Troubles du comportement alimentaire : comment savoir si je suis concerné(e) ?

Article
Par Claire de Line…
0

Un trouble du comportement alimentaire (TCA) est une psychopathologie en rapport avec l'alimentation se présentant sous différentes formes. Anorexie et boulimie sont les plus connus, mais connaissez-vous les autres ? Que faire si vous en souffrez ?

Reconnaître les troubles du comportement alimentaire

Il faut tout d’abord savoir qu’il existe plusieurs formes de troubles du comportement alimentaire. Les TCA sont également à différencier des troubles organiques. Les différentes formes de maladie alimentaire sont :

  • L’anorexie mentale,
  • La boulimie nerveuse
  • L'hyperphagie boulimique.

 

 

D'autres troubles, bien plus rares, sont aussi des troubles du comportement alimentaire:

  • Le pica (ingestion au long cours de produits non nutritifs comme la terre ou la mousse par exemple…),
  • Le mérycisme (régurgitation et remastication des aliments)

En ce qui concerne l’anorexie mentale, on distingue l’anorexie mentale restrictive (la personne contrôle son alimentation de façon stricte, a peur de grossir, développe une adipophobie) et l’anorexie mentale boulimique (la personne mange peu elle aussi, mais perd parfois le contrôle et fait des boulimies, le plus souvent suivies de vomissements provoqués ou d’autres moyens pour éliminer le poids). Dans la boulimie nerveuse, la personne fait des boulimies suivies de méthodes de compensation, et a souvent un poids voisin de la normale.

Enfin, l’hyperphagie boulimique se retrouve le plus souvent chez des personnes en surpoids, qui cherchent souvent à contrôler leur poids, mais font elles aussi des boulimies, sans cependant utiliser de méthode de compensation. Les pertes de contrôle alimentaires peuvent prendre la forme de boulimies classiques, mais aussi de grignotages répétés. Les TCA sont considérés de nos jours par de nombreux cliniciens comme "une addiction sans drogue", ou addiction comportementale.

Est-ce que je souffre de troubles alimentaires?

D’après la Haute Autorité de Santé, les troubles du comportement alimentaire sont des conduites différentes de celles habituellement adoptées par les personnes vivant dans le même environnement et ils induisent des troubles somatiques et psychologiques. Pour savoir si vous êtes concerné par une maladie alimentaire , il convient tout d’abord d’analyser votre comportement alimentaire.

Cherchez-vous à contrôler volontairement votre poids ? Mangez-vous à votre faim ? Y a-t-il privation, ou au contraire exagération dans la prise alimentaire lors des repas et en dehors ? Avez-vous des comportements compulsifs vis-à-vis de la nourriture ? Manger sans faim est-il devenu une habitude? Le programme Linecoaching inclut un suivi de votre comportement alimentaire et vous aide à établir votre profil.

Que faire si je suis concerné par une maladie alimentaire?

Si, d’après votre profil, vous souffrez de trouble du comportement alimentaire, il faudra également se pencher sur l’aspect émotionnel. En effet, les émotions ont le plus souvent un impact importantsur le comportement alimentaire). Quand vous ressentez l’envie de manger sans faim, ou au contraire, si vous ne ressentez plus la faim, dans quel contexte émotionnel êtes-vous ? Il est important de se pencher sur ces émotions. Le programme Linecoaching insiste sur l’approfondissement des sensations et des émotions en proposant un parcours émotionnel destiné à améliorer sa gestion des émotions qui vous font manger.

Il faut préciser que les troubles du comportement alimentaire ont des causes nombreuses. Ces causes sont le plus souvent dominées par un trop grand contrôle de son alimentation et la restriction alimentaire dans un souci de minceur, des problèmes psychologiques ancrés ou encore une difficulté à faire face à certaines situations. Les TCA peuvent donc exister depuis de nombreuses années, ou être le résultat d’un événement particulier.
Il est également recommandé, et nécessaire, de repérer les situations qui vous rendent vulnérables, et de détecter les raisons qui vous poussent à modifier votre comportement alimentaire. Cette prise de conscience permettra alors de faire face à vos émotions et de les gérer autrement que par l’alimentation. Il est donc important, comme le souligne Linecoaching, de reconnaître les besoins de son corps, de se réapproprier les sensations de faim et de satiété et de retrouver le plaisir de manger.

Modification du comportement alimentaire et suivi psychologique

Si vous souffrez de troubles alimentaires tel que l’anorexie mentale, il est impératif de consulter un psychiatre ou psychologue spécialiste des troubles du comportement alimentaire. Il en va de même pour la boulimie nerveuse. En ce qui concerne les troubles du comportement alimentaire des personnes en surcharge pondérale, là encore, c’est un psychiatre ou un psychologue spécialisé qu’il faut consulter plutôt qu’un nutritionniste classique.

Linecoaching propose, outre un travail sur le comportement alimentaire, un travail de thérapie cognitivo-comportementale. C’est pour cela que le programme est personnalisé, propre à chacun, et que vous pouvez bénéficier du suivi psychologique dédié.

En résumé, si vous voulez savoir si vous êtes concerné par les troubles du comportement alimentaire, il vous faut analyser votre comportement, et établir votre profil de comportement alimentaire (appelé aussi PCA®). Linecoaching vous aide à établir ce profil en incluant dans l’analyse comportementale 5 dimensions fondamentales :

  • Le mode volontaire de votre alimentation et son contrôle,
  • Le rapport émotionnel vis-à-vis de vos prises alimentaires,
  • Votre niveau de perfectionnisme,
  • Les contraintes objectives que vous rencontrez face à vos prises alimentaires,
  • Et votre niveau de sédentarité quotidienne.

Ce n’est donc qu’avec une prise en charge personnalisée et complète que les troubles du comportement alimentaire pourront être traités.
 

ARTICLES LIES

 

Article
Par Claire de Line…
0

Dans la même rubrique

Hyperphagie : un anticorps responsable ?

Avis d'experts
8
Gros appétit, faims anormales ? Un anticorps pourrait être responsable de l’hyperphagie. Une étude de l’Inserm a démontré que des immunoglobulines pouvaient retarder la…
Lire plus

Comment réagir face à l'hyperphagie ?

Article
12
Vous mangez souvent de manière compulsive ? Isolément ? Jusqu'à vous en rendre malade ? Il y a alors de fortes chances que vous soyez hyperphage boulimique. Que faire ?
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page