rythme à tenir, la fatigue qui s'accumule etc ... ça passe sans doutes à la trappe.

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

Moi non plus je n'ai jamais faim. Habituellement, je mange (à part le matin (café) et le midi (repas standard) qui sont a peu près socialisés)

-par envie de ce que je vois

-par compulsion 

Pour le moment, aucun débordement (et aucun effort) car mon esprit est accaparé par "le jeu" proposé par le site. Jusqu'à quand?

Mais je n'ai toujours pas faim... Au mieux, j'ai plus de plaisir à ce que je mange.

zzzouzou
Abonné

[quote=Emilie]

Moi j'ai beaucoup de mal a reconnaitre la sensation de faim et à savoir quand je n'ai plus faim.

Par contre ça fait des années que je ne prends plus de petit déjeuner car je n'ai pas faim le matin.

Comment se fait il que je sente le matin que je n'ai pas faim mais que je n'arrive pas à le sentir le midi ou le soir???

[/quote]

 

Exactement pareil pour moi, c'est très facile le matin à jeun, beaucoup moins le soir.

 

Contrairement à toi, Fitzie, je n'aimerais pas du tout me découvrir petite mangeuse. ëtre repue après 3 bouchées, ça me frustrerait. Moi qui aime manger un peu de tout dans un repas, ça voudrait dire que je ne pourrais que rarement arriver au bout et goûter à tous les plats.

fitzie.
Abonné

[quote=zzzouzou]

 

 

Contrairement à toi, Fitzie, je n'aimerais pas du tout me découvrir petite mangeuse. ëtre repue après 3 bouchées, ça me frustrerait. Moi qui aime manger un peu de tout dans un repas, ça voudrait dire que je ne pourrais que rarement arriver au bout et goûter à tous les plats.

[/quote]

 

En fait, après réflexion et une meilleure expérience de la méthode, ça m'ennuirait aussi finalement ! ;-)

Bonsoir Giamillia, je viens de me rendre compte à l'instant que je faisais comme toi. Mais, du coup je me sens un peu perdue.  J'ai beaucoup du mal avec les quantités car je pense toujours à une "norme " .

Haut de page 
X