Et si le sommeil était lié à notre alimentation ?

1
Et si le sommeil était lié à notre alimentation ?
Vous avez du mal à vous endormir ? Cela pourrait venir de votre façon de vous alimenter… Selon une étude américaine menée par des spécialistes du sommeil, il faudrait manger sain pour mieux trouver le sommeil, et le manque de sommeil ferait grossir. Il est clair que le sommeil joue un rôle dans notre comportement alimentaire.

Varier les aliments pour mieux s’endormir

Pour dormir paisiblement, il est connu qu’une bonne hygiène de vie est recommandée. Ne pas se coucher trop tard, rester au calme, ne pas se trouver dans une pièce où la température est trop élevée… Beaucoup de facteurs, mais l’alimentation n’est souvent pas prise en compte.

Pourtant, mieux manger pourrait vous aider à mieux trouver le sommeil. Selon une étude américaine, il faudrait manger varié et en quantité raisonnable. On recommande d’éviter les excitants comme la caféine ou les sodas. On recommande aussi de ne pas sauter le dîner, car se coucher à jeun peut conduire à des réveils en pleine nuit. Une alimentation variée est sans doute aussi bénéfique. Et enfin, mieux vaut ne pas se coucher juste après un repas plantureux.

Plus on se couche tard, plus on absorbe de calories

Si vous décidez de vous faire un repas très calorique alors que vous avez besoin de sommeil, c’est raté. Mieux vaut avoir devant vous au minimum une heure et demie après avoir fini de manger, de telle sorte que la digestion puisse se faire, avant de passer au lit, si vous voulez bien dormir.

Par ailleurs, il est intéressant de se pencher sur le comportement alimentaire en fonction des heures de sommeil. Des spécialistes ont suivi 4500 Américains pendant un an. Il a été constaté que les individus dormant moins de cinq heures par nuit consommaient plus en valeur calorique. Pour les personnes qui bénéficiaient de huit heures de sommeil par nuit, leur consommation de fruits et de légumes était plus importante. Cependant, le groupe de personnes dont le sommeil était de plus de neuf heures par nuit avait un taux d’acides gras saturés plus élevé. Huit heures de sommeil par nuit sont donc recommandées par les scientifiques.

Mais ces données, rappelons-le n’ont qu’une valeur purement statistique et n’impliquent aucune relation de causalité. Le nombre d’heures de sommeil dont chacun a besoin est variable : certains se satisfont de 4 ou 5 heures, tandis qu’autres ont besoin de 9 heures.

Une meilleure qualité de sommeil avec une bonne alimentation

Il est donc bien difficile de tirer une morale réellement applicable de telles études, purement épidémiologiques, tant sont nombreuses les variables confondantes. On en revient donc à des conseils de grand-mère : pour bien manger, il faut bien dormir, et pour bien dormir, il faut bien manger. Bien dormir signifie dormir dans de bonnes conditions matérielles et psychologiques, auxquelles il nous faut veiller. Bien manger signifie écouter ses sensations alimentaires, manger ce qu’on aime, ni trop ni trop peu, juste comme nous l’indiquent nos sensations alimentaires. Et puis, une bonne hygiène de vie, de l’exercice régulier, pas d’excès d’alcool, permettent à l’évidence un sommeil de qualité.

La méthode Linecoaching permet de réapprendre à manger afin de trouver son poids d’équilibre. Pas de régime, juste savoir lorsque la vraie faim se fait ressentir, lorsque la satiété fait son apparition. Fastoche ? Pas tant que ça, mais nous sommes là pour vous y aider.

1

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X