Où en êtes-vous dans la méthode ? Partagez votre expérience ! - 06062011

Claire de Linecoaching
Abonné

Coucou, y en a-t-il parmi vous qui étaient déjà adeptes de la méthode avant d'arriver sur ce site et qui ont lu le livre de J.P. Zermati ? Ca serait bien que l'on s'entraide et qu'on se tienne au courant de l'évolution de nos cas ! Qu'en pensez-vous ?

Alors, moi, je commence tout juste le programme. Pour le moment, mon problème, c'est de ne pas réussir à prêter attention à mes sensations parce que j'ai l'impression d'avoir faim tout le temps !!! Avec la vie que je mène, je me réfugie pas mal dans la nourriture pour me calmer et me destresser. Alors, "avoir envie de manger" ou "avoir réellement faim" : je ne sais pas faire la différence, je l'avoue. Comment faites-vous pour calmer votre stress (pour ceux qui sont stressés) autrement qu'en mangeant ? La pleine conscience, je n'ai pas encore réussi à l'intégrer. Des conseils ?

Commentaires

Chantalou62.
Abonné

Bonsoir Anjana,

Je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que la vie est drôlement plus simple quand on arrive à envoyer balader cette satanée pression du plus, du moins, du mieux, du trop, du trop peu... et qu'on s'arrête de cavaler pour reprendre le temps de s'écouter vivre.

Pour moi, c'est une pratique assidue de la RPC qui a initié ce déclic car je joue le jeu, je me laisse totalement porter par la voix du Dr Apfeldorfer, j'écoute ses conseils juste pour bien les mettre en pratique et je me mets dans ma bulle qui, loin d'être hermétique, reste perméable à la vie autour. Je prends plaisir à écouter les bruits de la vie extérieure, ceux de ma vie intérieure et, chaque fois que jeme  laisse embarquer par une pensée, c'est avec un grand bonheur que je reprends conscience de ma respiration qui me rappelle que je suis toujours en vie et que c'est très chouette juste de me dire que je suis toujours vivante.

Ceci dit, parfois, il m'arrive de ne pas accrocher parce je suis trop fatiguée. Et bien tant pis! J'arrête et je m'y remets à un moment où je peux disposer d'une meilleure faculté de concentration. Parfois, je somnole en cours de séance mais ce n'est pas grave: pour moi qui ai un sommeil un peu capricieux, c'est toujours ça de gagner!

Je suis arrivée à ce résultat au bout de 9 mois de pratique, pas toujours très assidue, avec des phases de rejet total de la technique et ce, bien sûr, à des moments où j'en aurai eu terriblement besoin. Bonjour le paradoxe!

Malgré tout, si cette technique ne te convient, il y en a sûrement une autre ou peut-être t'en aies-tu créer une par toi-même, juste pour te poser, t'occuper de toi et avoir juste plaisir à te sentir vivante.

Courage et à très bientôt!

julie34.
Abonné

Cela va faire 1 mois que j'ai commencé cette méthode et j'ai perdu un peu moins d'1 kg ce qui est peu. Mais je redécouvre ce qu'est la faim. Je me rends compte que ça faisait des mois que je n'avais pas eu faim et combien c agréable de manger quand on a faim. Je ne me gave plus (ou disons très rarement) de sucreries comme je le faisais avant a me rendre malade, je sais que si dans 1h j'ai faim je pourrais en remanger et le lendemain et le surlendemain, du coup j'arrête.

J'ai quand même encore du mal avec la satiété ainsi que prendre du temps pour manger sans rien faire d'autre , je l'assimile  à 1 perte de temps. Mais bon ça ne fait qu'un mois et après 2 ans de lecture ou on nous dit qu'il faut faire comme ça et comme ça je pense que toutes ces mauvaises habitudes ne vont pas disparaître du jour au lendemain tellement elles sont ancrées en moi. Alors je ne perds ni patience ni espoir.

Moi non plus je ne participe pas souvent au forum mais je vous lis et cela m'aide beaucoup et pour 1 fois j'avais envie de partager ce que je vivais!! Je pense qi'il faut s'accrocher.

zou29.
Abonné

j'ai commencé le lundi 20, j'en suis  à la fin de ma 2è semaine et j'ai confiance et espoir. j'arrive à ne plus me peser quotidiennement,  donc je ne sais pas où j'en suis au niveau poids, mais je me sens beaucoup moins accro à la nourriture.

je m'amuse à faire de nouvelles expériences tous les jours, comme aujourd'hui, aucune prise alimentaire devant la télé, et j'ai beaucoup moins mangé. cette méthode m'apporte beaucoup en connaissance de mes comportements même si rien n'est gagné, c'est un gros travail de tous les jours et la pleine conscience çà aide !

Flowerbomb.
Abonné

moi j'en suis à devoir déguster les 3  premières bouchées et...... c'est impossible, je n'y arrive pas. cela doit faire 10 jours que je dois le faire et à chaque fois, je n'arrive pas soit parce que j'ai trop faim, soit parce que je suis stressée...quelqu'un a t'il une expérience similaire ?

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

J'ai lu pour la première fois le livre "maigrir c'est dans la tête" il y a 14 ans, j'étais enceinte de ma cadette. Ça a assez bouleverser les conceptions de tout, mais imaginer que les régimes c'était plutôt pire que mieux, j'ai bien aimé. J'ai alors pas mal maigri (3 à 4 kilos car si je me trouvais monstrueuse, je ne l'étais pas tant que ça finalement, au vu des photos, je ne croyais que la balance!)

Bon an mal an j'ai tenu plusieurs années sur un poids stable et ai pris 6 kg en deux ans. 

Je suis tombée sur le livre "maigrir sans régime" il y a 3 ans, et à essayer d'avoir faim (sans fin), j'ai reperdu ces fameux 6 kg.

Puis j'ai changé de travail, je n'ai plus eu le temps de penser, seulement de gérer le quotidien, les difficultés scolaires de ma fille, l'indisponibilité de mes collègues et les incohérences de mes supérieurs. Faim pas faim, j'ai pris une quinzaine de kg en 3ans.

Comme essayer d'avoir faim m'avait plutôt réussi, je retente. Mais c'est la respiration en pleine conscience qui me réjouis le plus. De toutes façon, en ce moment je mange assez peu (depuis que je suis inscrite), j'attends la faim... Ecrire chaque jour rend la quête moins vaine.

perranne.
Abonné

bonjour,

 

je viens juste de commencer aussi,et un prob d'ordi m'a privé d'une semaine

je reussi a faire la difference entre faim et envie de manger,et a reussir l'exercice de pleine conscience

pourtant je suis res stresséedans ma vie quotidienne

il faut se concentrer sur une partie du corps,et sa respitration,et sur le moment présent : c'est dur de tennir 10 mn,alors j'essaie moins longtemps et plusieurs fois par jour

j'ai une reaction bizare,je rebelle : il me semble que mon addiction a manger est aussi en partie programmée par ma soumission a ma famille,et cette semaine,j'ai reussi a dire non,je ne mange pas,a mon mari qui lui,ne compren,d pas qu'on puisse arriver a l'heure du repas sans avoir faim et manger (mais il a une taille de guepe,et mange n'importe quoi,le veinard!!!)

donc il se dessine un comportemenyt vraiment inhabituel et surprenat,je pense que bien des choses sont liées sur ces envie de manger

j'ai fais tout un tas de regime,pour tout reprendre ensuite,et je ne veux plus de ça

alors,je ne sais pas si ça va marcher,on verra......

bon courage! a bientot

Anjana.
Abonné

[quote=Grazia]

moi j'en suis à devoir déguster les 3  premières bouchées et...... c'est impossible, je n'y arrive pas. cela doit faire 10 jours que je dois le faire et à chaque fois, je n'arrive pas soit parce que j'ai trop faim, soit parce que je suis stressée...quelqu'un a t'il une expérience similaire ?

[/quote]

Je suis ds le même cas Grazia!

ça fait aussi 10 jours que j'aurais du commencer et le faire,

ce n'est jamais le "moment", je n'ai pas le temps, je n'ai pas le bon aliment sous la main, je ne suis pas seule ...Enfin destas de fausses raisons qui m'intriguent

De plus, je ne sais pas quel aliment choisir, je ne suis pas fan de pomme, je n'aime pas le café, il reste la baguette, mais je ne suis pas vraiment emballée

j'avais choisi des abricots et je ler avalés tout rond ....!!!

je bloque dans le programme à ce stade

allez , je vais me faire un petit  coup de RPC (les 3 mn trouvé ds les outils)

Bonne soirée

GR93.
Abonné

Rassurez-vous , vous n'êtes pas seules à avoir des hauts et des bas !!!  J'ai passé un weekend horrible avec impossibilité d'éviter les compulsions  suite je pense au changement de rythme (début de mes vacances , perte des repères habituels ) . Enfin , le début de semaine est meilleur mais je dois rester vigilante car je sais que ce sera plus difficile pour moi , à la maison sans travailler . Je suis repartie pour dix jours de carnet découverte , c'est le premier jour de la série et cela me remotive quand même !! 

Minidou.
Abonné

[quote=Grazia]

moi j'en suis à devoir déguster les 3  premières bouchées et...... c'est impossible, je n'y arrive pas. cela doit faire 10 jours que je dois le faire et à chaque fois, je n'arrive pas soit parce que j'ai trop faim, soit parce que je suis stressée...quelqu'un a t'il une expérience similaire ?

[/quote]

 

Comme toi, j'ai essayé de déguster les 3 premières bouchées et je bloque. Il n'y a que le matin où j'arrive à quelque chose qui ressemble à de la dégustation. Je crois qu'il faudrait que je commence sur une période de congés, mais je ne vais pas attendre 2 mois...

J'ai modifié mon en gagement pour commencer sur le week-end.

Je ne sais pas s'il y a un lien, mais depuis que j'ai commencé ce carnet dégustation (depuis 3 jours), ça me stress tellement que je n'attend plus la faim, je mange trop, trop vite. Bref, c'est cata.

sandry.
Abonné

[quote=Grazia]

moi j'en suis à devoir déguster les 3  premières bouchées et...... c'est impossible, je n'y arrive pas. cela doit faire 10 jours que je dois le faire et à chaque fois, je n'arrive pas soit parce que j'ai trop faim, soit parce que je suis stressée...quelqu'un a t'il une expérience similaire ?

[/quote]

Grazia,

 

j'en suis au même point que toi, pareil, j'ai du mal, bon moi ça ne fait que depuis samedi, mais impossible à faire. il y a d'une part le stress et qu'en ce moment je suis dans une situation compliquée ou alors j'y pense pas, ça n'est pas naturel pour moi donc si je ne me force pas j'y arrive pas. J'ai du le faire une fois depuis samedi...

un peu de patience, on va y arriver !!

zou29.
Abonné

c'est très intéressant ce que tu dis sur le décalage entre la réalité et la perception de la réalité. en fait   je crois qu'un évènement n'existe que par la perception qu'on en a. on a chacun sa réalité, tu peux avoir un évènement qui arrive et autant de perceptions de cet évènement qu'il y a d'individus. c'est comme le verre que l'un voit à moitié plein et l'autre à moitié vide.

et le stress généré vient du fait que l'on n'accepte pas les choses, donc on est en perpétuelle guerre contre ce qu'on pense où ressent. je ne sais pas si je m'exprime bien, mais j'ai constaté que les choses se passent toujours beaucoup plus sereinement et de manière plus douce quand on les accepte. arrêter de se battre contre les évènements , procure un bien être fantastique, essaie.

Anjana.
Abonné

J'ai réussi enfin à faire plusieurs dégustations en pleine conscience, trés dur de trouver le moment adéquat!

et maintenant, j'entame la série de la dégustation des 3 premiéres bouchées (@Grazia, je me suis trompée en te répondant, j'ai confondu les 2 exos)

Bon, eh bien j'oublie la plupart du temps mais je ne desespére pas , je sens chez moi une opiniatreté que j'e n'ai jamais eu lors de mes nombreux régimes, parce que tout simplement, ça fait appel à d'autres ressources personnelles que je n'exploitais pas

Donc petit bilan d'étape à 1 mois

Perdu un petit kilo, mais je suis surtout contente d'avoir ré-introduit des aliments non allégés: fini, les laitages à 0% et j'assaisonne mes salades avec de l'huile et vraiment, déjà ma vie est changée

J'arrive à bien ressentir ma faim, j'ai intégré les collations mais par contre , la satiété , c'est encore un peu flou!

j'ai acheté ce matin une tablette de mon chocolat préféré , j'en avais trés envie, et je vais voir comment je me comporte

je suis beaucoup plus calme avec les (toutes) petites séances de RPC que je multiplie toute la journée, bien que j'ai des passages à vide assez spectaculaires, mais j'en ai toujours eu, et en ce moment je ne culpabilise pas si je mange ss faim, car je garde une certaine conscience et ça me permet de limiter sûrement les dégats

une expérience positive en tout cas et vous?

Anick.
Abonné

Ici c'est vraiment n'importe quoi. J'en suis à remplir mon carnet d'EME et le seul fait d'être plus en contact avec mes émotions, ou du moins d'essayer, me donne envie de dévaliser le frigo en permanence. Grosse étape! Sinon, j'ai passé la fin de semaine dans ma famille à manger à tous les repas, faim ou pas, et j'entame la semaine avec culpabilité. Culpabilité = 2 biscuits au pépites de chocolat avalées en 3 secondes au lever. Argh. 

C'est donc le temps d'une bonne séance de RPC, question de remettre les émotions à leur place et commencer cette semaine zen!

erin94.
Abonné

[quote=Anick]

Ici c'est vraiment n'importe quoi. J'en suis à remplir mon carnet d'EME et le seul fait d'être plus en contact avec mes émotions, ou du moins d'essayer, me donne envie de dévaliser le frigo en permanence. Grosse étape! Sinon, j'ai passé la fin de semaine dans ma famille à manger à tous les repas, faim ou pas, et j'entame la semaine avec culpabilité. Culpabilité = 2 biscuits au pépites de chocolat avalées en 3 secondes au lever. Argh. 

C'est donc le temps d'une bonne séance de RPC, question de remettre les émotions à leur place et commencer cette semaine zen!

[/quote]

 

courage anick

 

je pense que plus on avance dan sle programme plus il est difficile

personnellement j'appréhende pas mal le travail sur les EME !

 

 

puis je me suis encore faite avoir avec la satiété ... que je ressens que trop tard  ... rhooooo  :(

 

 

anjana je trouve que tu evolues bien , bravo

Sciuc.
Abonné

Bonjour,

Je commence aussi à déguster les 3 premières bouchées... On va dire que je commence à la troisième car je n'y pense pas tout de suite... Néanmoins, je me rends compte des différentes saveurs, pour peu que j'en fasse l'effort au démarrage. C'est assez nouveau et assez festif. Ça m'oblige à me concentrer sur ma prise alimentaire et je suis moins tentée de faire autre chose en même temps. Les exercices de pleine conscience m'ont été des aides précieuses.

Il ne me reste plus qu'à faire un nœud à mon mouchoir pour y penser dès le début du repas.

Bon courage et avancement à tous

GR93.
Abonné

moi , je viens de finir le remplissage du carnet découverte et j'attends mon bilan (demain) . Je suis contente car je sens que la méthode m'aide , je me sens mieux et j'ai moins de compulsions .

capuccino
Marraine

Inscrite depuis presque une semaine, j'ai pris connaissance de nombreux messages de cette page. Je me suis retrouvée dans tellement de témoignages, que j'en ai les larmes aux yeux.

Mais pourquoi toutes ces souffrances portées pendant tant d'années de nos vies respectives dans l'attente du miracle qui était sensé nous apporter bonheur et joie de vivre ? A chaque régime commencé, c'était sur, c'était le dernier au regard de notre poids qui nous faisait dire "plus jamais ça".

Dans ma vie, j'ai dû perdre au moins 10 fois mon poids...Et moi aussi, je me suis noyée en me mirrant dans l'image de ce corps que j'avais réussi à dompter et à faire taire. Moi aussi, lorsque j'avais atteint le poids du bonheur, je m'en suis éloignée comme si je courrais un réel danger à m'y maintenir. J'ai passé ma vie à haîr ce corps qui me trahissait à chaque défaillance. Le seule moment où je me suis sentie bien avec des kilos en trop, cela a été pendant ma grossesse. Prise de poids raisonnable, sans privation mais sans excès.

Aujourd'hui, je suis là parmi vous, à espérer, à m'écouter, à m'investir et à m'angoisser aussi. Et si la méthode ne marchait pas pour moi ? On connait toutes des personnes qui ont maigri avec telle méthode et qui 20 ans après n'ont pas repris de poids, alors que nous avec la même méthode...Je vis dans la colère depuis des mois, colère contre moi qui suis incapable de lutter contre ce poids qui m'envahit, en colère contre les autres qui n'arrivent pas à me donner l'impulsion pour arrêter de manger, en colère d'être passée à côté de tant de choses dans l'attente d'être plus mince... 

Aujourd'hui, j'en suis à mon 2ème jour de remplissage de mon carnet et depuis bien longtemps, je ne me déteste pas, serait-ce le début de ma nouvelle vie ou juste une illusion ?

Applepie.
Abonné

Perso j'ai envie de tout laisser tomber...

Depuis presque un mois que je suis la méthode, j'en suis au carnet de dégustation (cad noter ses setations alimentaires + effort sur la dégustation).

Rien ne bouge niveau poids, je suis toujours aussi grosse barrique, je suis fatiguée... Je ne me reconnais plus sur les photos, je suis mal dans mon activité quotidienne... Pourtant je fais du sport, je bouge...

La RPC me gonfle, la pensée positive commence à se faire la malle.

Bref, bad days.

 

C'est 2 pas en avant, 3 en arrière, je n'ai plus l'énergie...  Aie aie aie

sandry.
Abonné

[quote=Applepie]

Perso j'ai envie de tout laisser tomber...

Depuis presque un mois que je suis la méthode, j'en suis au carnet de dégustation (cad noter ses setations alimentaires + effort sur la dégustation).

Rien ne bouge niveau poids, je suis toujours aussi grosse barrique, je suis fatiguée... Je ne me reconnais plus sur les photos, je suis mal dans mon activité quotidienne... Pourtant je fais du sport, je bouge...

La RPC me gonfle, la pensée positive commence à se faire la malle.

Bref, bad days.

 

C'est 2 pas en avant, 3 en arrière, je n'ai plus l'énergie...  Aie aie aie

[/quote]

 

c'est normal qu'il y ait des baisses de moral lors du programmes, et les résultats ne se font pas sentir tout de suite, c'est tout un ré-apprentissage que tu entreprends.

on n'est pas en plein régime où tu perds tout de suite et que tu reprendras plus tard hein ! y'aura régulièrement des hauts et des bas mais n'abandonne pas, ça va porter ses fruits !!

Faut perséverer t'es sur la bonne voie !! allez courage !!

sikkim.
Abonné

[quote=sandry]

[quote=Applepie]

Perso j'ai envie de tout laisser tomber...

Depuis presque un mois que je suis la méthode, j'en suis au carnet de dégustation (cad noter ses setations alimentaires + effort sur la dégustation).

Rien ne bouge niveau poids, je suis toujours aussi grosse barrique, je suis fatiguée... Je ne me reconnais plus sur les photos, je suis mal dans mon activité quotidienne... Pourtant je fais du sport, je bouge...

La RPC me gonfle, la pensée positive commence à se faire la malle.

Bref, bad days.

 

C'est 2 pas en avant, 3 en arrière, je n'ai plus l'énergie...  Aie aie aie

[/quote]

 

c'est normal qu'il y ait des baisses de moral lors du programmes, et les résultats ne se font pas sentir tout de suite, c'est tout un ré-apprentissage que tu entreprends.

on n'est pas en plein régime où tu perds tout de suite et que tu reprendras plus tard hein ! y'aura régulièrement des hauts et des bas mais n'abandonne pas, ça va porter ses fruits !!

Faut perséverer t'es sur la bonne voie !! allez courage !!

[/quote]

En plus le livre de Zermati dit bien que ce n'est pas une méthode pour maigrir mais pour se réconcilier avec la nourriture. Et que même il est possible qu'au départ certaines personnes grossissent compte tenu de la réintroduction d'aliments interdits.

fitzie.
Abonné

[quote=Applepie]

Perso j'ai envie de tout laisser tomber...

Depuis presque un mois que je suis la méthode, j'en suis au carnet de dégustation (cad noter ses setations alimentaires + effort sur la dégustation).

Rien ne bouge niveau poids, je suis toujours aussi grosse barrique, je suis fatiguée... Je ne me reconnais plus sur les photos, je suis mal dans mon activité quotidienne... Pourtant je fais du sport, je bouge...

La RPC me gonfle, la pensée positive commence à se faire la malle.

Bref, bad days.

 

C'est 2 pas en avant, 3 en arrière, je n'ai plus l'énergie...  Aie aie aie

[/quote]

 

Courage Applepie !

Moi aussi je passe par des hauts et des bas, et perso je pense que la restriction cognitive m'a rendue encore plus impatiente qu'auparavant (déjà que je ne suis pas née avec des masses de patience ... O_o ) "impatiente" dans le sens "intolerante à certaines frustrations", c'est à dire que quand je m'investis dans quelque chose, j'ai besoin d'avoir des résultats quasi immédiats ... et là, je dis : FAUTE ! (j'ajouterais bien un son d'alame d'ailleurs, LOL) parce que ce n'est pas logique ! Car, quand je me lançais dans mes régimes abracadabrantesques, je la supportais la frustration, et même, j'en redemandais ! alors pourquoi "craquer" maintenant, alors que je suis enfin sur le BON chemin ? la faute à une certaine tendance au masochisme ? à l'auto-destruction ? ("youpi ! j'ai enfin maigri ! tiens, si je fêtais ça en me gavant ?" ou "Nooooonnnnn ! c'est quoi ce kg en plus ??? là, je vais me gaver, au point où j'en suis !")

Bon, je ne sais pas si je suis claire, mais je me dis qu'il faut qu'on se laisse des chances d'y arriver, qu'on se les laisse à nous même ces chances !

P***** !  (oups !) on le mérite ce bonheur, il est plus ou moins à portée de la main, on ne peut pas renoncer maintenant !

Je ne minimise pas ton vécu Applepie, ni ton découragement, ta tristesse, ta lassitude ... mais tu mérite le meilleur, comme nous toutes/tous ! 

Plein d'ondes ++++++++++++ pour toi, et celles ou ceux qui sont plus dans les bas que les hauts !

 *** Bisous ***

sofimart1.
Abonné

[quote=fitzie]

[quote=Applepie]

Perso j'ai envie de tout laisser tomber...

Depuis presque un mois que je suis la méthode, j'en suis au carnet de dégustation (cad noter ses setations alimentaires + effort sur la dégustation).

Rien ne bouge niveau poids, je suis toujours aussi grosse barrique, je suis fatiguée... Je ne me reconnais plus sur les photos, je suis mal dans mon activité quotidienne... Pourtant je fais du sport, je bouge...

La RPC me gonfle, la pensée positive commence à se faire la malle.

Bref, bad days.

 

C'est 2 pas en avant, 3 en arrière, je n'ai plus l'énergie...  Aie aie aie

[/quote]

 

Courage Applepie !

Moi aussi je passe par des hauts et des bas, et perso je pense que la restriction cognitive m'a rendue encore plus impatiente qu'auparavant (déjà que je ne suis pas née avec des masses de patience ... O_o ) "impatiente" dans le sens "intolerante à certaines frustrations", c'est à dire que quand je m'investis dans quelque chose, j'ai besoin d'avoir des résultats quasi immédiats ... et là, je dis : FAUTE ! (j'ajouterais bien un son d'alame d'ailleurs, LOL) parce que ce n'est pas logique ! Car, quand je me lançais dans mes régimes abracadabrantesques, je la supportais la frustration, et même, j'en redemandais ! alors pourquoi "craquer" maintenant, alors que je suis enfin sur le BON chemin ? la faute à une certaine tendance au masochisme ? à l'auto-destruction ? ("youpi ! j'ai enfin maigri ! tiens, si je fêtais ça en me gavant ?" ou "Nooooonnnnn ! c'est quoi ce kg en plus ??? là, je vais me gaver, au point où j'en suis !")

Bon, je ne sais pas si je suis claire, mais je me dis qu'il faut qu'on se laisse des chances d'y arriver, qu'on se les laisse à nous même ces chances !

P***** !  (oups !) on le mérite ce bonheur, il est plus ou moins à portée de la main, on ne peut pas renoncer maintenant !

Je ne minimise pas ton vécu Applepie, ni ton découragement, ta tristesse, ta lassitude ... mais tu mérite le meilleur, comme nous toutes/tous ! 

Plein d'ondes ++++++++++++ pour toi, et celles ou ceux qui sont plus dans les bas que les hauts !

 *** Bisous ***

[/quote]

Fitzie, ton message m'a tiré les larmes... çane  raisonne pas en moi ça tremble ^^

Applepie, courage ma belle, Rome ne s'est pas bâti en 1 mois, laisse toi du temps parce que tu le vaut bien lol

Et nous toutes aussi...

(et moi toute seule aussi gloups !)

Applepie.
Abonné

Merci à toutes pour vos messages... Et en particulier à Fitzie qui a su nous toucher toutes, je pense !!

Je sais pertinement que ce n'est pas une méthode pour maigrir au sens stricto du terme - mais je n'ai plus vraiment de problème avec le tabou de l'alimentation depuis 2 ans. Ce programme m'a permis toutes fois d'arrêter le grignotage et de me permettre de manger un peu plus lentement. C'est déjà ça !!!!

Mais quoique je fasse depuis 2 ans je grossis... Et dans mon boulot l'image physique est très importante même primordiale alors je lutte pour ne pas retomber dans la srestriction ou voire même une certaine forme d'anorexie.

Bref. Il y aura des jours meilleurs... Je ne sais pas ce que ma tête veut me dire... Ou plutôt je le crains... Boulot pas fait pour moi finalement (bon j'en doute quand même !!) ? Mari adorable mais pénible à gérer au quotidien (comme un gosse) ? Famille de merde dont il faudrait que je m'éloigne un bon coup ? J'en passe et des meilleures...

Bon ça va finir par passer :) je suis comme le rodeau je plie mais ne romps pas !!!

Oui je sais, ya toujours plus malheureux et parfois avec mes 10 kilos en trop je me dis que je suis gonflée de me plaindre quand on voit la misère à sa porte.

Ben justement, le changement, c'est, restant compatissante et pouvant aider quand je le peux, MAINTENANT OBJECTIF : PENSER A MOI !!! (mais c'est pas gagné)

sikkim.
Abonné

[quote=Applepie]

Merci à toutes pour vos messages... Et en particulier à Fitzie qui a su nous toucher toutes, je pense !!

Je sais pertinement que ce n'est pas une méthode pour maigrir au sens stricto du terme - mais je n'ai plus vraiment de problème avec le tabou de l'alimentation depuis 2 ans. Ce programme m'a permis toutes fois d'arrêter le grignotage et de me permettre de manger un peu plus lentement. C'est déjà ça !!!!

Mais quoique je fasse depuis 2 ans je grossis... Et dans mon boulot l'image physique est très importante même primordiale alors je lutte pour ne pas retomber dans la srestriction ou voire même une certaine forme d'anorexie.

Bref. Il y aura des jours meilleurs... Je ne sais pas ce que ma tête veut me dire... Ou plutôt je le crains... Boulot pas fait pour moi finalement (bon j'en doute quand même !!) ? Mari adorable mais pénible à gérer au quotidien (comme un gosse) ? Famille de merde dont il faudrait que je m'éloigne un bon coup ? J'en passe et des meilleures...

Bon ça va finir par passer :) je suis comme le rodeau je plie mais ne romps pas !!!

Oui je sais, ya toujours plus malheureux et parfois avec mes 10 kilos en trop je me dis que je suis gonflée de me plaindre quand on voit la misère à sa porte.

Ben justement, le changement, c'est, restant compatissante et pouvant aider quand je le peux, MAINTENANT OBJECTIF : PENSER A MOI !!! (mais c'est pas gagné)

[/quote]

Et si tu posais la question sur le chat ? Il y aura un des docteurs qui te répondra et pourra t'orienter sur la conduite à tenir.

Applepie.
Abonné

Sikkim : je la connait, la réponse... Il faudrait que je fasse une bonne thérapie !

Mais je ne suis pas encore prête... Mais ce programme et la pensée positive m'aident beaucoup.

Ce que j'appelle Pensée Positive, c'est un peu comme le RCP mais en essayant de se concentrer sur l'instant présent mais en privilégiant les pensées positives, ou en s'en créant, même au plus sombre de ses moments. A force, on rééquilibre sa façon de penser. J'ai toujours des idées noires hein, mais ça ne me bouffe plus comme avant, et ça dure moins longtemps. Ca se rapporche donc de la sophro et de la PNL. Pour moi ça été salvateur.

Maintenant il faudrait que cette foutue caboche se décide à larguer ce surpoids, halala !  Mais je crois qu'elle non plus n'est pas prête.

 

Lia.
Abonné

Perso je me dis que quoi qu'il arrive, que je maigrisse ou pas (je suis toujours au dessus de 95) et bien il va falloir faire avec et si possible en souriant et en gardant mon état de santé physique et psychique au top.

C'est l'une des grandes incertitudes que notre poids, qui sait pour combien de kilos nous sommes fait en fonction de notre vie, de notre stress, de notre boulot, de notre capital génétique etc?

Ces 10 kilos que tu considère en trop ne le sont peut être pas et peut être que ton corps serait d'accord d'en laisser 5 de côté et pas plus?

C'est la grande honnêteté de ce programme de ne pas garantir quoi que ce soit en terme de perte de poids.

Path.
Abonné

Salut Applepie,

Que je te comprend quand tu dis que tout va bien même si c'est pas parfait parce que famille (moi je ne vois presque plus la mienne), boulot (le mien ne me correspond pas non plus mais comme je ne sais pas vers quoi aller donc je m'en contente), homme (tiens ! on dirait qu'on a le même).

J'ai 32 ans et j'ai consulter énormément de personne depuis que j'ai un salaire ( 12 ans environ).

Psychologue, tu lui racontes ta vie, elle t'écoute et te répond par des images que tu trouveras toi-même dans tous les bouquins de dévellopement personnel.

Psychiatre parce que tu te dis que c'est un médecin, mais c'est pareil en plus long (il parle beaucoup moins donc les moments de silence t'invite juste à parler plus).

Une autre psychiatre parce que tu te dis qu'une femme çà passera peut être mieux, elle a carrément voulu que je passe un mois à l'hosto,... je lui ai répondu que si j'y allais je n'aurais pas de quoi la payer et on s'est séparé la -dessus.

Une magnétiseuse qui m'a dit que mon problème venait du fait de trop manger et que j'avais un rein mal en point, résultat une tisane qui sentait horriblement mauvais pendant 3 mois

Un naturopathe avec qui j'ai fait plein de truc genre boire du jus d'orge ( qui a un gout de gazon tondu ...) pour lui c'était mon foie qui n'allait pas bien...

Une EMDR, technique avec les yeux pour enlever les émotions du passé qui aurait marqué tes cellules. Encore faut-il metre la main sur les choses qui ont traumatisé tes cellules.

Une hypnothérapeute, sympa mais à part me faire descendre des escaliers, elle a plus était des moments de détente ( cher la détente, même pas de café et petit fours )

Un kinésiologue, ce sont mes muscles qui communiquent avec lui et qui lui disent ou çà bloque et lui il débloque. J'y suis aller 6 fois,au début de ma dernière scéance  je lui dit que c'est peut-être ma dernière, et pendant la consultation il me dit qu'il a fait tout ce qu'il pouvait pour moi que c'était maintenant à moi de jouer.

Une autre hypnothérapeute avec la mode de Lilly Allen qui a perdu son poid grâce à eux, je me dis que j'étais tombé sur la mauvaise. Et encore une fois moment de détente cher du porte monnaie.

La dernière était sympa elle n'a pas de nom mais on me l'avait recommandé, on est allongé et elle faisait des petits bruits tout en questionnant par la pensée mon esprit. Elle est allé jusqu'à moi dans le foetus de ma mère et m'a parlé de moi, des émotions et du ressentis de l'extérieur que j'avais quand j'y étais. En gros cela viendrait de la confiance de ma mère en sa grosesse que moi j'aurais pris pour de l'indifférence et de l'envie de mon père d'avoir un garçon, et moi qui savait que j'étais une fille...

Bref pour finir je me dis que pour aller jusqu'à la grosesse de ma mère, j'ai plus qu'à me trouver une médium pour vérifier mes vies antérieures,....

Sans rire je ne dis pas qu'il ne faut rien faire, mais avec tout l'argent que j'y ai mis j'aurais surement pu faire le tour du monde.

Je ne sais pas si savoir d'ou vient le mal peux nous aider, je ne vois plus le mari de ma mère ni la femme de mon père, c'est tout ce que cela m'aura apporté de positif car c'était réellement de mauvaise personne.

Je te souhaite le meilleur et si tu te lance dans une thérapie va chez quelqu'un qui t'est recommandé.

Désolé d'avoir était longue mais effectivement je me rend compte que j'ai vu beaucoup de monde........

Applepie.
Abonné

Merci Path pour ton témoignage  très intéressant ! C'est aussi pour ça que j'hasite à consulter, heureusement que tous les thérapeutes ne sont pas mauvais, Dieu merci. J'ai fait des scéances de shiatsu et ça m'avait bien aidé (par contre c'est cher).

Pour répondre à Lia, oui oui, 5 je suis partante, même 3 kgs ^^ sachant que j'aierai tourner autour des 70kgs, pour 1m67 c'est pas mal je trouve !

Là à 79kgs c'est trop même physiquement.

J'aimerai juste arrêter la prise de poids dans un premier temps, j'ai pris 12kg à en 2 ans.

Voilà ! Allez j'arrête de monopoliser l'espace... Il faudrait juste que ma tête comprenne que ce n'est pas en grossissant que ça va arranger les choses ^^

hemipresente.
Abonné

Bonjour à tous,

je suis une petite nouvelle, ca fait une semaine que je suis inscrite. J'ai beaucoup de mal avec la RPC. Comment faites-vous pour y arriver ? Moi ca me déclenche pas mal d'angoisses que j'ai du mal à chasser. Et vous ? A vous lire j'ai l'impression que ça vous apporte du calme, et j'en aurais bien besoin, mais je n'y arrive pas sereinement pour ma part.

Je vois que vous vous soutenez les un(e)s les autres et je trouve ça super. J'aimerais bien faire partie de vogtre communauté.

Ah oui je me demandais : y'a t il des hommes parmi nous ?

Hémi

hemipresente.
Abonné

Path eh bien quel parcours ! Tu as fait tout ce qu'il était possible de faire je crois. Personnellement je ne fais confiance qu'aux psychia^tres, ce sont les seuls à avoir réussi à dénouer des choses en moi. MAis je n'y suis jamais allée pour perdre du poids mais pour d'autres raisons. JE ne sais pas ce que ça auraitr donné sinon.

oCACo.
Abonné

Bonjour à tous, 

Un petit mot pour partager mon expérience. J'ai commencé le programme le 18 juillet, j'en suis donc au tout début, et à mon 3e jour d'expérimentation de la RPC. Je fais ma première séance le matin, généralement au lever. J'arrive dans ce cas à être bien concentrée. Je fais ma deuxième séance de la journée en fin d'après midi ou carrément avant le coucher. Et là, c'est plutôt ... confus. Je pense à ce qu'il s'"est passé dans la journée, ce que je vais devoir faire le lendemain etc et j'ai bcp de mal à me recentrer sur ma respiration. Mais je ne perds pas espoir, peut être qu'il faut que j'essaie à une autre moment de la journée! 

Le point pour lequel je voulais avoir votre avis surtout, cest que depuis 3j (le début du programme), je n'ai plus faim du tout. Vraiment, aucune sensation de ventre qui tiraille ou gargouille, pas de fatigue, ni maux de tête, niet! Par contre, j'ai des envies de manger. Je vais me mettre à penser à "de la bouffe", ça va me faire saliver, je vais regarder des recettes sur internet etc, mais je n'ai pas faim. J'ai envie de manger, mais sans faim. 

J'ai peur d'être dans une période de restriction cognitive sans m'en rendre compte. Est ce que ça vous a fait / fait pareil ? Parce que je trouve ça étrange comme sensation de ne pas avoir faim, mais d'avoir des envies de manger (depuis 3j!!!). Du coup, je mange quand même ce qu'il me fait envie, mais je suis incapable de le faire à satiété vu que je n'ai pas faim (de tte façon, je pense que je ne sais pas encore identifié la satiété, j'attends d'avancer dans le programme pour travailler ce point là). Je suis un peu perdue, si vous pouviez m'éclairer... 

Merci à tous, très bonne journée! 

Martine.
Abonné

Elle est vraiment très complexe ta question, tu devrais poser la question à ton coach, nous, nous ne sommes que des apprentis débutants !

bonne journée

hemipresente.
Abonné

Bonjour Ocaco

Je trouve ta question très pertinente. J'ai un peu le même problème, rarement VRAIMENT faim mais je mange quand même. ET quand j'ai une compulsion je suis incapable dans mon carnet d'indiquer si c'était de la faim qui m'a guidée ou pas. Tu as posé ta question à ton coach ?

Cette nuit j'ai rêvé de bouffe ... alors là c'est le comble pour moi. Je ne fais pas spécialement d'efforts dans la journée et pourtant mon inconscient considère que je ne pense qu'à ça ! C'est très déstabilisant.

Bon courage et bonne journée à tous/toutes.

Hémi

oCACo.
Abonné

Salut Hémi! 

J'ai posté ma question sur le chat d'hier avec le Dr Apfeldorfer, je te mets ici sa réponse.

20/07/2011 (18:47) oCACo Bonjour Docteur, et merci d'avance pour l'attention que vous porterez à ma question. J'ai commencé le programme le 18/07. Je suis à mon 3e jour de RPC. Depuis le début du programme, je n'ai plus du tout faim. Est-ce normal? J'ai peur de m'être mise "toute seule" dans un état de restriction cognitive. Je n'ai pas de signes de la faim comme le ventre qui gargouille, une fatigue etc. Mais j'ai des envies de manger (notamment sur du sucré alors qu'habituellement je suis plutôt salé). Est-ce normal? Que dois-je faire? Merci beaucoup pour votre aide, bonne soirée à vous! Bonjour OCACo, ce qui est normal, c'est que vos sensations alimentaires changent maintenant que vous commencez à vous y intéresser. Peu à peu, les choses vont se préciser, et cela ne doit pas vous inquiéter. Continuez à prêter attention à vos sensations alimentaires et accueillez-les avec curiosité et bienveillance.

 

Il semblerait que ça soit normal, donc je vais attendre, continuer la RPC et voir ce qui arrive petit à petit. Est-ce que pour toi ça se précise un peu mieux? 

 

Sinon, tu parlais de rêves. Je n'ai pas rêvé de bouffe (ou je ne m'en souviens plus!). Mais depuis 3jours, je me souviens systématiquement d'au moins un  de mesrêves! C'est marrant et assez agréable je dois dire. Je pense que ça doit être du à la RPC qui nous fait être plus à l'écoute de nos sensations et qui baissent un peu les barrières que l'on se met nous même. 

 

Bonne journée! 

hemipresente.
Abonné

Bon, donc c'est normal et on s'accroche. J'ai raté le chat hier soir, j'ai zappé mais j'aurais bien voulu en être.

Tiens c'est marrant de commencer à te souvenir de tes rêves ! C'est plutôt positif je trouve, je suis d'accord avec ton analyse, on apprend à se centrer sur ses sensations ca n'est pas illogique qu'on soit aussi plus à l'écoute de son inconscient.

Melodie74.
Abonné

[quote=hemipresente]

Bon, donc c'est normal et on s'accroche. J'ai raté le chat hier soir, j'ai zappé mais j'aurais bien voulu en être.

Tiens c'est marrant de commencer à te souvenir de tes rêves ! C'est plutôt positif je trouve, je suis d'accord avec ton analyse, on apprend à se centrer sur ses sensations ca n'est pas illogique qu'on soit aussi plus à l'écoute de son inconscient.

[/quote]

 

Si tu l'as raté tu peux tout de même le lire dans la partie "chat". Il y a tous les chats depuis le début et c'est vrai que c'est super intéressant.

Lee-lix.
Abonné

[quote=fitzie]

[quote=Applepie]

Perso j'ai envie de tout laisser tomber...

Depuis presque un mois que je suis la méthode, j'en suis au carnet de dégustation (cad noter ses setations alimentaires + effort sur la dégustation).

Rien ne bouge niveau poids, je suis toujours aussi grosse barrique, je suis fatiguée... Je ne me reconnais plus sur les photos, je suis mal dans mon activité quotidienne... Pourtant je fais du sport, je bouge...

La RPC me gonfle, la pensée positive commence à se faire la malle.

Bref, bad days.

 

C'est 2 pas en avant, 3 en arrière, je n'ai plus l'énergie...  Aie aie aie

[/quote]

 

Courage Applepie !

Moi aussi je passe par des hauts et des bas, et perso je pense que la restriction cognitive m'a rendue encore plus impatiente qu'auparavant (déjà que je ne suis pas née avec des masses de patience ... O_o ) "impatiente" dans le sens "intolerante à certaines frustrations", c'est à dire que quand je m'investis dans quelque chose, j'ai besoin d'avoir des résultats quasi immédiats ... et là, je dis : FAUTE ! (j'ajouterais bien un son d'alame d'ailleurs, LOL) parce que ce n'est pas logique ! Car, quand je me lançais dans mes régimes abracadabrantesques, je la supportais la frustration, et même, j'en redemandais ! alors pourquoi "craquer" maintenant, alors que je suis enfin sur le BON chemin ? la faute à une certaine tendance au masochisme ? à l'auto-destruction ? ("youpi ! j'ai enfin maigri ! tiens, si je fêtais ça en me gavant ?" ou "Nooooonnnnn ! c'est quoi ce kg en plus ??? là, je vais me gaver, au point où j'en suis !")

Bon, je ne sais pas si je suis claire, mais je me dis qu'il faut qu'on se laisse des chances d'y arriver, qu'on se les laisse à nous même ces chances !

P***** !  (oups !) on le mérite ce bonheur, il est plus ou moins à portée de la main, on ne peut pas renoncer maintenant !

Je ne minimise pas ton vécu Applepie, ni ton découragement, ta tristesse, ta lassitude ... mais tu mérite le meilleur, comme nous toutes/tous ! 

Plein d'ondes ++++++++++++ pour toi, et celles ou ceux qui sont plus dans les bas que les hauts !

 *** Bisous ***

[/quote]

 

Roooh merci Fiddzie pour ce message plein de pêche ! J'ai de mon côté commencé la méthode il y a un peu plus d'un mois et après deux semaines de vacances sans ordi... j'étais super démoralisée. du coup je suis venue voir où vous en étiez tous et toutes :p Eh bien je me dis que la plus grande force de ce programme ce ne sera peut être pas Zermatti ou Apfeldorfer, mais la communauté :) Je suis vraiment heureuse qu'on puisse tous s'aider et apprendre l'indulgence avec nous même, ensemble.

Alllez, je me rebooste du coup et je reprends le programme (malgré aucun poids perdu et le corps qui me fait de plus en plus souffrir...donc grosse déprime en vue)

MandM.
Abonné

Bonjour hemipresente,

Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais moi, quand le n'arrive pas a me vider la tête, je me concentre sur les manifestations "physiques" de la respiration et ça me remet dedans petit à petit.

Pour moi, le plus simple est d'écouter le "bruit" de ma respiration et de me concenrer sur ce bruit.

 

MandM.
Abonné

[quote=hemipresente]

Bonjour à tous,

je suis une petite nouvelle, ca fait une semaine que je suis inscrite. J'ai beaucoup de mal avec la RPC. Comment faites-vous pour y arriver ? Moi ca me déclenche pas mal d'angoisses que j'ai du mal à chasser. Et vous ? A vous lire j'ai l'impression que ça vous apporte du calme, et j'en aurais bien besoin, mais je n'y arrive pas sereinement pour ma part.

Je vois que vous vous soutenez les un(e)s les autres et je trouve ça super. J'aimerais bien faire partie de vogtre communauté.

Ah oui je me demandais : y'a t il des hommes parmi nous ?

Hémi

[/quote]

 

Bonjour hemipresente,

Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais moi, quand le n'arrive pas a me vider la tête, je me concentre sur les manifestations "physiques" de la respiration et ça me remet dedans petit à petit.

Pour moi, le plus simple est d'écouter le "bruit" de ma respiration et de me concenrer sur ce bruit.

 

 

hemipresente.
Abonné

MandM> oui c'est ce que je fais aussi, mais il m'est quand même difficile parfois de chasser ou plutôt d'accueillir toutes les pensées parfois importunes qui se présentent à moi. JE pense qu'on ne pas pas tous avec le même potentiel de relaxation, j'ai l'impression que je pars "de plus loin" que d'autres, et que j'aurai simplement plus de chemin à parcourir.

magaliej.
Abonné

Bonjour hemipresente,

rassures-toi pour la RPC, si tu as des angoisses, c'est la "grande lessive" : c'est mieux dehors que dedans, de toute façon. Si tu arrives à supporter ces émotions, à les observer pour ce qu'elles sont, à observer ce que ça déclenche chez toi (palpitations, boules, pleurs, colère, rage...) et à les laisser s'en aller, tu en ressentiras un grand bienfait.

Courage en tout cas, j'y suis passé, et ce n'était pas agréable, mais ça ça fait du bien ensuite.

Magalie

Noelle
Marraine

bonjour

Je suis d'accord avec vous,sur l'effet des premiers temps, a vouloir comprendre , c'est un peu comme de nouveaux mouvements de gym, quand ça n'est pas encore rentré dans les habitudes, et il y a un certain nombre impressionnant d'habitudes que ça bouscule.

Je ne connaissais pas cette approche auparavant.
A l'heure actuelle, j'ai l'impression d'avoir plus de difficultes a sentir ma faim, auparavant, l'heure du repas me dictait la faim, là, c'est parfois moins clair.
Comment faites vous pour sentir a coup sur la faim?

Merci

Mademoiselle.
Abonné

Cela fait environ 3 semaines que j'ai commencé le programme. Pour le moment je me sens lâchée en pleine nature, pas cadrée. J'ai fait mon carnet, appris la respiration pleine conscience que je peine à faire souvent, et commencé le parcours forme. J'ai l'impression que les autres avancent plus vite dans le programme ?

En fait j'ai l'impression d'être en face d'un programme prémâché sans prise en charge personnelle. Je ne remets pas en dout le programme que je trouve très bien, mais j'aurais aimé une prise de contact avec un coach. Je sais que je peux aller vers un coach mais... je ne sais pas quoi dire ?

Lyphaé.
Abonné

[quote=Mademoiselle]

Cela fait environ 3 semaines que j'ai commencé le programme. Pour le moment je me sens lâchée en pleine nature, pas cadrée. J'ai fait mon carnet, appris la respiration pleine conscience que je peine à faire souvent, et commencé le parcours forme. J'ai l'impression que les autres avancent plus vite dans le programme ?

En fait j'ai l'impression d'être en face d'un programme prémâché sans prise en charge personnelle. Je ne remets pas en dout le programme que je trouve très bien, mais j'aurais aimé une prise de contact avec un coach. Je sais que je peux aller vers un coach mais... je ne sais pas quoi dire ?

[/quote]

Si tu as fini la RPC et le carnet, tu devrais être passée à l'étape suivante non ? Tu arrives à l'étape où on commence à travailler et plus à observer (moi c'est apprendre à reconnaître la faim, je ne sais pas si c'est pareil pour tout le monde).

Maintenant, sur un site internet c'est clair que ça ne peut pas être 100% personnalisé. Bonne continuation !

plum.
Abonné

Bonjour à tous et toutes,

Je viens de m'inscrire sur le site. Je connaissais le livre du Dr Zermati depuis 3-4 ans. J'avais essayé d'appliquer les méthodes mais hélas, je n'avais pas persevérer, pourtant je crois completement en la méthode.

Je n'ai pas bcp de kilos à perdre (5-6kg) mais ils me traumatisent depuis toujours. Oui j'ai été "mise" au régime tres jeune, suite à des recommendations stupides de qq médecins et la crainte de mes parents d'avoir un enfant en surpoids, ce qui avec le recul n'était absolument pas le cas. Dieteticiens apres dieteticiens, j'ai plutot gagné du poids! Il faut dire que j'avais des problemes de nourriture, je n'aimais rien ou tres peu de choses, ce qui ne facilitait pas l'établissement d'un "regime équilibré"...le fameux!

Bref j'ai développé un rapport avec la nourriture et aussi avec moi-même malsain. La reaction de mes parents à mon égard m'a bcp affectée, les remarques genre: "ne mange pas ça, c'est pas bon pour ce que tu as" (...Mais "qu'est ce que j'ai à la fin????" ...). Ou alors les remarques que mon père pensaient bienveillantes à chaque fois qu'il me voyait "oh mais tu as perdu du poids non, tu es toute mince, c'est bcp mieux comme ca"  ("non j'ai pas perdu de poids et comme ca alors j'étais grosse avant?)...Bref j'en passe...heureusement la puberté est arrivée et j'ai grandi, perdu du poids et tout allait mieux (enfin mes parents ont cru que j'étais anorexique du coup!). Puis des 18 ans, le calvaire a recommencé...j'ai fait regime et régime, parfois avec nutrionniste, parfois seule, parfois avec résultats, parfois sans...Dans tous les cas, j'ai tjrs repris le poids perdu et je me sentais juste mal psychologiquement, incapable de tenir mon cap...Ca me perturbait bcp...ca perturbait mon entourage...

L'année dernière, suite à un changement de situation personnelle assez difficile à gérer, j'ai perdu 8 kilos en qq semaines (oui les coups dur me font maigrir...). J'étais dans une grande douleur mais pour la 1ere fois, j'adorais mon corps, prendre soin de moi, faire du shopping...Cela me remontait un peu le moral. J'etais enfin à l'aise avec moi-même.

Depuis, je suis heureusement bien plus épanouie, j'ai repris ma vie en main et...résultat des courses: j'ai repris tous ces kilos. Doucement mais surement, j'ai commencé à manger n'importe quoi, n'importe comment, j'avais de la marge, je pouvais me "lacher", mais desormais je le regrette. OK, ce n'est pas bien grave, vaut mieux qq kilos de trop qu'une dépression mais ces kilos m'emmenent à nouveau ds un cercle vicieux: plus à l'aise du tout avec mon corps, sensation d'échec...

J'ai décidé alors de faire qq chose! Je lis bcp d'ouvrages de developpement personnel car je crois que tout est lié, j'ai souhaité reprendre cette methode Zermati (non pas pour perdre du poids, même si j'aimerais bcp, mais comme but premier de renouer avec mon corps, mes sensations et de m'accepter) et je suis tombée sur le site. J'ai hésité qq minutes et hop me voila!

J'ai lu avec bcp d'attention vos messages, nous avons bien sûr tous des situations bine différentes mais cela fait du bien de se savoir embarqués dans le même bateau, pouvoir se soutenir et s'encourager.

J'ai dc débuté aujourd'hui avec le carnet alimentaire découverte et j'ai qq questions relatives au programme:

1- Je n'ai que le carnet de 10j pour l'instant, est ce normal? Vous parlez de la RPC ou la pleine conscience ms ca fait parti des defis? comment les avez vous choisi?

2- Dans ce carnet decouverte, doit on essayer d'appliquer les principes de la methode ou pas encore? Car en effet, il est dit de ne rien changer a ses habitudes alimentaires pour évaluer justement quel mangeur nous sommes? dc si j'essaie de m'appliquer, je vais fausser l'évaluation?

Je vous remercie et bon courage...

A bientot

jayade.
Inscrit

Bonjour Plum,

 Ton témoignage est touchant et intéressant.

Je me suis inscrite en juillet mais période de vacances sans connection internet  et  j'ai mis programme linecoaching entre parenthèses. J'ai repris depuis hier (27 août).

Tu poses bonne question : il suffit juste de noter ce qu'on a mangé sans essayé de modifié son alimentation ceependant, en effet, le fait de faire respiration pleine conscience modifie déjà comportement... Peut-être intéressant de poser question au coach (dans ton espace perso tu as un sigle coach qui te permet expédier mail). Il répondent très vite et c'est vraiment bien. Il y a aussi un guide mode d'emploi.

Avons un parcours assez proche : un suite de régimes depuis plus jeune âge... puis j''ai, même, commencé à fumer pour perdre du poids...  jusqu'à être accro. 

Il y a 2 ans j'ai suivi Dukan intérêt site internet... j'ai perdu 8 kgs moi aussi j'adorais ce corps enfin mince. Aujourd'hui j'ai arrêter Dukan et la cigarettes et pris 10 kgs. (mon mari lui n'a pas pris un gr!).

Je me sens bien heureuse dans ma vie famille, boulot... mais je n'accepte pas ce poids qui monte insidieusement. Mais cette méthode me semble vraiment sérieuse, nous allons y arriver, Courage

Jayade

Lia.
Abonné

Et bien moi je reprend la méthode après 4 semaines de vacances loin de tout et ca me semble bine difficile je ne suis plus sûre d'avoir envie de me retrouver chaque jour devant mon écran après tout ce temps passé loin de tout sans télphone sans stress etc.

Mais bon qui sait cette semaine je commence le body scan ca va peut être em remotiver, j'en ai déjà fait sur un uatre programme et j'adore cela.

sandry.
Abonné

J'en suis maintenant à la gestion de fins de journée depuis jeudi dernier.

Faire des pauses la journée ça n'est pas toujours facile, on est une petite équipe et s'eclypser alors qu'en général je ne fais jamais de pause n'est pas chose aisée.

Pour le sas de décompression le soir, ce n'est pas évident de trouver le moment, moi je profite du retour du boulot en voiture pour décompresser avec une musique sympa. Je fais du covoiturage et tant que je ne conduis pas, on va dire que ça devrait aller.

Ma plus grosse difficulté reste le week end, et s'il pouvait y avoir un module "gérer vos week end" ça serait trop bien !

Voilà, j'avance tout doux.

tartine.
Abonné

bonsoir,

bon perso, j'ai au moins 50 kg à perdre, au moins 30 pour me sentir en forme et non en formes, une lettre peut changer une vie mdr

je suis nouvelle, mais j'ai beaucoup lu de forums, de blogs sur la méthode Z, je pense que cette méthode demande un peu, beaucoup, d'implications personnelles, ne pas s'attendre à un miracle venant des coatchs, ils sont là pour aider, rebooster etc mais il n'y a pas de règles strictes du genre 100 gr de viande par repas, 200 gr de légumes etc..............; je pense méthode miracle pour celles qui sont prêtes à revoir leur mode de vie, de fonctionnement face à la nourriture, se mettre à nu devant leurs déraisonnements etc

Parait que les bilans sont un peu impersonnels, ça se peut, je ne suis pas encore au premier, mais je vois que les coatches surveillent nos posts et répondent aux questions essentielles, super bien............ pas besoin de reposer une question mille fois posée, suffit de lire !! ça prend du temps oui mais maigrir aussi................

perso, je me permet de regrossir un tout petit peu, je ne suis pas mieux que les autres, j'ai besoin de trouver mes repères, de revoir, de déterminer mes impulsions, les plus visibles, les autres viendront après, une étape après l'autre. Ce non régime est un questionnement sur soi, si on pense maigrir en mangeant de tout sans effort, faut aller voir ailleurs ou se remettre en question

 

je ne suis pas de mauvais poil ce soir, juste un peu énervée..................... une approche douce et douloureuse du pourqoi on ne maigrit pas ne se fait pas en quelques jours, ni quelques semaines, ni quelques mois................

Lyphaé.
Abonné

Courage Tartine ! C'est vrai que cette méthode demande un gros investissement en temps mais elle fait du bien dans tous les domaines, pas uniquement au point de vue alimentaire. Ça vaut la peine !

De mon côté, j'en suis à l'étape de la faim... Je supporte mieux ma faim qu'au début, par contre le fait d'attendre de grosses faims pour manger m'a appris quelque chose : quand j'ai trop faim, je mange beaucoup plus ! En fait, j'ai très faim donc je mange trop vite donc je sens pas la satiété donc je mange beaucoup trop.

L'étape suivante, "Je découvre la bonne faim", me paraît donc tout à fait appropriée ! Je verrai ça demain.

Haut de page 
X