La fatigue peut vous pousser à manger sans faim

2
La fatigue peut vous pousser à manger sans faim

Certains états émotionnels et physiques sont propices aux envies de manger émotionnelles, ces moments où l’on mange sans faim réelle et donc où l’on grossit. La fatigue en fait partie.

Est-ce qu’il vous arrive de manger une barre chocolatée, d’avaler un aliment quelconque voire une boisson sucrée, en vous disant que cela va vous réveiller ou vous tonifier ? Ces envies surviennent-elles souvent ? Alors vous mangez, sans faim, même si vous avez pris un repas peu de temps avant et que votre corps ne vous envoie aucun signe ? C'est la fatigue qui vous fait manger.

Voici une forme d’envie de manger émotionnelle. Lorsque vous succombez à cette envie de manger à cause de la fatigue, vous mangez, sans faim physiologique, ce qui vous fait grossir si cela vous arrive un peu trop régulièrement. Je souhaite vous aider à déceler ces moments, ces émotions qui vous poussent à trop manger. C’est l’un des objectifs de ma méthode. En identifiant ces états émotionnels, nous pourrons voir d’où viennent vos kilos en trop !

Si la fatigue vous pousse à trop manger, eh bien nous allons nous attaquer à ce schéma et changer vos habitudes alimentaires. Comme vous vous en doutez, je commencerai par vous conseiller de vous reposer... Mais la « fatigue » cache parfois d’autres choses : la tristesse, l’angoisse par exemple. Des émotions pénibles qui sont aussi propices aux envies de manger soudaines, comme si la nourriture allait les apaiser. J’aimerais donc que nous nous penchions sur toutes ces émotions. Puis nous apprendrons à les accepter, à les laisser passer, à y répondre finalement autrement qu’en mangeant ! J’ai un tas d’exercices et de conseils en réserve pour vous aider à ne plus manger à cause de la fatigue et ainsi, perdre du poids durablement.

2

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X