Comment réagir face à l'hyperphagie ?

Voting

107 avis

Vous mangez souvent de manière compulsive ? Isolément ? Jusqu'à vous en rendre malade ? Il y a alors de fortes chances que vous soyez hyperphage boulimique. Que faire ?

Photo
Comment réagir face à l'hyperphagie ?
Body

Etre hyperphage boulimique, qu'est-ce que c'est ?

Camille a pris l'habitude de chercher du réconfort dans la nourriture. À la première contrariété qu'elle ne parvient pas à gérer, elle mange seule, à toute vitesse une grande quantité d'aliments. Dans ces moments-là, elle perd complètement le contrôle, mange sans faim, sans pouvoir s'arrêter, et termine sa crise avec un sentiment de culpabilité, de dégoût d'elle-même. Elle ne cherche cependant pas à compenser cette prise alimentaire excessive et rapide en se faisant vomir ou en pratiquant par exemple du sport à outrance.

Camille est donc hyperphage boulimique. Ses crises surviennent dans des périodes où elle ressent plus d’émotions négatives que ce qu'elle peut supporter. Il peut s'agir de moments où elle se sent dominée par l'angoisse, la tristesse, la colère, bref toute émotion pénible et douloureuse qu'elle va chercher à minimiser faute de pouvoir y faire face.

S'assumer

Le problème, pour des personnes comme Camille, n'est pas de ressentir des émotions en soi, puisque ces émotions nous sont nécessaires, afin de nous adapter au mieux aux événements pour assurer notre bien-être ou notre survie. Le vrai problème, c'est de ne pas pouvoir tolérer ses émotions, d'être hypersensible en quelque sorte. L'anxiété due au stress ne s'avère en effet mauvaise qu'à partir du moment où l'on ne sait plus la gérer. Elle a alors tendance à faire boule de neige et à déclencher des manifestations physiques pénibles. Ne pas pouvoir tolérer ses émotions conduit à tenter de les éviter par différents moyens. On peut alors, par exemple, manger pour minorer ses émotions.

Sortir de ce cercle vicieux nécessite de changer de niveau de conscience, et c'est là le plus difficile. Pour accepter ses émotions, aussi pénibles qu'elles soient, il faut s'assumer, porter un regard bienveillant sur soi, sans complaisance toutefois. Accepter de regarder en face ce que l'on fuit, c'est une manière de prendre conscience du problème. Et d'accomplir du même coup la moitié du chemin vers la guérison.

Un vrai travail de fond s'impose pour vous sentir mieux dans votre peau. Ce travail, la respiration en pleine conscience peut vous aider à le faire. Etre attentif à ce qui se passe en vous, sans pour autant juger ; accueillir vos pensées et vos sensations sans pour autant en changer le cours peut vous aider à ne pas tomber dans ces crises.

Si, comme Camille, vous êtes hyperphage, il est indispensable de travailler sur votre comportement alimentaire, ainsi que sur vos problèmes émotionnels. La perte de contrôle qui caractérise les crises de boulimie est proportionnelle au contrôle qui l'a précédée. Suivre des régimes en permanence fait assurément naître des craquages qui peuvent donner lieu à un comportement hyperphagique.

Pour retrouver une relation vraiment nourrissante avec la nourriture, il faut aussi se réconcilier avec soi-même, afin de ne plus utiliser les aliments comme des pare-émotions. N'est-ce pas justement le but du programme LineCoaching ? Faire confiance à ses sensations alimentaires, connaître et gérer ses émotions, notamment grâce à la respiration en pleine conscience, retrouver le plaisir de manger : autant de bons réflexes à acquérir et à garder. Apprenez à faire la paix avec vous-même, afin de maigrir, sans régime !

Article
Voting

107 avis

12

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

Anonyme (non vérifié)
jeu 23/08/2012 - 19:45
Depuis déjà bien longtemps, je suis atteinte d'hyperphagie, j'ai déjà tout testé: psychologue, etc.. rien n'y fait et je le vis de plus en plus mal! Le pire dans tout cela c'est que j'aimerais en parler mais je n'ose pas, même à mes meilleures amies, je me sens vraiment ridicule. Bien sûr , ils ne peuvent pas comprendre ce que je vis et ça doit paraitre un geste complètement fou pour les personnes qui ne connaissent pas cela... en tout cas, je suis prisonnière de cette " maladie " et ça engendre beaucoup de chose sur ma vie affective et sur mes études.. soit j'aimerais rencontrer quelqu'un qui souffre des mêmes troubles que moi et en parler ça me ferait un énorme bien..
ratatchine.
mer 05/09/2012 - 07:54
Bonjour Elisa je suis dans le même cas que toi, c'est pour ça que j'ai choisi cette méthode pour y remédier, ce n'est pas gagné... mais j'ai bon espoir d'y arriver ENFIN.
KYNA976.
jeu 07/03/2013 - 09:57
coucou les filles, je viens de faire une crise de boulimie chips salé et 3 petits pots de glace et j'ai aussi essayé de les déguster en même temps et j'ai trouvé ça écoeurant, beurk.....la glace était de mauvaise qualité j'ai quand même réussis a jetter le 4ème pot ce que je n'arrivait à faire avant linecoaching, pareil pour le grand paquet de chips même s'il ne restait que le quart, j'ai tout vidé à la poubelle.
KYNA976.
jeu 07/03/2013 - 10:00
Pardon je souffre d'hyperphagie et non de boulimie, je choisie bien les aliments avec lesquelles je vais me gaver ! courage les filles !
ISA LA PT BELGE.
ven 08/03/2013 - 12:36
bj à toutes, Je suis ds la même situation que vous, l'hyperphagie anesthésie mes doutes, mes manques, mes douleurs et mes colères... mais c'est très momentané donc bien souvent, je mange pour oublier qui je suis!! je vous embrasse toutes très fort car je crois que nous en avons besoin. Bs bs
KAFECHOCOLAT.
dim 19/05/2013 - 18:55
JE SUIS SUIVIE POUR DÉPRESSION DEPUIS PLUS DE TROIS ANS. J'AI FAIT DE NOMBREUX SÉJOURS A L’HÔPITAL ET A LA CLINIQUE EN CENTRE CMP ETC. J'AI EGALEMENT DÉVELOPPÉ UNE HYPERPHAGIE. J'AI ÉTÉ SUIVIE DANS UNE CLINIQUE POUR DES PERSONNES AYANT DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES BORDER LINE. J'AI CÔTOYÉ DES ANOREXIQUES ET PEU DE BOULIMIQUES. LES DIFFÉRENTS SPÉCIALISTES QUE J'AI RENCONTRE N'ONT JAMAIS JUGE IMPORTANT DE TRAITER CE PROBLÈME. L'OBJECTIF EST AVANT TOUT DE SOIGNER MA DÉPRESSION. AUJOURD'HUI JE FAIS MIEUX ET JE NE COMPRENDS TOUJOURS pas POURQUOI JE SUIS ENCORE HYPERPHAGIQUE. C'EST UNE SITUATION PÉNIBLE A VIVRE. ON MANGE, ON GROSSIT, ON SE CULPABILISE, ON SE MET EN RESTRICTION ALIMENTAIRE, ON CRAQUE ET ON REMANGE, ETC, ETC... C'EST UN CERCLE VICIEUX PÉNIBLE A VIVRE. C'EST VRAI QUE J'ATTENDS BEAUCOUP DE LA MÉTHODE LINECOACHING. JE CONSTATE QUE PAR LES FORUMS QUE JE NE SUIS PAS SEULE DANS CETTE SITUATION MAIS EN TOUT CAS C'EST BIEN DIFFICILE A VIVRE AVEC CE COMPORTEMENT. DE PLUS, J'AI CONSTATE QUE J'AI DÉVELOPPÉ UNE OBSESSION ALIMENTAIRE. VIVRE EST DEVENUE DIFFICILE. JE SUIS OBNUBILE PAR LA NOURRITURE. BON COURAGE LES FILLES ONT FINIRA PAR Y ARRIVER.
CLEVES.
dim 26/05/2013 - 09:57
je découvre ces messages "rassurants" car ils me montrent que je ne suis pas SEULE : je connais tous ces problèmes , je "vois" comment intervenir mais il me manque "quelque chose" pour pratiquer mais quoi ? COURAGE à toutes et tous !!!
tata Béa.
lun 08/07/2013 - 16:05
Bonjour à tous, ça fait plaisir d'avoir de la compagnie ! Moi aussi j'anesthésie l'inconfort moral et psychique dans la nourriture. J'ai aussi du mal à me défaire d'une image négative de moi-même . J'essaye la "pleine conscience" mais je n'arrive pas vraiment à être dedans. Sos si vous avez des idées...
Gastibelza.
mer 08/01/2014 - 08:53
Bonjour à tout le monde, pour aider tata Béa : je pratique la pleine conscience avec un CD qui vient avec un livre de Jon Kabat Zinn, c'est un médecin américain qui a développé la pleine conscience dans des hôpitaux. Sur le CD il y a différents exercices, notamment le body scan, avec la voix de Bernard Giraudeau. Sans vouloir vexer M. Apfeldorfer, ce body scan est beaucoup mieux : plus détaillé sur les différentes parties du corps, la voix plus agéable... Avec cet outil j'arrive vraiment à me "plonger" en pleine conscience. Je conseille aussi les livres, qui sont super intéressants. Je suis hyperphage depuis 15 ans et rien ne m'a encore aidé autant.
lavande 37.
sam 22/02/2014 - 08:25
Bonjour à toutes, je découvre moi aussi la méthode LC depuis quelques semaines. Je souffre d'hyperphagie depuis de longues années et me retrouve dans vos messages. Pour l'instant j'arrive à pratiquer la RPC en dehors de mes crises mais qd je sens la crise arriver rien n'arrive plus à m'arrêter: je me gave en mangeant tout CE qui me passe sous la main à route vitesse seule loin des regards des autres, puis je me referme sur moi. vos témoiniages me seront précieux. A bientôt
Pin-up.
mer 21/05/2014 - 21:01
Bonjour à toutes, Moi aussi je suis hyperphage depuis 20 ans . Toxico de la bouffe, comme anesthésiée dés que j'ai une émotion qui me pousse à manger sans pouvoir me contrôler et me " réveiller " quelques minutes plus tard et constater que je me suis goinfrer ! résultat : plus 50 kgs en 20 ans ! par contre depuis environ 10 ans j'accepte à peu près mon corps mais c'est le risque sur la santé qui me fait peur . je cherche un bînome sur LC. je suis inscrite depuis le 15 mai 2014 et je suis de la loire. merci pour vos réponses
Dhalys.
jeu 17/07/2014 - 20:59
Hello L'hyperphagie oui je connais enfin je pense ,mais seulement ,j'ai dépassé l'étape de la culpabilité . Je vais consciemment choisir ce que je vais "engloutir" . Je vais prendre du plaisir à tout préparer ( un bon plateau ou un bon repas) et je vais manger ,manger . Quand je suis à bout de mes provisions, je me dis : Au moins c'était bon et maintenant je suis pleine ....trop pleine peut être mais c'était bon. Peut on encore parler d'hyperphagie ? Est ce une façon de me réconforter dans mon addiction ? En tout je vous souhaites tous bon courage!

Autres sujets similaires

Maigrir en écoutant son corps?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

+ de 10 000 membres ont validé notre méthode !

  • "J'ai perdu 6 kilos naturellement avec la méthode minceur Linecoaching"

    La méthode Linecoaching me semble différente car elle installe ou plutôt réinstalle des habitudes naturelles. Manger quand on a faim, s’arrêter de manger quand on n’a plus faim. Je recommande cette méthode!
    Catherine, 43 ans

    Catherine, 43 ans, Gif-sur-Yvette

  • "Le suivi des coachs est très sérieux, j'ai perdu 5 kilos sans effort !"

    Mon comportement alimentaire a beaucoup progressé, je comprends mieux le fonctionnement de l’appétit telle que la satiété, la «bonne faim». Mes habitudes alimentaires ont beaucoup changées, je mange plus lentement.
    Didier, 70 ans, Compiègne 

    Didier, 70 ans, Compiègne 

  • "Avec LineCoaching, j'ai perdu 13 kilos sans régime !"

    C’est une méthode très différente de celles utilisées dans d’autres sites, ce n’est pas du tout un régime. Il s’agit d’apprendre à manger en respectant ses sensations corporelles. Je conseillerais cette méthode à mon…
    Lucie, 19 ans, Étudiante

    Lucie, 19 ans, Étudiante

  • "Je pense avoir atteint mon poids de forme, sans frustrations."

    Cette méthode est complètement différente des autres, puisqu'il s'agit de manger à sa faim, ce que l'on aime, en travaillant sur le mental. J'ai découvert la satiété, après des années de contrôle.
    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

  • "Linecoaching nous apprend à réguler notre rapport à la nourriture."  

    Je n’ai jamais considéré Linecoaching comme une méthode « minceur », mais comme un moyen concret de modifier mon rapport pathologique à la nourriture. Je recommande le programme !
    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

  • "Une méthode qui transforme le rapport à la nourriture !"

    Linecoching a changé ma façon de me comporter face à la nourriture mais aussi dans ma vie : la pleine conscience s’est fait une place dans mon travail, dans mon éducation avec mes enfants et dans mon quotidien.…
    Votre méthode est révolutionnaire et je pèse mes mots. Elle transforme le rapport à la nourriture et libère l’esprit !

    Meli, 34 ans, 2 enfants, habite à Anglet 

Transverse - Arguments programme

  • Un parcours adapté à votre problématique

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionniste

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • Une question ? 09 81 41 35 22

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h