« J'ai appris à manger à ma faim et avec plaisir et j'ai perdu 4 kilos »

Clémentine

Clémentine, 35 ans, Mulhouse.

Pourquoi Linecoaching?

Clémentine:

Depuis toute petite, je me sens grosse. J'ai très longtemps cru que l'on ne pouvait pas m'aimer à cause de mon poids. A l'âge de 10 ans, j'ai été opérée de l'appendicite. L'infirmière qui m'a pesée a dit à ma mère, devant moi, comme si je n'étais pas présente : "elle fait 40kg, c'est trop, il faut qu'elle maigrisse." A l'âge de 13 ans, j'ai fait mon premier régime : œufs durs et pamplemousses pendant une semaine. J'ai du perdre 500g. ensuite, la privation ayant été trop forte, je me suis jetée sur la nourriture. Ensuite, j'ai enchaîné les périodes de régimes où je perdais du poids et les périodes de craquage. A 23 ans, j'ai eu un déclic : je me dégoûtais, et suite à la lecture d'un livre sur le sucre, le lobby et l'histoire de cette denrée, j'ai jeté tout ce qui contenait du sucre raffiné, et je me suis mise à manger des aliments complets. Pendant près de 12 ans je me suis privée de dessert, mais j'ai perdu plus de 20kg.
J'ai commencé à lire les écrits du Dr Gérard Apfeldorfer dans le magazine Psychologies il y a quelques années. De fil en aiguille, je suis allée sur le site du GROS. Un jour j'ai acheté le livre du Dr Jean-Philippe Zermati, "Maigrir sans régime". Je me suis lancée et je me suis inscrite sur Linecoaching quelques mois plus tard.
Aujourd'hui, même si je suis loin d'être entièrement et constamment à l'écoute de mes sensations alimentaires et surtout de les respecter, je me "sens" plus et mieux. Je repère quand j'ai faim et je repère à peu près quand j'ai assez mangé. J'utilise la respiration en pleine conscience pour vivre une émotion pénible. Aujourd'hui je remange des desserts ! Je commence à entrevoir la nourriture autrement que comme un poison attirant qui me pourrit la vie. J'ai perdu 4 kilos en remangeant des aliments sucrés et en me faisant plaisir.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Clémentine:

Je ne connais pas d'autres sites, mais assurément elle me paraît très différente de tout ce qui est régime style Weight Watchers, montignac, Cohen, et Dukan !! Rien à voir ! La méthode nous apprend à faire la paix avec la nourriture, à retrouver du plaisir à manger et à s'aimer comme on est. J'ai ainsi appris à manger à ma faim et avec plaisir.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Clémentine:

Le parcours alimentaire se déroule étape par étape, expérience après expérience. Au fur et à mesure, j'apprends à mieux sentir mon corps, à mieux reconnaître mes sensations.Je réintroduis progressivement des aliments honnis, maudits et presque oubliés, tout cela en perdant du poids.
Je n'ai pas effectué le parcours forme car je fais déjà pas mal de sport par moi-même.

Vos interactions avec la communauté ?

Clémentine:

Le chat et la messagerie au coach sont nécessaires pour les coups de mou et les moments de doute. Ils m'ont aussi aidée à mieux comprendre certains aspects de la méthode qui m'échappaient. Ils servent également à être rassuré sur son parcours et apprendre la tolérance envers soi-même, finalement.
Je n'ai pas utilisé le blog personnel, j'ai à cœur de ne pas étaler ma vie privée sur internet.
En revanche les forums sont d'excellents outils. Lire les expériences des autres, s'encourager entre nous et être soutenue, c'est une expérience très chaleureuse, qui m'a beaucoup touchée.

Votre outil favori ?

Clémentine:

La respiration en pleine conscience, même si j'ai encore des difficultés à m'y mettre certains jours. Avec cet outil, je me recentre sur moi, je suis à l'écoute de mes sensations, de mes besoins. Parfois je fuis cet outil parce qu'il me confronte à mes douleurs, mes angoisses. Alors je mange... Pourtant je sais bien qu'il me fait du bien. J'apprends à tolérer la part de moi qui préfère parfois fuir plutôt que sentir, et je m'y remets le jour suivant... ou la semaine suivante.

Votre défi préféré ?

Clémentine:

Rien ne me vient à l'esprit. J'ai trouvé le programme en lui-même déjà très prenant à certains moments, je ne me suis pas trop ajouté de difficultés supplémentaires avec des défis.

Par Claire de Line… 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X