«J'ai retrouvé la liberté de manger et j'ai perdu 7 kilos »

Déborah

Déborah, 36 ans, Chambourcy

Pourquoi Linecoaching?

Déborah:

D’aussi loin que je me souvienne, le poids a toujours alimenté les discussions chez moi. Ma mère était très soucieuse du poids de mon père et à partir du moment où j’ai débuté la puberté, il me semble que le poids est devenu un problème pour moi. J’ai commencé les régimes vers 14 ou 15 ans, car je me trouvais trop grosse. J’ai pris mes premiers substituts de repas à cet âge. Les substituts de repas, les régimes équilibrés et les diètes protéinées ont jalonné mon adolescence jusqu’à aujourd’hui. Par ailleurs, j’entendais dire aussi bien dans mon entourage proche que de la part des médecins qui m’ont suivie que je mangeais trop, trop vite, que je n’avais pas droit à tel ou tel aliment, que je devrais faire attention toute ma vie etc. C'étaient des reproches sans cesse en fait, soit sur ma morphologie, soit sur mes rondeurs ou sur mon comportement alimentaire. Un jour j’en ai eu assez de culpabiliser lorsque je mangeais un aliment « interdit », de me restreindre, de devoir calculer, peser, regarder les étiquettes, de me jeter sur les aliments tant désirés…. Je voulais vivre, c’est bien le mot. J’ai tout d’abord entendu parler de restriction alimentaire par le biais d’une amie psychologue. Je connaissais le Docteur Jean-Philippe Zermati grâce à une ancienne émission d’M6. J’avais trouvé son approche intéressante donc lorsqu’une amie m’a parlé de ses ouvrages ainsi que ceux du Docteur Gérard Apfeldorfer, j’ai fait des cherches sur Internet, j’ai lu des témoignages sur des blogs et je suis arrivée sur Linecoaching. Grâce à la méthode, j’ai appris à manger en ayant faim et j’apprends à reconnaître la satiété gustative, ce qui est moins évident. Je pesais 76 kg au départ et aujourd’hui je pèse 69 kg. Ce n’est pas toujours stable, il peut y avoir des légères variations. J’ai un peu repris du poids, je me suis sentie fatiguée à une période et en continuant à écouter mes besoins, j’ai repris deux kilos, je me sens mieux aujourd’hui. Même si la relation avec ma balance est encore forte, même si j’éprouve encore quelques craintes quand je mange certains aliments, je dois dire que je me sens plus libre. J'ai perdu 7 kilos.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Déborah:

Ah ! Elle est complètement différente, car elle n’est basée que sur le comportement alimentaire et n’impose aucun diktat diététique. Je la conseille car elle s'adapte à tout le monde pour retrouver la liberté de manger.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Déborah:

Le parcours alimentaire m'a permis de découvrir la sensation de faim. Maintenant je mange lorsque j’ai faim et je déguste. D’ailleurs j’ai l’impression de faire comme mon fils de 1 an, qui découvre l’alimentation solide depuis 6 mois de façon autonome et consciente.

Vos interactions avec la communauté ?

Déborah:

La messagerie au coach est très utile, c’est rassurant de pouvoir se tourner vers son coach dans les périodes difficiles ou pour répondre à de simples interrogations. En revanche, je n’utilise pas le chat, ni le blog et les forums car je manque de temps pour ça.

Votre outil favori ?

Déborah:

La technique de l’image refuge qui me permet de retrouver plus rapidement la sérénité.

Votre défi préféré ?

Déborah:

Le défi « J’expérimente la faim » parce qu'il m'a permis d’apprivoiser ma peur de la faim.

Par Claire de Line… 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X