Non, vous n’êtes pas accro au chocolat

2
femme gateaux

Vous avez l'impression d'être accro au chocolat ? Vous culpabilisez quand vous « craquez » pour cet aliment ? Pas d’inquiétude, le désir de chocolat est tout à fait sain !

Vous aimez le chocolat ? Alors accordez-vous un vrai moment de dégustation, avec un bon chocolat dont vous appréciez chaque bouchée sans culpabilité.

Pour cela, il faut commencer par accepter son désir de chocolat ! Non, vous n'êtes pas accro au chocolat. Sachez qu’aucune étude scientifique n’a à ce jour prouvé d’addiction ou de dépendance au chocolat... Si on l’aime tant, c’est entre autres car il nous permet de libérer de la sérotonine, une hormone qui influence notre humeur. Par ailleurs, les caractéristiques du chocolat, hypercalorique, fort en goût, doux et sucré, le rendent rassurant. Il devient un aliment nounours, que l’on mange par appétit ou gourmandise, mais aussi sous le coup d’émotions comme le stress ou l’angoisse, que l’on pense ainsi éloigner. C'est pour ces raisons que l'on peut avoir le sentiment d'être accro au chocolat.

Ainsi, ma méthode vise à comprendre quelles émotions vous font manger sans faim. Encore une fois, vous n'êtes pas accro au chocolat. Ce n’est pas le chocolat qui est un problème, loin de là, c’est seulement le fait de manger en permanence sans faim réelle, sous le coup d’émotions, et surtout, de ne pas pouvoir manger moins lorsqu’on a mangé plus. Là, les kilos en trop arrivent. Je vais vous aider à vous débarrasser de ces schémas et de redécouvrir les joies de la dégustation.

2

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X