Les régimes : une véritable obsession !

0
Les régimes : une véritable obsession !
Une récente étude de l'Inserm révèle que la plupart des Français voudraient être plus minces. Dans les pays occidentaux, les corps fins et musclés font la une des magazines et sont plébiscités dans tous les visuels auxquels nous sommes confrontés à longueur de journée. Comment ne pas être tenté de ressembler à toutes ces personnes gracieuses qui nous entourent ?

La dictature des régimes avérée

Cette étude réalisée depuis 2009 sur plus de 100 000 personnes majeures révèle aujourd'hui que trois quarts des Français rêvent d'une silhouette plus fine, 70% pour les femmes et la moitié des hommes. Un bon tiers de la population a déjà suivi des régimes à répétition et dans ce cas de figure, les hommes se montrent moins préoccupés par leur poids mais la nouveauté de cette étude réside dans le fait qu'ils se laissent de plus en plus gagnés par cette tendance. Par ailleurs, un élément alarmant se distingue : cette volonté de maigrir ne concerne pas que les personnes qui souffrent de surpoids. En effet, même avec un poids normal, de santé, certains font des régimes ; c'est le cas notamment pour près de 60% des femmes. Le professeur Hercberg de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale souligne que ce dernier fait relève de l'importance croissante et même oppressante de l'image dans la société actuelle. Il évoque même un dysfonctionnement de la perception corporelle au vu des modèles imposés dans les médias.

Les régimes comme fausse solution

Un autre volet de l'étude Nutrinet-Santé dont les résultats ont été révélés ce jeudi 10 mai se concentre sur le jugement porté sur les régimes par un peu moins de 20 000 personnes. Les régimes pris en compte sont : les régimes restrictifs commerciaux (31%), les régimes « maison » (combinaison de restriction, substituts et produits amincissants, 23%), coaching et alimentation équilibrée (10%) et recommandations nutritionnelles (35%). Les plus populaires, pratiqués parmi le tiers des personnes interrogées et basés sur la restriction ou les substituts sont pointés du doigt vis à vis de leur inefficacité sur le long terme par 40% de ces personnes. Près de la moitié des sujets de l'étude considèrent par ailleurs les régimes de type « Dukan » ou à base de substituts de repas comme les plus difficiles à suivre. En outre, la rapidité de leurs effets n'est certes pas remise en cause mais elle est confrontée à l'effet sur le long terme éprouvé par d'autres méthodes jugées plus saines. Par exemple, les recommandations institutionnelles sont en majorité plébiscitées et les attitudes faisant appel au bon sens sont saluées. Elles sont par ailleurs jugées comme étant plus faciles à mettre en œuvre pour plus de 70% des personnes concernées par l'étude et seuls 18% considèrent que les effets ne sont pas durables.

Les leçons à tirer des régimes

Les carences que peuvent engendrer les régimes restrictifs sont également mises en évidence par les auteurs de cet étude. Ils soulignent que les régimes à répétition ont des conséquences potentiellement graves sur le système cardiovasculaire et que les restrictions préconisées entraînent des déficits en nutriments essentiels affectant l'organisme sous divers aspects (fatigue, faiblesse osseuse, …). Ce constat semble corroborer l'idée véhiculée par les conseils nationaux sur la variété de l'alimentation et la pratique régulière d'une activité physique comme garantes d'une bonne santé et d'un équilibre nutritionnel. Ces conseils apparaissent également comme la meilleure solution pour une perte de poids durable et sans reprise par les trois quarts des personnes qui les suivent alors que chez les personnes qui suivent des programmes de coaching et autres régimes restrictifs, ce constat est bien moins probant.

Ces révélations viennent appuyer les principes que nous nous attachons à vous transmettre : à savoir que les régimes restrictifs n'ont rien de bénéfiques et c'est le comportement alimentaire qu'il convient de corriger pour qu'il respecte les sensations physiologiques élémentaires qui seules permettent une régulation naturelle du poids et un respect de l'équilibre nutritif pour un corps en bonne santé et un esprit léger.

0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X