Maigrir sans sport, c'est possible ?

Article
0
Maigrir sans effort physique : est-ce possible ?

Même si faire de l’exercice est bon pour notre santé, l’envie de nous y mettre est souvent difficile. Paresse, manque de temps ou d’énergie, les raisons sont toujours bonnes pour éviter l’effort. Alors maigrir sans sport, est-ce possible ?

On dit couramment que la pratique du sport ne suffit pas à faire maigrir. C’est exact dans l’ensemble, mais les choses sont en fait plus compliquées que cela. Alors, examinons dans le détail les relations complexes qui existent entre l’activité physique et le tour de taille.

Quels sont les inconvénients de maigrir sans sport?

De nombreux travaux scientifiques ont montré que la sédentarité conduisait à manger au-delà de ses besoins physiologiques. Mais par quel mécanisme ?

Vouloir maigrir sans sport conduit à négliger son corps et ses besoins. On se tourne alors vers diverses activités qui ne sont pas corporelles : on travaille devant son ordinateur, on surfe sur internet, on regarde tout bêtement des émissions télévisées à longueur de temps.

Mais a-t-on alors encore le sentiment d’être vraiment vivant ? Ce sentiment a tendance à s’estomper, et puisque l’on n’aime pas son corps, qu’on ne le bouge pas, manger devient alors le moyen de créer des sensations qui nous ramèneront à la vie. Oui, manger, mais quoi ? Ce seront les aliments à haute densité énergétique, gras et sucrés, qui seront les plus efficaces pour créer des sensations intenses, nécessaires pour nous sentir incarnés.

Donc, en résumé, ne pas bouger a tendance à nous faire manger plus que de raison, pas parce que l’organisme a besoin d’énergie, mais parce que nous avons perdu le contact avec notre corps. Et on voit bien qu’il s’agit là d’un cercle vicieux : on mange trop, on grossit, on immobilise son corps, qui devient dès lors déplaisant, comme rouillé, voire douloureux dans le mouvement, la perte de contact avec son corps fait qu’on ressent un vide intérieur auquel on répond en mangeant trop.

Perdre du poids sans effort physique ? Que faut-il faire ?

On constate habituellement que la pratique d’un exercice physique modéré ne suffit pas, à soi seul, à perdre du poids de façon durable. En effet, la dépense calorique pour, par exemple 30 minutes, de marche quotidienne, est minime, et compensée automatiquement par une prise alimentaire légèrement plus importante. L’exercice physique ouvre l’appétit, peut-être pas immédiatement, mais quelques heures plus tard. Et puis, bien des personnes se disent qu’avoir marché ou un peu couru leur donne le droit à une petite gâterie alimentaire, à moins que ce ne soit une boisson sucrée ou alcoolisée, qui apporteront plus que les calories dépensées !

Mais un exercice physique intensif, quant à lui, peut représenter une dépense calorique importante. C’est le cas lorsque l’on se livre à un exercice qui fait transpirer et ce, plusieurs heures par jour. Ce peut être de la course à pied, de la natation, ou tout autre exercice intense et de longue durée, que l’on pratique au moins 3 séances par semaine.

Bien entendu, ce n’est pas à la portée de tout le monde, et lorsque l’on est obèse et sédentaire, on n’y parviendra que très progressivement, si jamais on y parvient !

De plus, le bénéfice pondéral ne se maintiendra que si on conserve ce mode de vie. Dès lors qu’on revient à la sédentarité, le poids se mettra à monter à nouveau.

La perte de poids grâce à de l'exercice physique modéré

Comme on le voit, l’exercice intensif est hors de portée de la plupart. Mais en fait, une activité physique modérée, si elle ne crée pas de déperdition calorique suffisante pour perdre du poids, aide grandement à maigrir, ainsi qu’à ne pas regrossir, dans la mesure bien sûr où on conserve ses nouvelles bonnes habitudes.

La marche à pied, ou la bicyclette sur un mode de promenade, ou encore la gymnastique douce, par exemple, permettent de reprendre contact avec son corps. Car notre corps n’existe réellement pour nous que lorsqu’il bouge, tandis qu’immobile, le corps se fait oublier. Les sensations alimentaires de faim seront donc mieux perçues, mais aussi les sensations de rassasiement. On ne mangera plus à contretemps, on saura quand s’arrêter.

Cet exercice doux est aussi un moyen de se réconcilier avec son propre corps, de cesser de le voir en ennemi qu’il faut dresser, contrôler, dompter. Au contraire, on se met à son écoute, on observe sa respiration, ses battements cardiaques, le fonctionnement de ses muscles. On apprend à lui donner ce qu’il demande : du repos, de l’eau, de la nourriture, des soins du corps.

L’exercice physique modéré permet donc bien plus facilement de manger juste, et ce que l’organisme demande.

Notons aussi que la pratique régulière d’un exercice augmente les besoins énergétiques : on mangera donc davantage (et sans que cela empêche d’arriver à son poids d'équilibre) ce qui est loin d’être déplaisant dans une société où la nourriture est abondante et d’excellente qualité.

Et bien entendu, chacun sait que cet exercice régulier est aussi un facteur essentiel de santé, pour le système cardio-vasculaire et en fait, pour tous les organes essentiels.

Adoptez le programme Linecoaching pour perdre du poids durablement sans sport

Résumons-nous : faire du sport à outrance, n’est pas si bon que ça pour la santé et en fait guère à la portée de la plupart des gens, surtout de ceux qui sont en surpoids ou obèses. Ça tombe bien parce qu’en fait, ce n’est pas franchement indispensable.

Faire de l’exercice modéré, par contre, est à la portée de tout le monde ou presque. Certes, après une longue période de sédentarité, il faut remettre la machine en route, mais une fois que c’est fait, on retrouve du plaisir à se mouvoir, à ressentir des sensations corporelles, à prendre conscience de ce qu’on est en vie.

Cet exercice modéré, c’est justement ce que vous propose LineCoaching dans son programme. Oh, bien sûr, il ne vous propose pas que ça, car l’exercice physique en tant que tel ne suffit pas à retrouver son poids d'équilibre.

Il vous est aussi proposé de travailler sur votre comportement alimentaire, afin de retrouver votre capacité à vous laisser guider par vos sensations alimentaires de faim, de rassasiement, et vos appétits spécifiques pour manger. Enfin comme beaucoup sont devenus des mangeurs émotionnels, un travail visant à augmenter votre capacité à vivre vos émotions sans chercher à les fuir vous sera proposé si vous êtes dans ce cas.

Nos psychologues et nutritionnistes vous accompagneront tout au long de votre parcours, pour mettre en pratique de manière optimale tous les conseils qui vous seront prodigués.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X