Le bistouri remplacé par des bactéries : obésité et surpoids

Par Françoise
5
D'après une étude menée par des chercheurs de Harvard, il serait possible de perdre du poids en agissant sur les bactéries situées dans l'intestin. Explications.

La flore intestinale permet de perdre 20% du poids

La flore intestinale est un ensemble de micro-organismes se trouvant dans l'intestin. Elle est composée de bactéries et de levures. Par ailleurs, le bypass gastrique, est une opération visant à faire perdre du poids aux personnes souffrant d'obésité sévère. Ce type de chirurgie consiste à réduire le volume de l'estomac et modifier le circuit alimentaire.

L'acte chirurgical provoque des modifications de la flore intestinale. Aussi, après avoir observé ces changements chez les souris, les chercheurs américains ont transféré la flore bactérienne modifiée des souris ayant subi l'opération bypass à d'autres souris souffrant d'obésité. Ces dernières ont perdu 20% de leur poids total comme si elle avaient été opérées.

Perdre du poids grâce à des bactéries

Cette étude confirme le lien entre la nature du microbiote digestif et l'obésité, au moins dans un certain nombre de cas. Afin de comprendre ces mécanismes, les chercheurs étudient les bactéries en cause. Cependant, il faudra encore bien du temps avant que ces travaux soient confirmés et débouchent sur des solutions concrètes. Karine Clément, de l'Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) La Pitié-Salpêtrière explique qu'« il est déjà difficile d'isoler précisément, au sein de l'ensemble de la flore, les bactéries qui « dialoguent » avec la paroi intestinale ». Aussi, afin de cibler la flore intestinale des patients obèses, il faudra encore quelques années...

Modifications de la flore bactérienne causées par les régimes

Il pourrait aussi exister un lien entre la reprise de poids de personnes obèses à la suite d'un régime et la nature de leur flore bactérienne. Certains chercheurs pensent pouvoir empêcher la reprise pondérale habituelle après régime par ce biais. Mais là encore, pas d’espoir prématuré !

Pourquoi ne pas en revenir aux fondements d’une alimentation joyeuse et adaptée à vos besoins ? Cela consiste à réapprendre à faire confiance à ses sensations alimentaires de faim et de satiété, à ses appétences. Cela passe aussi, souvent, par un travail sur soi-même afin de ne pas « manger ses émotions ». Tel est le chemin que Linecoaching vous propose. Qui sait ? Ce travail sur votre comportement alimentaire aura-t-il peut-être une action sur votre flore intestinale ? Les prochaines études nous le diront peut-être.

 

Etude de référence : "Conserved Shifts in the Gut Microbiota Due to Gastric Bypass Reduce Host Weight and Adiposity", A. P. Liou, M. Paziuk, J.-M. Luevano, S. Machineni, P. J. Turnbaugh, L. M. Kaplan, Conserved Shifts in the Gut Microbiota Due to Gastric Bypass Reduce Host Weight and Adiposity. Sci. Transl. Med. 5, 178ra41 (2013), DOI: 10.1126/scitranslmed.3005687

Par Françoise
5

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique

Commentaire

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page