«J'ai perdu plus de 7 kilos sans me prendre la tête»

Cathy

Cathy, 42 ans, Strasbourg.

Pourquoi Linecoaching?

Cathy:

Plus qu’un problème avec le poids, j'avais un rapport difficile avec la nourriture. Mon poids augmentait doucement  au rythme d'un kilo par ans depuis 20 ans. J'ai pris du poids doucement, pas tellement au cours des grossesses mais de manière insidieuse. J’ai fait quelques régimes minceur mais peu, car la frustration associée ne m’était pas du tout adaptée. Je ne suis pas une mangeuse compulsive, mais chaque repas pouvait me laisser un goût amer de culpabilité. Je connaissais les travaux de Jean-Philippe Zermati et Gérard Apfeldorfer au travers de leur livre « La dictatures des régimes ». En parcourant une fois de plus le net, je suis tombée sur cette méthode. Je n’ai jamais souscrit à une méthode en ligne, mais par curiosité et en totale confiance avec leur approche, je me suis inscrite. Et je ne le regrette pas: j’ai retrouvé la sensation de faim et de satiété, c’est exactement ce qu’il me manquait. Je ne sais pas quoi dire de plus, cela change tout. Je perds du poids progressivement, sans me poser de questions, en mangeant à ma faim, et en profitant des repas festifs car je gère le lendemain sans même y penser. Je ne stresse plus à chaque repas. Je ne culpabilise plus quand j’ai trop mangé. Je suis sereine, si ma gourmandise l’emporte, j’attends le retour de la faim. Je suis donc aussi plus sereine avec mon entourage. Je pesais 85kg minimum, plutôt un peu plus…. Je pèse aujourd'hui un peu moins de 78kg.

En quoi cette méthode est-elle différente ?

Cathy:

Je ne savais pas si j’allais perdre du poids, mais je voulais reconstruire mon image. Je suis même surprise de perdre sans frustration. Il n’est pas toujours facile de faire comprendre la méthode. Les gens sont attachés aux frustrations qui leur semblent nécessaires à la perte de poids, mais on peut maigrir sans être frustré. L'autre différence c'est que sur Linecoaching on ne m’a jamais demandé ce que je mangeais, on ne m’a jamais demandé de peser la nourriture ou de séparer les ingrédients.

Quelles sont vos impressions sur le parcours de Linecoaching ?

Cathy:

Au début du parcours alimentaire je suis allée très vite, cela me semblait nécessaire. Je prends plus mon temps aujourd’hui, je profite de mon nouveau rapport à ma nourriture, à mon corps. Je suis aussi moins assidue sur mon parcours forme qu'au début mais j’ai réintroduit le sport au moins une fois par semaine. Je reprendrai cet hiver, je préfère profiter de l’extérieur. Par contre je trouve un peu surestimées les capacités supposées en fonction du questionnaire d'entrée du parcours forme.

Vos interactions avec la communauté ?

Cathy:

Je n’ai eu recours à la messagerie du coach qu’une fois, mais la réponse a été rapide et précise. Je trouve ce lien rassurant qu’on l’utilise ou pas. Je suis beaucoup allée lire les écrits sur les forums. Je n’ai pas ressenti le besoin d’écrire moi-même, sauf une fois. C’est une question de tempérament, mais le lien existe.

Votre outil favori ?

Cathy:

J'ai beaucoup apprécié les outils émotionnels, car quelques rappels à la bienveillance de temps en temps ne font pas de mal. Les outils forme sont aussi très utiles pour reprendre possession de son corps.

Votre défi préféré ?

Cathy:

Les petits défis sportifs car l’air de rien, ils tonifient avec peu d’efforts. J'ai aussi fait beaucoup de défis sur les sensations alimentaires, car le cœur de mon problème c'était de manger sans plaisir.

Par Claire de Line… 0

D'autres témoignages de même profil

Haut de page 
X