rassasiement gustatif: le midi et pendant 4 jour 100 gramme d'aliment GRAS salé - 17062013

Annemie.
Abonné

coucou

ETAPE de 100 grammes d'aliment salé gras pendant 4 jours:

  • vos impressions?
  • vos dirficutlés?
  • comment cela s'est passé?
  • vos conclusions?

je suis curieuse de lire et de mieux ciomprendre

Pour moi ce n'est pas facile

déjà trouver quel aliment gras et salé j'allais choisir

après quelques jours de réflexion j'ai choisi du paté de canrard, car j'en adore le gout et je n'en mange presque jamais 

ou plutôt  je n'en achetai presque jamais

car si par malheur j'en avais dans le frigo, j'en mangeais en dehors des repas, et toujorus avec un arrière gout de culpabilité

HIER j'ai donc commencé

j'en ai acheté pour 4 jours et j'ai portionné ma portion de midi

j'ai été incapable de le manger sans rien et je l'ai donc mangé avec du pain

aurai je du  peser le pain aussi???????????frown

en tous cas, arpès l'avoir savouré pour les premières bouchées, je me suis sentie écoeurée et j'ai laissé le reste

j'ai donc mangé 60% de ma portion

mais j'avais encore faim...

et pour le reste de la journée, cata, je n'étais pas saisfaite, car j'ai grignoté un peu, pas beaucoup, mais un peu

le soir par contre j'ai fait un repas normal que j'ai savouré

 

j'ai hate de vous lire................

Commentaires

Flowerbomb.
Abonné
Non il faut faire la dégustation sans pain ! Tu dois découvrir le goût de l'aliment seul, non accompagné. C'est le but. Moi j'avais fait l'exercice avec le gruyère et une autre fois avec le jambon de parme. Je pouvais en manger des tonnes accompagné de pain. Mais wouah, quelle révélation, c'est hyper salé tout seul. Et je peux te dire que tous les jours j'en mangeais moins. Le souvenir de l'aliment dégusté s'imprime dans ton cerveau et tu n'en mangeras plus jamais autant qu'avant ! Et seulement avec plaisir et non pour te remplir. Et tu auras encore de la faiim pour un autre aliment. Bonne continuation de degustation
Bliss.
Abonné
J'ai eu le même soucis récemment j'ai choisi les frites et les frites sans rien d'autre bueurk.... J'ai envoyé un mail au coach qui m'a dit que c'était ok de manger autre chose si j'en ai envie que le but n'est pas de sé dégoutter de l'aliment mais bine dans manger jusqu'à sentir le rassasiement gustatif. J'ai donc fait mes 2 derniers jours en rajoutant salade verte (ouf) et poisson ou autre. Mais au final ces repas autour des frites j'ai mangé moins pas de dessert par exemple ou pas de fromage. Je crois que je n'aime plus les frites pour le coup.
nouvomoi.
Abonné

Bonjour tout le monde

Je vois que cet exercicen'est pas très facile !!

J'ai commencé l'xercice samedi avec des noix de cajou. Je compulse à fond avec cet aliment, le soir au dîner, je ne peux pas m'arrêter et je culpabilise avant de commencer à manger la première. Je pense que j'adooooore les noix de cajou !!

J'ai donc fait le 1er jour samedi. Je n'ai mangé que 70g sur les 100g que je me suis préparé. ça m'a mis l'appétit à l'envers pour le reste de la journée. J'ai eu plusieurs EME et j'ai mangé trop et n'importe qui.

Depuis samedi, je me dis que je vais faire le 2ème jour. A l'idée des 100g de noix de cajou que je dois manger, je suis écoeurée !! Du coup, j'attends ... je ne sais pas trop quoi. Et évidemment, je n'ai pas remangé de noix de cajou depuis samedi !!! Je ne sais pas si je dois retenter avec les noix de cajou, ou si je dois recommencer avec un autre aliment.

Et vous, où en êtes vous ? Avec les frites, le pâté de canard etc ... ?!!!!

smiley

maggy.
Abonné

super fil! je suis très intéressée par vos expériences, car je n'arrive pas à démarrer cette étape! curieuse de voir comment ça évolue pour vous. Ca me donnera peut-être des idées pour voir comment l'organiser, entre la cantine avec les collègues et les repas avec les enfants (qui va me prendre le plus pour une folle?!!!)

Bliss.
Abonné
J'ai fini mes 4 jours de frites et je ne suis pas prête d'en remanger avant longtemps! A posteriori je me dis que j'aurai pu prendre les chips. Je n'achète jamais les chips paprika pour moi c'est une vraie drogue, le gout n'est pas formidable en soi mais le truc très salé épicé etc.....ca donne envie de finir le paquet. Ca doit être mon dernier aliment tabou ne même temps......est ce vraiment un aliment ce truc là? rien que d'en parler mes gencives se réveillent!!!!! Là je suis dans le fractionnement.
maggy.
Abonné

je n'avais pas vraiment pensé aux gateaux apéro.. je vais peut-être faire l'exo avec des pringles. Ca pourrait être plus adapté que des chips, parce que je culpabilise bien plus en me gavant de pringles à l'apéro, qu'en mangeant des frites pendant un repas.

merci Bliss, pour l'idée!

macaron76.
Abonné

c'est intéressant de lire vos ressentis ,c'est à quel moment du programme ça ? j'en suis à la dégustation;

Totom.
Abonné

Moi je me pose une question sur l'interêt de l'exercice : si j'ai bien compris c'est pour le rassasiement gustatif : à quoi cela sert il de nous faire manger des aliments sortis de leur contexte : je veux dire par là : j'aime le pain et le fromage ensemble. Mais je n'aime pas le fromage tout seul...donc l'exercice est faussé si je ne mange que du camembert, cela n'a pas la même saveur que camembert + pain ... je le sais déjà.

Et ça ne m'empechera pas d'avoir toujours autant envie de manger mon pain + camembert à la fain des 4 jours puisque je n'aurai pas mangé ce que j'aime ??

Ou alors faut trouver un autre aliment ??? 

J'avais pensé à la raclette ..mais c'est pareil de la raclette sans pomme de terre, c'est beurk ??

 

izabelle
Animatrice forum

macaron76, le programme n'est pas dans le même ordre pour tout le monde, donc difficile à dire

si tu cliques sur parcours alimentaire, sur la marge de gauche, tu pourras voir ton parcours et les étapes qui t'attendent....

 

totom, c'est pour faire un apprentissage en fait.....   un apprentissage non pas conscient mais "corporel"

le corps va "enregistrer" la quantité de cet aliment qu'il faut manger pour être rassasié

et toi repérer les sensations correspondantes

donc cela se fait mieux avec un aliment unique..... aux propriétés uniques

le signal est beaucoup, beaucoup plus net.......

du coup, ensuite, en "contexte",  eh bien  ça devient plus facile,  mais le faire directement avec un aliment combiné, c'est comme passer au niveau 2 avant d'avoir fait le niveau 1.....

 

le fromage tout seul, ça peut vraiment être bon......   avec du vin !!!    non j'rigole.....

mais peut-être tu peux trouver un fromage que tu apprécies seul....

ou autre chose, du moment que c'est très riche,   des trucs comme des chips par ex...  ou des noix de cajou

Noelle
Marraine

Bonsoir  Comme je bloquais sur l'exercice, j'avais contacté ma coach et au final choisi des fruits secs pour l' apéritif, tout bien presentes en sachets de 100grammes, idéal pour Lc!

bon courage!

Totom.
Abonné

je sens que ça va être un exercice difficile pour moi ... et sans doute sujet à EME ....mais je pense que je vais me fier à ce que tu dis à LIEGAMA sur son post "j ene ressens pas la rassasiement gistatif" : je trouve encore une fois plein de bon sens ...

Bon je verrai quand je serai là,  quoiqu'il en soit.

lideseyne.
Abonné

Je confirme: c'est un exercice difficile.

J'ai choisi les chips pour capter le rassasiment gustatif, car j'adore les chips, je culpabilise toujours quand j'en mange et j'ai toujours l'impression que je me retiens d'en manger à plaisir lors d'un repas (ou d'un apéro). J'en suis à mon 3ème jour de l'exercice et je me rends compte qu'en fait je mange pratiquement toujours la même quantité et je m'arrête au même endroit. Et pour moi cela veut dire qu'inconsciemment, et avec la restriction cognitive, j'étais déjà dans le rassasiment gustatif. La différence c'est que maintenant j'en ai conscience... et ça change tout au niveau de la culpabilisation!

Par contre, je me demande si je vais toujours autant aimer les chips après avoir fini cet exercice!!! A suivre!!!

Pattie.
Ancien abonné

C'est tout à fait ça ! Les portions qui ont un vrai goût, elles sont toute petites, et plus on y est attentif, moins on n'a envie de se contenter d'un fantôme de goût.

Vu de l'extérieur, on pourrait croire qu'on est au régime. La différence est purement intérieure, dans le bien-être que procure la petite portion. Au régime, quand je m'autorisais une pincée de chips, c'était un écart, et je regrettais douloureusement de ne pas pouvoir en prendre davantage. Maintenant, avec une pincée de chips, j'ai le bon goût. Avec la deuxième, c'est un goût fade. Sauf que moi, au lieu d'être en manque, je suis sur le petit nuage de ma dégustation, en pleine plénitude ! Une seconde pincée, ça serait comme si on me proposait un truc pas terrible que j'aime nettement moins. L'aliment n'est plus le même.

Bon exercice ! (J'ai adoré les exercices du rassasiement gustatif !)

marinebreizh.
Abonné

A mon tour de faire cet exercice! Bon le salé ca m'inspire. Je choisis le Comté. Je suis une grande amatrice de fromage... je n'en achetais quasiment plus sinon je mange de trop grandes quantités...et un peu trop facilement quand je n'ai pas /ne prends pas le temps de préparer un repas.

Un imprévu hier soir et je n'ai pas pu faire les courses... zut. Ces 4 jours tombaient super bien ; du coup je file à midi au centre Leclerc voisin vite fait.

Je renonce au stand fromage à la coupe : comment avoir mes portions de 100 gr ? Je trouve mon  bonheur en rayon à la coupe préparé d'avance, le poids est inscrit : 3 paquets d'environ 150 gr. Je prends aussi de quoi faire une collation dans l'après midi.

Problème pour ce midi au bureau, je ne veux pas saboter le truc... et idée lumineuse... sauvée par le pèse lettres! me voilà à couper un 1er morceau au jugé.... 83 gr... quelques ajustements plus tard j'ai mes 100gr. Heureusement que mon équipe n'est pas là ils prendraient la boss pour encore plus loufoque... Je me bloque dans mon bureau et commence ma dégustation/déjeuner.

Le Comté est bon, c'est agréable et puis j'ai faim. Je prends soin de manger lentement. Il est goutu, un peu moelleux et surtout pas trop froid. Je ne pensais pas que 100 gr c'était une aussi grande portion.

Je poursuis... j'aime beaucoup le Comté mais c'est vrai qu'au bout d'un moment ce n'est plus aussi bon. Problème en revancne j'ai encore faim... D'ailleurs dans le compte rendu il n'y a pas de case qui me correspondait : j'avais encore faim mais pour AUTRE CHOSE.

Je suis quand meme la consigne, je finis les 100 gr mais ne mange plus.

Je me remets au boulot.

2h15 se passent et là une bonne faim à nouveau. Je mange ma collation assez copieuse (salade de pates, 2 biscuits).

Le reste de la journée se passe normalement. Diner sans souci.

A suivre, je suis curieuse de voir si je vais en laisser un peu ou pas!

marinebreizh.
Abonné

2 ème jour.

Après une matinée très active je rentre vers 13h. La faim s'est déjà fait ressentir vers 12h15.

Bizarre de ne vraiment rien préparer pour déjeuner hormis couper le comté.

Je ne mangerais pas tout. Que 77 gr. A un moment je me suis posée la question : ai je encore envie de comté ?

Ben en fait pas vraiment. Mais j'ai quand meme encore faim. Je serais en cours de repas j'arreterais! Je vérifie, j'ai mangé 40 grammes.  J'en mange encore un peu mais c'est vrai que j'apprécie moins.

Quand la faim est bien atténuée, j'arrete.

izabelle
Animatrice forum

merci marine pour tes comptes-rendus c'est toujours super intéressant à lire

 

marinebreizh.
Abonné

Merci Izabelle. Écrire ça me permet de fixer les choses, d'y revenir et comprendre.

Fin 2ème jour : j'ai pris une collation avec du concombre et un dessert.

Le soir faim modérée, je prépare en conséquence et j'ai même laissé de la salade (champignon, salade verte!). Là c'est une grande première... on nous rabache tellement que c'est à volonté ces légumes si peu caloriques !

3 ème jour : ça se corse j'ai passé la matinée à faire du sport et j'ai très faim... toujours aussi bizarre de ne pas préparer un repas...

Bon à un moment si j'avais le choix je mangerais autre chose que du Comté - j'en suis  à 45 gr.. Mais j'ai faim alors je mange les 100 gr. La faim est trop présente alors je mange un autre aliment (un peu de pain - après le comté avec mon café.

Du coup faim pour la collation que plus de 4h plus tard. Ce sera du concombre avec du cottage cheese.

Ah au fait j'y pense : après la séance de sport (initiation golf) on nous a offert une boisson ; j'ai pris jus d'orange je n'en bois jamais chez moi et occasionnellement lors de buffet ou  invitations. Peut être pour ça que j'avais très faim ?!

Dernier jour demain ....

marinebreizh.
Abonné

3 ème jour - fin :  dîner entre amis ; copieux ; gras et salé ; pas très envie de manger mais on est là sur un de mes grands points de vulnérabilité : manger pour faire plaisir. Je mange peu mais encore trop au regard de ma faim. Et  puis franchement des frites j'en ai pas envie...

4 ème jour : encore et toujours ces 100 gr de Comté ; je me les prépare en petits dés sur une soucoupe. Je m'installe avec ma balance de cuisine à portée de main. Ca fait presque 6 h que j'ai pris mon petit déj ; j'ai bien faim ; mais franchement au bout d'un moment je n'ai vraiment plus envie de manger de Comté... après un peu d'eau je mange encore 1 ou 2 dés.
Mais là stop !! j'ai beau avoir encore faim je ne peux plus manger de Comté ce midi. Je cale.

Comme j'avais faim j'ai complété avec une salade de fraises et banane.

Je trouve cet exercice génial car j'aime vraiment ce fromage ; je pensais pouvoir en manger sans limite, jusqu'au déraisonnable... et finalement non.

Pour moi jusqu'à présent c'est l'exerccice le plus spectaculaire.

 

La suite : je ne sais pas si c'est lié (je pense que oui mais je ne sais pas trop l'expliquer) mais ce midi au restaurant (qui sert des portions assez imposantes) avec des entreprises j'ai pris la salade composée petit  modèle - et j'ai laissé des feuilles de salade même si c'est de la verdure sans calories je ne pouvais plus en avaler, rassasiée de salade; en dessert salade de fruits - aucun autre ne me faisait envie - et j'en ai laissé également. Mêm topo que pour la salade verte!!

Tout ça me fait penser à l'expression qu'on dit parfois - sur un ton mielleux - "ça se mange sans faim"!! ben non justement : Comté, biscuits, salade, pain, fruit on mange AVEC FAIM !!wink

 

 

Pattie.
Ancien abonné

Merci à toi pour ce récit ! Je l'ai suivi avec plaisir. Moi aussi, les expériences de rassasiement gustatif, je les ai trouvées spectaculaires, c'est le mot ! Abracadabra, sous vos yeux (enfin, papilles) zébahis, voici - roulement de tambour - la fin du plaisir gustatif d'un aliment adoré !

La semaine dernière, j'ai vu ma nièce d'un an et quatre mois déguster sa première fraise Tagada. Première bouchée. Les yeux qui s'agrandissent, elle regarde son père, attrape sa main qui tenait le bonbon, au cas où il aurait l'idée saugrenue de la retirer : "Aco !" On a rigolé ! On l'imaginait en train de se dire "Quoi ? Vous m'aviez caché ÇA ??? Un an que vous me donnez des bib', des purées et des compotes alors que ÇA existe !"

Cette surprise, je l'ai eue pendant l'étape du rassasiement gustatif. Quoi ? Vous m'aviez caché ça ??? Trente-cinq ans que je veux perdre du poids et personne n'a eu l'idée de me dire "Déguste, concentre-toi sur ta bouche... Tu sens que le bon goût disparaît ?"

mavo.
Marraine
Merci Marinebreizh pour ton récit très vivant, qui m'a rappelé des souvenirs (et presque donné envie de refaire cet exercice... qui sait ?). Pattie complètement d'accord avec toi, avec ce sentiment de "on m'aurait caché ça ?" :-)
marinebreizh.
Abonné

Merci Pattie et Mavo ; écrire d'abord j'aime bien mais surtout là ça me permettait de me motiver un peu plus de faire l'exerciceen respectant les consignes et en observant. Parce que quand même moi qui aime bien cuisiner j'ai trouvé dur de faire des repas de midi avec ma portion de Comté... Je pense que du coup j'étais plus attentive à mes ressentis.

L'expérience m'a confortée dans l'idée que je me sens mieux avec un vrai repas (un plat) le midi. En effet pour les collations je n'arrivais pas à me sentir bien avec juste un fruit ou un yaourt mais au moins 2 jours sur 4 j'ai pris une part de salade composée... Et surtout comme j'avais encore faim après le Comté j'ai eu l'impression de reporter cette faim au soir alors qu'en général je mange peu le soir.

C'était Pâques alors j'ai aussi dégusté un peu de chocolat !!cheeky

Au final j'ai perdu 400 ou 600 gr je ne me rapelle plus exactement.

Pattie ce que tu décris avec ta nièce nous rappelle que les enfants ont un certains nombres de savoirs faire ou instinct que l'on devrait bien observer et reconquérir nous adultes !! yes

Je pense à des proches qui ont un enfant de 5 ans très menu qui est capable de manger 3 bouchées et de laisser mais que comme beaucoup d'enfants on oblige à manger plus parce qu'il ne grandit / grossit pas assez tout cela cautionén par le médecin qui pense bien faire!!  

pymie.
Abonné

Je n'arrive pas à me lancer dans cette étape... entre la problématique de planification, le manque d'idée sur quel aliment choisir...

L'idée du comté me dit bien!

Pareil, le jour où je m'y mets, j'essaie de faire un petit compte-rendu!

pymie.
Abonné

Je n'arrive pas à me lancer dans cette étape... entre la problématique de planification, le manque d'idée sur quel aliment choisir...

L'idée du comté me dit bien!

Pareil, le jour où je m'y mets, j'essaie de faire un petit compte-rendu!

pymie.
Abonné

Je n'arrive pas à me lancer dans cette étape... entre la problématique de planification, le manque d'idée sur quel aliment choisir...

L'idée du comté me dit bien!

Pareil, le jour où je m'y mets, j'essaie de faire un petit compte-rendu!

pymie.
Abonné

Je n'arrive pas à me lancer dans cette étape... entre la problématique de planification, le manque d'idée sur quel aliment choisir...

L'idée du comté me dit bien!

Pareil, le jour où je m'y mets, j'essaie de faire un petit compte-rendu!

marinebreizh.
Abonné

Qu'est ce qui te freine Pymie ? C'est instructif je t'assure. Mais c'est vrai qu'il faut choisir son moment. Le grand week end pour moi a été opportun, pas de réunion de famille ni trop d'obligation du coup plus simple à gérer.

pymie.
Abonné

C'est bon je me suis lancée...

Hier midi j'étais contente.

Hier soir, pas assez faim mon pour appétit spécifique de légumes et de pain : j'ai trop mangé (EME de frustration alimentaire)

Ce matin : j'ai soif!!!!!!!! et pas faim du tout. Je suis donc un peu dépitée de prévoir un prochain repas composé QUE de fromage (j'imagine que je serai heureuse de manger ce bon fromage et donc que je n'arrêterai d'en manger qu'avec la fin de l'appétit global), et de ne rien manger d'autre jusqu'à ce soir. Et comme ce soir, c'est pizza avec les copains, j'imagine déjà ne plus avoir faim demain et recommencer le même schéma demain... à moins que je mange quand même et donc finisse par prendre du poids.

Donc avant de commencer la 2e dégustation, je suis pessimiste, l'impression que la raison pour laquelle je ne voulais pas me lancer se réalise. 

Mais toujours l'espoir que ça va m'apprendre qqchose, que je vais être positivement surprise...

Chléa.
Abonné

J'arrive à cette étape, après le fractionnement ( tres instructif) .

Je pense choisir les chips; pas que j'en ai envie plus que ça ( j'aime bien, mais bon ..) ; ceci dit ça m'est souvent arrivé de compulser dessus alors pourquoi pas  ,

Et puis au moins c'est pratique

J'ai juste une question : il est noté que l'aliment choisi ne doit pas necessiter de préparation préalable ( bon là c'est ok ) et "se manger dans des conditions de degustation, avec des COUVERTS "

Et là je bloque  : on fait comment pour manger des chips AVEC DES COUVERTS ?????

Pour celles qui l'ont fait avec cet aliment là, serieux, vous avez utilisé des couverts ??

J'ai déjà du mal à manger avec des baguettes, quand le protocole l'impose, mais manger des chips avec des couverts , ça risque d'etre rock&roll pour moi ...

Remarque , en y pensant, je devrais peut'etre essayer les chips avec des baguettes ????^^ ...

ah, ben là, c'est sur , je vais gagner 100 000 points sur le compteur du défi " pose ta fourchette" ( heu... baguette  ) ,car ça risque de me prendre au moins la journée hihhi ...

Pattie.
Ancien abonné

Avec les baguettes, ça doit être rigolo !

Je l'ai fait avec les mains, moi. Je ne me rappelais plus du protocole, avec les couverts. Je pense que ce qui est important, c'est de les manger "dignement", assis. A la limite, peut-être, le petit doigt en l'air :-)

Bonne dégustation !

Chléa.
Abonné

Merci Pattie :)

Je les mangerais dans une assiette, dignement assise ....mais je tenterais quand même- un peu -  avec les baguettes, pour le fun ^^

dbreant.
Abonné

Bonjour,

Je commence cette etape demain midi. J'ai choisi de prendre des noix (melange) pour aperitif. Quand je commence a manger des noix, j'ai souvent du mal a m'arreter. Car on sait que les noix sont des aliments tres riche en gras, donc j'evitait d'en manger et d'en acheter. Mais du coup quand on est invite a l'apero et qu'il y a des noix sur la table... j'en prends une (ok, generalement par 3 ou 4), je me regale en me disant "c'est trop bon, hein? Mais il ne faut pas en manger! Ca fait grossir!" . Du coup j'en reprends quand meme (trop dur de resister a ces delices) mais en culpabilisant.

Et ca tourne a la perte de controle en me disant "apres tout, trop tard, tu en as deja mange! Autant finir le pot, et on en parle plus?". Et donc je termine generalement le pot. L'alcool n'aide pas trop a resister.

Alors me voila prete a decouvrir le rassasiement gustatif avec les noix.

Je vous raconte demain soir.

dbreant.
Abonné
Jour 1 J'ai fait la première dégustation aujourd'hui. J'ai attendu ma bonne faim pour le déjeuner qui est arrivée vers 13h. Je me suis installée confortablement à table avec ma petite boîte de 100g de noix (noix de cajou et macadamia). Ma première impression était: "j'ai vraiment faim et tout ce que j'ai pour déjeuner c'est cette petite boîte de noix?!" . Je suis plutôt du genre à avoir un vrai repas pour le déjeuner alors c'était un peu frustrant. Mais je savais que j'avais une bonne salade qui m'attendais pour la collation, alors ce n'était pas si frustrant que ça. Plutôt surprenant de n'avoir que si peu. J'ai ouvert ma boîte de noix, elles ne me faisaient pas très envie car j'avais vraiment faim, je voulais un vrai repas. J'ai commencé à déguster les noix une par une, lentement, en faisant très attention aux saveurs, aux textures, etc. J'ai trouvé les noix de cajou meilleures car elles ont un petit goût de caramel très agréable, elles sont un peu fondante également. Je n'ai pas réussi à analyser le vrai goût des noix de macadamia, mais j'ai encore 3 jours pour ça. J'aime leur forme sphérique et leur texture très cassante. Au fur et à mesure, j'ai senti le goût des noix disparaître. C'était très surprenant, et très franc également. J'ai repris de chaque noix pour bien vérifier que le goût avait disparut. Mais oui, je mangeais des noix sans goût, qui du coup n'était plus si bonne a manger. J'avais envie de m'arrêter là, j'étais lassée. J'en ai repris quelque unes car j'avais toujours faim... Mais elles ne me faisaient plus envie. Mon truc pour savoir si j'ai vraiment envie de quelque chose c'est de mettre l'aliment en question devant moi, a porter de main. Si j'en prends, c'est que oui, j'en ai envie. Mais si j'arrive a regarder cet aliment (que pourtant j'adore) sans en prendre, et sans même avoir envie d'en manger, c'est gagner! Ça veut dire que je n'en ai plus envie et qu'en plus j'arrive a écouter mon corps qui me dit qu'il n'en veut pas, Ça m'a fait exactement la même chose ce midi. J'ai regardé ma boîte de noix pendant une dizaine de secondes... Et je l'ai rangé. Pourtant j'avais toujours très faim, mais je n'en avais plus envie! J'ai pesé pour connaître quelle quantité j'avais mangé: il le restait 64g! Je n'en ai mangé que 36g. Je n'en revenais pas! Moi qui pensait au début de la dégustation que 100g ne serait même pas assez... Je suis épatée d'avoir réussi à bien écouter mon corps! C'est une super expérience!! Je vais essayer d'attendre 1h pour prendre la collation, mais ça va être dur. Je viens de finir la dégustation mais j'ai toujours super faim, encore plus que tout a l'heure je crois. A demain pour la suite.
Pattie.
Ancien abonné

Bravo !

Pour moi aussi, l'attente pour la collation était vraiment longue. Je suppose qu'en plus de la faim qui reste, il y a aussi toutes les émotions et pensées contradictoires qui tournent. Parce que la faim, après l'avoir expérimenté, elle ne me dérangeait plus. Ce qui me dérangeait, ça devait être cet espace vide rempli d'émotions et des pensées, et moi qui luttais contre tout ça en me tendant vers le futur (le moment où je pourrais rassasier ma faim).

dbreant.
Abonné

Jour 2

Apres la degustation d'hier, j'avais encore faim mais j'ai attendu 1h comme demande pour prendre ma collation. Ma collation etait tout simplement le plat de dejeuner que j'avais prevu de manger.

Le soir, j'avais une petite faim pour le diner, malgre les 45 minutes de course a pied. J'ei ete tres surprise de realiser que je n'avais envie que de legumes. Je n'ai pas touche a mes pommes de terre ni a mon poisson, je ne voulais que des legumes.

Alors, c'est donc vrai ce que l'on nous apprends sur LC, que si l'on mange un aliment riche en exces, notre corps se regule de lui-meme et qu'il suffit d'ecouter sa faim et ses envies pour ne pas grossir.

Car au final, sur la totalite de la journee, j'ai moins mange hier que d'habitude. Comme quoi notre corps sait tout.

 

Ajourd'hui, bonne faim vers 11h45. Je prends ma boite de 100g de noix a deguster. C'etait etrange, car aujourd'hui les noix me faisaient plus envie qu'hier et les macadamias etaient bien meilleures. Je les ai degustees une par une une... jusqu'a finir ma portion! J'ai tout mange, les 100g, alors qu'hier seulement 36g. Mais aujourd'hui, elles etaient bonnes, de la premiere a la derniere. Je n'ai pas ressenti de degout, ni de lassitude ni l'envie d'arreter d'en manger. Je pense que si j'avais eu plus que 100g, j'en aurais mange plus.

Bon, je ne m'inquiete pas (trop), je fait confiance au programme et a mon corps, on verra demain. 

Mais c'est quand meme bizarre, je sais qu'on est sense en manger de moins en moins au fil de l'epreuve. Pourtant j'ai bien recherche cette sensation de lassitude, ou de degout... mais non, elle n'est pas arrive.

Ca vous a deja fait ca?

dbreant.
Abonné

Pattie, quelles etaient ces pensees contradictoires? De la culpabilite? De la frustration?

izabelle
Animatrice forum

[quote=Chléa]

 il est noté que l'aliment choisi ne doit pas necessiter de préparation préalable ( bon là c'est ok ) et "se manger dans des conditions de degustation, avec des COUVERTS "

Et là je bloque  : on fait comment pour manger des chips AVEC DES COUVERTS ?????

[/quote]

ah tiens moi non plus je ne me souviens pas de ça, mais il faut garder à l'esprit que les exercices sont souvent améliorés, donc c'est peut-être qqchse de nouveau, le coup des couverts (à moins que moi aussi je n'ai pas bien lu le protocole à l'époque, mais c'était y'a longtemps)

en tous cas je trouve ça une très bonne idée de le faire avec des couverts, je le ressens comme une très bonne idée

ben tu peux fragmenter tes chips et les saisir aux baguettes à la fourchette, à la cuillère ou à la fourchette....

ou changer d'aliment bien sûr

moi je l'avais fait sur du fromage

Pattie.
Ancien abonné

[quote=dbreant]

Pattie, quelles etaient ces pensees contradictoires? De la culpabilite? De la frustration? J'avais (j'ai toujours !) une grande confiance dans le programme.

[/quote]

Culpabilité, non. Si le programme dit qu'on peut, c'est qu'on peut.

De la frustration, oui, parce que j'étais obligée d'arrêter sur une faim un peu plus que petite, qu'en plus parfois elle se comblait d'elle-même avant le moment où je pouvais prendre une collation. Et que comme je ne savais pas doser les collation, ça pouvait me priver de ma faim pour le repas.

Je ressentais de l'étonnement : je n'avais jamais remarqué que les aliments changeaient de goût. Et puis de la colère : si au lieu de me prescrire des régimes, on m'avait fait découvrir ça, j'aurais perdu moins de temps. Et puis de la peur : si les aliments deviennent mauvais, je ne vais plus pouvoir me réconforter avec comme avant (et c'est vrai que je ne peux plus me réconforter vraiment de la même manière. C'est un peu comme quand on sait lire : si on pose les yeux sur un texte, on tente inconsicemment de déchiffrer. Le rassasiement gustatif, une fois découvert et entraîné, c'est difficile de ne pas le sentir). Des regrets aussi de voir que je n'avais parfois pas besoin de la collation, donc hop, encore une occasion de manger qui sautait. Et puis énormément de plaisir à voir le miracle se reproduire encore et encore : le goût change ! J'ai un super-pouvoir à l'intérieur de moi qui me permet de savoir quand un aliment a cessé de plaire à mon corps, et qui me provoque l'envie d'arrêter d'en manger (momentannément).

Du coup, toutes ces émotions mêlées, ça peut me créer une EME. D'autant que vient aussi la pensée régimeuse : vu que ça marche, je ne vais pas avoir envie de cet aliment de sitôt, autant en manger un peu plus... (Du coup, depuis mon expérience avec de la pâte speculoos, j'ai eu énormément de mal à regarder un speculoos pendant plusieurs mois !)

dbreant.
Abonné

En effet, il s'en passe des choses dans ta tete. Mais deja, tu arrives a analyser tout ce que tu ressens, c'est super ca!

Je te rejoints sur l'effet de surprise et de decouverte de realiser que les aliments changent de gout, et que cela veut dire que l'on peut arreter dans manger. Mais pourquoi on ne m'a pas appris ca quand j'etais ado? (periode ou j'ai enormement grossit)

Par contre, ce qui differe dans mes sensations, c'est que lorsque je ressens et comprends que j'ai assez mange d'un aliment, je ne suis pas en manque, ni frustree car je me dis: "Super Diane, tu as compris que tu en avais eu assez. Des que ta faim (et l'envie) sera revenue, tu pourras en reprendre... et ne pas grossir!"

C'est la meilleure chose que j'ai apprise ici. Je ne ressent plus de manque, ni d'envie de manger quelque chose jusqu'a l'explosion de mon estomac en me disant "Vas-y, manges-en a gogo, tu n'en auras pas avant longtemps". Maintenant quand je mange quoi que ce soit de gras et/ou sucre, je me dis: "Savoure, deguste, prends ton temps... Et si tu en as eu assez (rassasiement gustatif), c'est pas grave, tu pourras en remanger quand tu voudras quand tu auras faim".

dbreant.
Abonné

J'ai contacte la coach pour lui faire part de cette deuxieme experience ou j'ai tout mange et que j'en voulais encore.

Elle pense que cela peut-etre une EME cachee, que je devais avoir besoin de reconfort.

Pourtant, je me sentais tres bien lors de ma degustation. Je dois reconnaitre que je n'etais pas dans les memes conditions que la veille (changement d'emploi du temps au tavail). Je me suis un peu isolee pour deguster mes noix mais il y avait un peu du bruit autour de moi. 

Pour cette histoire d'EME, je ne sais pas trop... J'ai eu une baisse de moral la veille (deces recent dans la famille), mais apres ma seance de course a pied le 1er jour, j'ai eu l'impression d'etre dans un etat normal.

Alors je ne sais pas trop... on verra tout a l'heure pour la 3e degustation.

dbreant.
Abonné

Jour 3

On dirait que l'environement bruyant et/ou l'EME d'hier etait tres nuisible au bon deroulement de la degustation.

Aujourd'hui, je me suis installee dans un endroit bien au calme avec mes 100g de noix. Elles ne faisaient pas tres envie, j'avais une bonne faim et je voulais un vrai repas.

J'ai commence par les noix de cajoux, 1, puis 2, 3... elles etaient tres bonnes mais j'ai ressentit que je n'en aivais plus envie. J'en ai pris une 4e pour etre sure. Pareil avec les macadamias, j'en ai savoure 1, puis 2, et j'ai commence a ressntir que je n'en voulais plus. J'en ai repris deux de plus pour etre sure.

Resultat, je n'ai mange que 20g de noix... et je n'en voulais pas plus. C'est beaucoup mieux qu'hier. Et tout cela sans frustration ni manque. C'etait presque naturel d'arreter d'en manger.

J'ai attendu 1 heure et j'ai pris une bonne collation.

 

Jour 4

Aujourd'hui, je n'en aivais meme plus envie de mes noix. Honetement, pas du tout envie. J'ai quand meme fait l'exercice. J'ai attendu ma bonne faim, j'en ai pris 1, 2 ... 4 et c'etait tout. C'est tres facile de s'arreter quand on a pas envie de manger quelque chose. J'en ai mange 10g!

 

Cette experience est tres concluante pour moi. Je comprends maintenant que l'on a pas besoin de mange beaucoup des aliments riches, et j'arrive a m'arreter avant d'atteindre le stade de la perte de controle.

J'ai hate d'essayer en version sucree, car je resiste beaucoup moins aux choses sucrees. Je sais deja quoi prendre: un brownie! 

serinducap.
Abonné

bonjour totom,

Je t'ai lu en me balladant sur le site. Je n'en sus pas encore a l'experience du 100g gras salé mais ta reflexion raisonne si juste en moi que je suis curieux de savoir quelles reponses et/ou experiences personnelles tu as faites depuis cette remarque du 29 avril.

Au plaisir de te lire.

Vincent

Kaylee
Marraine

Je commence cette étape mercredi. Avec des Chips. Avec mes jolis petits doigts bien propres et les Chips dans une belle assiette, avec une belle serviette brodée pour essuyer mes doigts, pas à même le sac après avoir enlevé le surplus des 100 gr autorisés. Non, pas avec les couverts. Qui sait, peut-être que je vernirai mes ongles, cela fera de la couleur pour mieux attraper mes Chips wink. C'est léger, les Chips, ça doit faire beaucoup, 100 gr...

En vous lisant, j'ai un peu d'incompréhension et d'appréhension à propos de la collation. Je n'aime pas le principe de la collation, si j'ai faim je mange, je ne comprends pas l'utilité de manger un petit truc en attendant de manger pour de bon plus tard. Il est vrai que je n'ai plus d'obligations sociales, je vis seule et je ne bosse plus.

Alors je vais manger mes 100 gr de Chips, si j'ai encore faim j'attends minimum 1 h, je me trouve ensuite une idée de collation pour apaiser l'éventuelle faim qui reste, et ensuite, à moi le repas du soir ? Ai-je bien compris ?

Chléa.
Abonné

Oui Kaylee, t'as bien tout compris ;)

Moi quand je l'ai fait j'ai pas eu besoin de collation : les 2 premiers jours, j'ai mangé tous les chips ! Et j'ai même eu peur que la faim ne revienne pas pour le soir

Le 3eme jour, j'en ai mangé 30 grammes, j'en avais ras le bol ! ..Et pas eu besoin de collation car mon estomac était ecoeuré 

Le 4'eme jour, j'ai eu besoin d'une collation car je n'en ai mangé que 20 ou 30 gr,histoire de .. mais j'avais FAIIIIIIIM ...donc j'ai attendu 1 h top chrono, et fait une collation de fruits  ; ouf!!!

Du coup là je dois faire la même chose avec du sucré et je redoute car j'ai pas aimé du tout qu'il me soit imposé le meme truc à manger pendant 4 jours

Bon courage pour les chips ;)

Pattie.
Ancien abonné

Je ne me rappelle plus trop du protocole, mais je crois qu'il faut en manger jusqu'à ce qu'on perçoive le changement de goût dans la bouche. Ce changement fait que l'aliment est moins bon. Et là, il faut essayer d'arrêter.

Ensuite, au bout d'une heure, si on a encore faim, on peut manger. On n'est pas obligé de manger une collation. La collation, c'est si on veut attendre de manger un repas avec quelqu'un d'autre. Si tu préfères manger un repas à la place de ta collation, tu peux, ça n'est pas "interdit" dans le protocole (d'après mes souvenirs).

Kaylee
Marraine

Merci Chléa, merci Pattie kiss Parfois je comprends vite, mais il faut m'expliquer longtemps wink

zizbel.
Abonné

Ca y est, j'y suis à mon tour; je vous ai lu ce matin et j'ai troqué mes cacahuètes prévues contre de la tomme de Savoie. 80 % mangé, complètement écoeurée, mais en même temps mon ventre gargouille, j'ai faim...

Etape difficile, mais à vous lire, elle sera très riche en enseignement, alors patience...

Kaylee
Marraine

J'ai l'impression qu'avec mes Chips mercredi après-midi je vais mourir de soif frown

zizbel.
Abonné

Prévois de l'eau...

Kaylee
Marraine

[quote=zizbel]

Prévois de l'eau...

[/quote]

J'ai fait mes courses pour 4 jours d'étape. J'ai acheté des concombres, j'adore les concombres, je les mange comme les bananes, je les épluche et j'y mors dedans, sans sel, sans les découper en tranche, sans rien.

Comment s'est passé ta journée, même ressenti qu'hier ?

zizbel.
Abonné

J'ai mangé les 100g de fromage, sans aucun souci, plus ecoeurée du tout; moins faim après; j'ai l'impression que sur toute la journée, je mange plus qu'en temps normal. Le ventre a gargouillé toute la nuit aussi, la bouche était sèche. Allez la moitié est passée. Bon courage à toi pour demain, attention rien d'autres que tes chips... le concombre après pour ta collation.

Haut de page 
X