Régime Dukan, quand regrossirons-nous ?

13
Régime Dukan, quand regrossirons-nous ?

L'efficacité du régime Dukan est de nouveau contestée dans une nouvelle étude qui vient d'être réalisée sur un grand nombre de personnes ayant fait ce régime.

Le groupe CCM Benchmark, qui édite divers journaux du Net, et en particulier Santé-Médecine, et Le Journal des Femmes santé, publie une enquête indépendante sur le devenir des personnes ayant fait un régime Dukan, portant sur 5000 personnes. Cette étude sera bientôt publiée dans la revue Obésité du numéro de juin 2011(*) et vous la trouverez sur le net ici.

Le régime Dukan et son effet yoyo

Les résultats confirment ceux de l’enquête de l’Anses de novembre 2010 et ce que dit la littérature internationale sur le sujet : on maigrit bien au départ, on reprend rapidement ensuite avec le régime Dukan.

La reprise de poids démarre dès la première année pour 35% des personnes interrogées, le poids perdu est repris dans une période de 6 mois à 2 ans dans plus de 50% des cas, et au delà de 4 ans, 80% des personnes ont repris le poids perdu, et probablement davantage. Deux répondants sur trois disent avoir repris du poids parce qu’ils ne sont pas parvenus à mettre en place la phase de stabilisation du régime Dukan.

Voilà qui ne nous étonne pas : cette phase de stabilisation que proposent les auteurs de régimes amaigrissants est un leurre, car après l’euphorie et la perte de faim du régime, due à des raisons métaboliques (la montée des corps cétoniques dans le sang et leur consommation privilégiée par les neurones cérébraux), vient le retour d’une faim impérative, d’un désir des aliments « interdits », qui conduisent à des prises alimentaires incontrôlables. On n’échoue pas par manque de volonté, mais parce que regrossir est inscrit dans la logique de tout régime.

Mais telle n’est cependant pas l’interprétation des personnes suivant un régime, qui culpabilisent et perdent leur estime de soi, ce que pointait déjà bien le rapport de l’Anses.

La perte de poids rapide est aussi addictive : 1/3 des personnes reprenant le poids perdu sont prêtes à recommencer le même régime ! J’ai raté la fois dernière, je réussirai cette fois-ci. J’ai perdu au Loto, je reprends un billet !

Y-a-t-il une alternative aux effets négatifs de tels régimes ?

Des experts commentent les résultats de l’enquête : ils pointent les effets négatifs sur la santé physique et mentale de tels régimes, sur lesquels nous ne reviendrons pas. Lorsqu’on en vient à ce qu’ils préconisent, ils mettent en avant l’activité physique, et, ce qui est plus nouveau, certains conseillent de « manger conscient », c'est-à-dire en écoutant ses sensations alimentaires (Dr Boris Hansel, endocrinologue, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris). « (…) il faut continuer à manger de tout : se priver de certains aliments qu’on aime entraîne des frustrations qui ne sont pas gérables sur le long terme, c’est ce qui entraîne les échecs » dit encore le Dr Hansel.

N’est-ce pas très exactement ce que nous vous proposons avec le programme LineCoaching ? Le programme LineCoaching vous aide à manger ce que vous aimez sans culpabilité, attentivement, pour le plaisir, à apprendre à vous arrêter lorsque ce plaisir se termine. LineCoaching vous aide à lever tous les obstacles qui peuvent vous empêcher de manger pour le plaisir, en particulier ceux liés à vos états émotionnels. Ainsi, avec nous, « maigrir sans régime » ne sont pas de vains mots.

 

(*) L’enquête internet nationale "Le régime Dukan : et après ?, premiers résultats", Dr B. Hansel, Dr P. Giral, A. Coppola-Xaillé, G. Monfort, M. Regnault, Pr E. Bruckert, Obésité (Springer), juin 2011.

13

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X