Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Votre poids est-il une obsession ?

  |  
Voting

499 avis

4
Des signes ne trompent pas : votre poids vous obsède, et vous le vérifiez dès que possible sur la balance. Le résultat n’est pas satisfaisant ? Votre humeur en pâtit. Apprenons à repérer ces signes pour éviter de se laisser envahir par la balance !
  |  
Photo
Votre poids est-il une obsession ?
Body

Elle est là, posée sur le sol de la salle de bain, comme un défi permanent : la balance pèse personne. Certains jours, vous hésitez à la jeter, elle vous déprime ; à l’inverse, elle peut éclairer votre journée. La balance dicte votre humeur. Son influence est immense. Cela va beaucoup plus loin qu’une simple mesure des kilos, c’est comme si votre personnalité toute entière était évaluée à chaque fois que vous montez sur ce petit engin. En deux mots, cette balance est devenue un problème. Le révélateur d’une obsession qui ne donne rien de très positif.

Repérez les signes indiquant que le poids est devenu une obsession

Si chaque matin, des pensées vous traversent l’esprit et vous inquiètent sur ce que va dire la balance aujourd’hui, c’est que cette balance prend trop de place. Vous vous pesez sûrement trop souvent. Vous pesez-vous plus d’une fois par semaine, plusieurs fois par jour ? Cela n’est pas nécessaire ! Sachez que le poids varie d’un jour sur l’autre, d’un moment à l’autre de la journée. Même si vous avez minci, selon le moment où vous choisirez de vous peser, la balance ne reflètera pas parfaitement cette évolution.

Vous cherchez à mincir, votre poids est devenu une obsession, il est donc bien normal de vouloir mesurer ces efforts, mais s’imposer l’épreuve de la balance plus d’une fois par semaine signifie sûrement que vous en demandez trop. Et le moral en prend un coup. Donc tentez de calmer le rythme, de vous éloigner de cet objet. Ce n’est pas évident au début, mais ça vaut le coup d’essayer. Ne serait-ce que pour observer dans quel état cela vous met de résister à l’envie de vous peser : qu’est-ce qui vous inquiète ?

L’obsession du poids se reconnaît également au fait d’avoir en tête son poids au gramme près et de tenir compte du moindre changement à la virgule près. Il n’y a rien de mal à vouloir constater une baisse et mesurer sa réussite, mais souvenez-vous que les tendances sont plus significatives : constater une tendance à la baisse sur plusieurs semaines, quelles que soient les petites évolutions quotidiennes du poids.

Les sensations alimentaires, plus efficaces que la balance

Ce rapport compulsif à la balance est d’autant plus contre-productif si votre poids affecte sérieusement votre humeur, votre motivation et votre énergie. Là aussi, faites l’expérience de résister à l’envie de vous peser pendant une journée ou plusieurs jours d’affilée, et voyez comment vous vous sentez ! Mieux ? Oui, les angoisses liées la balance vont se calmer. Vous pourrez alors mieux vous concentrer sur d’autres indicateurs qui font partie de la méthode LineCoaching.

Il s’agit d’apprendre à faire attention à ses sensations alimentaires, à son ressenti plutôt qu’aux chiffres de la balance. Laisser l’appétit grandir avant de manger ; cesser de manger quand l’appétit est comblé pour ne pas avoir l’impression d’avoir « trop » mangé et éviter de se sentir lourd. L’objectif est d’apprendre à s’écouter plutôt que de se laisser envahir par la balance !

  |  
Voting

499 avis

4

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

Florali.
jeu 27/03/2014 - 19:52
Je me retrouve tout à fait dans ces témoignages. Les chiffres indiqués sur la balance sont révélateurs de mon humeur de la journée. Si c'est trop, je me mets la pression et je planifie mes prises alimentaires pour la journée. Evidemment, je ne respecte rien et je me goinfre. Je me pèse alors plusieurs fois par jour et je n'ai que ça en tête ! Je dois pouvoir me libérer de l'obsession d chiffres. Pas facile !
Eliflo.
jeu 16/02/2012 - 22:58
Mon histoire avec la balance est également compliquée. Parfois dessus chaque matin, chaque soir mais deux scenarios différents quand je l'oublie un peu: soit c'est en période d'hyperphagie et donc j'oublie la balance par peur d'y grimper, soit je suis en vacances et là, miracle, je ne me pèse pas pendant 15 jours et là, j'ai plutôt tendance à perdre du poids, parce que même si je mange plus au restaurant etc., je bouge plus, je ne reste pas très tard travailler sur mon ordinateur et donc, malgré deux ou trois verres chaque soir, je perds du poids. J'ai parfois le sentiment que de m'éloigner de la balance m'aiderait à migrir... si je ne m'en éloigne pas trop non plus.
lun 02/01/2012 - 22:02
Je fais aussi partie des "peseuses compulsives: tous les matins, le rituel comme une guillotine quotidienne. C'est vrai que cela fait la meteo du jour, la pluie et le beau temps....mais,surtout la pluie, voire l'orage. Je sens que ça va être un défi personnel. Il m'est arrivé dans les périodes de lâchage de ne pas me peser...et évidemment, quand je remontais sur la balance, c'était systématiquement pour constater de bons gros dégâts. Alors, ne pas se peser tout en se recentrant sur ses sensations..ce serait inédit. J'essaye!
magniou.
mer 30/11/2011 - 22:57
Alors là! Cet article tombe à pic! Je vais donc partager avec vous mon histoire avec ma balance car elle reflète tout à fait ce que vous y expliquer! Je me pesais tous les jours (voir même plusieurs fois par jours à certaines périodes...). Ma pesée du matin comme vous le décrivez si bien annonçait l'humeur du jour, perte (même ridicule): j'étais contente...quoique si j'avais pu perdre un peu plus...(du coup je m'accordais des petites sucreries pour me féliciter!), prise: catastrophe, j'étais déprimée pour la journée et du coup... ben je mangeais davantage pour me consoler! Du coup je prenais du poids plus que je n'en perdais... et vous voyez le cercle vicieux apparaître!!! Ma psy me conseillait de moins me peser mais c'était plus fort que moi! Puis à force j'ai finis par espacer mes pesées: tous les deux jours d'abord, deux fois par semaine, une fois par semaine... ça a pris du temps mais j'étais déjà super fière de moi, mon poids se stabilisait même... jusqu'à y a deux semaines, pesée de milieu de semaine et là l'horreur: deux kilos de plus! J'ai pété un plomb me suis goinfrer toute la journée à m'en rendre malade et j'ai eu le déclic! Le lendemain j'ai pris la balance et je l'ai viré au grenier! Je ne voulais pas la donner à un proche parce que je voulais me gérer toute seule! Cela fait donc deux semaines sans me peser!!!! C'est encore récent mais je pense moins à mon poids étant donné que je ne sais plus où j'en suis, je suis plus attentive à mes ressentis dans mes vêtements et également à mes ressentis quand je mange et chose bête mais évidente: je suis plus dispo à parler d'autre chose que mon poids! J'ai enfin réussi à me libérer de cette obsession! Ca peut être long mais ça vaut vraiment le coup! =)

Autres sujets similaires

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

+ de 10 000 membres ont validé notre méthode !

  • "J'ai perdu 6 kilos naturellement avec la méthode minceur Linecoaching"

    La méthode Linecoaching me semble différente car elle installe ou plutôt réinstalle des habitudes naturelles. Manger quand on a faim, s’arrêter de manger quand on n’a plus faim. Je recommande cette méthode!
    Catherine, 43 ans

    Catherine, 43 ans, Gif-sur-Yvette

  • "Le suivi des coachs est très sérieux, j'ai perdu 5 kilos sans effort !"

    Mon comportement alimentaire a beaucoup progressé, je comprends mieux le fonctionnement de l’appétit telle que la satiété, la «bonne faim». Mes habitudes alimentaires ont beaucoup changées, je mange plus lentement.
    Didier, 70 ans, Compiègne 

    Didier, 70 ans, Compiègne 

  • "Avec LineCoaching, j'ai perdu 13 kilos sans régime !"

    C’est une méthode très différente de celles utilisées dans d’autres sites, ce n’est pas du tout un régime. Il s’agit d’apprendre à manger en respectant ses sensations corporelles. Je conseillerais cette méthode à mon…
    Lucie, 19 ans, Étudiante

    Lucie, 19 ans, Étudiante

  • "Je pense avoir atteint mon poids de forme, sans frustrations."

    Cette méthode est complètement différente des autres, puisqu'il s'agit de manger à sa faim, ce que l'on aime, en travaillant sur le mental. J'ai découvert la satiété, après des années de contrôle.
    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

  • "Linecoaching nous apprend à réguler notre rapport à la nourriture."  

    Je n’ai jamais considéré Linecoaching comme une méthode « minceur », mais comme un moyen concret de modifier mon rapport pathologique à la nourriture. Je recommande le programme !
    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

  • "Une méthode qui transforme le rapport à la nourriture !"

    Linecoching a changé ma façon de me comporter face à la nourriture mais aussi dans ma vie : la pleine conscience s’est fait une place dans mon travail, dans mon éducation avec mes enfants et dans mon quotidien.…
    Votre méthode est révolutionnaire et je pèse mes mots. Elle transforme le rapport à la nourriture et libère l’esprit !

    Meli, 34 ans, 2 enfants, habite à Anglet 

Transverse - Arguments programme

  • Un parcours adapté à votre problématique

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionniste

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • Une question ? 09 81 41 35 22

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h