Mincir, regrossir et perdre la confiance en soi

Article
0
Mincir, regrossir et perdre la confiance en soi

Bien souvent, si on commence un régime, c’est en pensant que mincir nous aidera à avoir davantage confiance en soi. Mais c’est l’inverse qui se produit : le régime est intenable, on craque et on finit par avoir encore moins confiance en soi... Comment changer ce schéma ?

Dans l’idéal, Hélène veut perdre dix kilos. Elle s’est abonnée sur Internet à une méthode de régime hyperprotéiné drastique censée lui permettre d’atteindre son objectif. Ses copines en sont fan, elle suit. A 40 ans, Hélène en est à sa cinquième tentative de régime « encadré ». Les quatre dernières se sont soldées par un échec : soit elle a cessé son régime alimentaire après quelques semaines car elle ne réussissait pas à s’y tenir ; soit elle a minci pour regrossir dans la foulée. Mais Hélène s’acharne pour plusieurs raisons. Elle vient de divorcer et elle pense qu’en mincissant, elle trouvera confiance en elle et le courage nécessaire pour séduire quelqu’un d’autre. Par ailleurs, elle doute de pouvoir changer seule son alimentation et éprouve le besoin de règles alimentaires précises. Hélène n’a pas confiance en elle.

Regrossir après un régime raté nous fait perdre confiance

Les Hélène sont nombreuses. Quasiment toutes les personnes qui font des régimes pour maigrir, les arrêtent, les reprennent, tentent de nouvelles méthodes qui finalement sont les mêmes que les anciennes... Le paradoxe est le même pour tout le monde : on entame un régime pour se sentir mieux dans sa peau, puis on se retrouve à douter de soi encore plus, voire à se sentir nul car incapable de faire une chose aussi simple — apparemment — que maigrir.

Comment sortir d’un tel piège ? Car un régime amaigrissant en est un ! Tout commence bien car au début, le régime, la plupart du temps, fonctionne et on maigrit. La confiance en soi revient et le moral est gonflé à bloc. Puis vient le moment où les choses se détraquent. Parfois, après quelques mois, mais aussi quelquefois après un an ou deux de luttes acharnées. On avait pourtant si bien maigri ! Et voilà qu’insensiblement, on grossit de nouveau. Cela veut-il dire qu’on est faible, qu’on n’a pas de volonté, qu’on ne vaut rien ?

Et si cela voulait dire, tout simplement, que la méthode est mauvaise, que tel est le cycle normal des régimes amaigrissants : faire maigrir, et faire regrossir dans un second temps ? Les dernières études ne mettent-elles pas en évidence, comme le montre le rapport très officiel de l’Anses (Évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement. Rapport d’expertise collective, novembre 2010) que les régimes sont à la fois inefficaces sur le long terme, et nocifs pour la santé physique et mentale ?

Se sentir capable de réussir à mincir

Aussi, faire un régime pour rétablir sa confiance et son estime de soi ne semble vraiment pas une bonne idée.

Et si on prenait le problème par l’autre bout ? S’il s’agissait de se réconcilier avec soi-même en premier lieu ? Et si c’était cette attention portée à soi-même qui permettait de trouver son poids d’équilibre ? Cette approche ne serait-elle pas révolutionnaire ?

Eh bien, c’est bel et bien celle que LineCoaching vous propose : premièrement, honorer son corps en écoutant attentivement les signaux qu’il nous adresse, tels que la faim, le rassasiement, certaines appétences pour des aliments que nous aimons. Honorer aussi son corps en lui étant agréable, en lui appliquant une crème, un lait, en lui offrant un massage, en s’étirant tout simplement au saut du lit afin de le sentir, de le réveiller en douceur... Cet état d’esprit permet d’habiter son corps, et est l’exact contraire de cette démarche folle qui consiste à vouloir changer de corps, comme on changerait de vêtement. C’est ce corps-là, qu’on habite pleinement, qui nous fera le plaisir de maigrir.

En second lieu, il s’agit de faire un travail sur soi-même, afin de cesser d’être aussi hypersensible, au point de devoir manger pour se protéger de ses propres émotions.

Les choses sont plus faciles si on se sent soutenu dans ses efforts. Vous avez besoin de personnes qui sont vos supporters, au sens américain du terme, et qui vous encouragent dans votre entreprise. Mais vous n’avez nul besoin de personnes qui vous critiquent parce que les choses ne vont pas assez vite, ou qui vous surveillent lorsque vous mangez ceci ou cela, qui à leurs yeux, ne serait pas diététiquement correct.

Finalement, le mot le plus important n’est-il pas celui-là : le respect ? Vous devez respecter votre corps, ainsi que votre mental. Vous devez vous faire respecter. C’est ainsi que vous pourrez réussir.

 

Pour en savoir plus sur le rapport de l'Anses :

//www.anses.fr/Documents/NUT2009sa0099.pdf

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X