Je suis sédentaire donc je suis gros ?

0
Je suis sédentaire donc je suis gros ?

Le culte du corps et de la salle de sport sont bien là. Etre sédentaire n’est pas bien vu, surtout si l’on a des kilos en trop. Dégageons-nous de cette pression sociale et bougeons pour de vraies raisons.

Je ne saurai vous dire combien de gens m’ont avoué avec un air coupable, comme s’ils avaient commis un crime, qu’ils ne faisaient plus ou pas de sport. Rapidement suivi d’un « mais je vais m’y remettre ».

La pression est forte, le corps sculpté et sous contrôle est un impératif au moment où l’obésité et le surpoids touchent de plus en plus de monde en Occident. Pour autant, la sédentarité n’est pas le seul élément à considérer ! Des études nous montrent qu’en trente ans, l’activité physique a en fait légèrement augmenté en Europe. D’autres indiquent que l’augmentation du surpoids tient à un ensemble de facteurs, comme les efforts de contrôle de l’alimentation et du poids, qui font plus grossir que maigrir, une alimentation sans écoute de ses sensations alimentaires, les difficultés émotionnelles, la baisse de la durée du sommeil ou la consommation accrue de psychotropes.

Ne soyez donc pas trop durs avec vous-mêmes. Je souhaite que vous abordiez l’activité physique sans angoisse ni enjeu, juste comme un moyen de réveiller votre corps, de prendre conscience de sa présence, et de vous faire du bien. De plus, et accessoirement, augmenter votre masse musculaire augmente votre consommation énergétique de base. Lorsqu’on parle d’activité, on entend une marche à pied, autant qu’un footing ou un cours de yoga, de stretching ou d’aquagym : je vous encourage à tester tout ce qui vous attire !

0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X