Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Comment perdre du poids ? Conseils pour ne plus stresser

Article
Voting

16 avis

5

Le fait de trop manger est souvent le résultat d'un état émotionnel fait de stress et d’angoisse. LineCoaching est là pour vous aider à prendre conscience de cet état, et à perdre du poids en retrouvant une relation plus sereine à la nourriture.

Photo
Comment perdre du poids ? Conseils pour ne plus stresser
Body

1) Le bien-être, l'acceptation et le respect de soi précèdent la perte de poids

Les personnes qui font face à des problèmes de poids depuis plusieurs années ont tendance à idéaliser les gens minces. A croire que ceux-ci ont une vie absolument géniale et sans zone d'ombre. STOP ! Il est essentiel de cesser de se focaliser sur la vie soi-disant parfaite de Nathalie ou Sophie, « si minces », et de ramener l'attention sur soi. Le bien-être, l'acceptation et le respect de soi précèdent la perte de poids, pas l'inverse ! En somme, acceptez-vous ne serait-ce qu'un tout petit peu plus, et ensuite nous pourrons aborder plus sereinement la perte de poids. Commençons dès maintenant : trouvez-vous une qualité. Juste une. Et célébrez-là. Recommencez demain.

2) Stress, inquiétude, ennui… autant de facteurs qui poussent à manger… et à grossir

Lorsqu'on a tendance à trop manger, et donc à grossir, on en vient à considérer sa relation à la nourriture comme un combat, et à penser que ce combat est perdu d'avance. On s'estime incapable de commencer un pot de glace sans le finir, incapable d'ouvrir une tablette de chocolat sans en avaler la moitié... Et on imagine que les « autres » ont un contrôle absolu de la situation. STOP ! On se calme. Ceux qui cherchent à contrôler perdent le contrôle ! Ceux qui cherchent à écouter leurs besoins laissent leurs mécanismes neurophysiologiques exercer le contrôle et cela s’avère plus efficace et bien moins exténuant que l’appel à la volonté !

Il est tout à fait possible de soigner ses compulsions alimentaires avec des méthodes comme les thérapies cognitivo-comportementales et les thérapies cognitivo-émotionnelles. Celles-ci vont permettre de travailler sur les sensations alimentaires et les émotions plutôt que sur le contenu de l’assiette. Avant de manger quelque chose, interrogez-vous une seconde, sans vous juger : où se situe votre appétit, vous avez très faim ou peu faim ? Etes-vous en fait dans un état de stress ou d’inquiétude, vous vous ennuyez ? Est-ce pour fuir cela que vous pensez autant à la nourriture ?

3) Ecouter son appétit signifie manger assez pour arriver à satiété

Lorsqu'on mange en groupe, il arrive qu'on ne fasse absolument pas attention aux quantités que l'on avale et à notre appétit réel. On mange trop, trop vite. Peut-être par malaise, car finalement on ne sent pas si bien que ça à cette table ; ou peut-être par habitude, car on s'est habitué à manger tout ce que le menu du jour incluait ; ou pour d'autres raisons... Il est important de retrouver la capacité à écouter son appétit, comme un enfant capable de laisser la moitié de son assiette, non pas pour faire un caprice mais parce qu'il n'a plus faim.

Ecouter son appétit signifie manger assez pour arriver à satiété. Mais sans dépasser ce stade, sans avoir besoin de déboutonner son pantalon à la fin du repas. Il est donc essentiel de réussir à cerner ce moment clé où la faim disparaît. Tentez ceci : prenez une minute de pause avant de commencer à manger, votre assiette devant vous, afin de mieux évaluer votre appétit réel. Pendant le repas, refaites quelques pauses, posez vos couverts, respirez, sentez comme votre estomac se remplit. Vous n'avez plus faim ? Ne vous forcez pas ! Vous pourrez toujours manger plus tard si la faim revient !

Article
Voting

16 avis

5

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

Eléa75.
mar 24/02/2015 - 23:20
Je rejoints l analyse de grisou :arriver à s accepter un peu plus' même si c'est compliqué avec les kilos en trop...cela participe à se sentir déjà mieux et à envisager la suite plus serinment....personnellement, je me dis que je vais enfin pouvoir porter mes vêtements devenus trop petits mais ne m enferme pas en me cachant sous de gros pulls ou autres ...j essaie de retser le plus féminine possible et déjà ça va mieux ...
eleo1240.
sam 01/02/2014 - 10:06
je comprend bien tout ça et je me pose bien aussi les questions avant de manger mais... si je ne mange pas eme je fais quoi à la place ??? c'est mon pb principal parce que je vais reconnaitre ma faim ma satiété et puis hop une eme arrive et je la repousse et elle revient 15mn après et ainsi de suite ...
Fanesca.
dim 29/09/2013 - 16:59
Mais et le dessert? Si je n'ai plus faim en cours de repas, c'est systématiquement le dessert qui va sauter... Et je ne veux pas être privée de dessert... Comme le faisait si souvent ma mère si je ne finissais pas mon assiette...
librairie.
ven 27/09/2013 - 04:37
oui super article
gisou.
jeu 25/10/2012 - 11:26
Je suis tout à fait d'accord sur le fait qu'il est nécessaire de s'accepter soi-même, de se respecter avant de débuter toute perte de poids et ne surtout pas idéaliser les femmes minces car on ne sait toujours ce qui se cache derrière.

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de maigrir sans régime ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

+ de 10 000 membres ont validé notre méthode !

  • "J'ai perdu 6 kilos naturellement avec la méthode minceur Linecoaching"

    La méthode Linecoaching me semble différente car elle installe ou plutôt réinstalle des habitudes naturelles. Manger quand on a faim, s’arrêter de manger quand on n’a plus faim. Je recommande cette méthode!
    Catherine, 43 ans

    Catherine, 43 ans, Gif-sur-Yvette

  • "Le suivi des coachs est très sérieux, j'ai perdu 5 kilos sans effort !"

    Mon comportement alimentaire a beaucoup progressé, je comprends mieux le fonctionnement de l’appétit telle que la satiété, la «bonne faim». Mes habitudes alimentaires ont beaucoup changées, je mange plus lentement.
    Didier, 70 ans, Compiègne 

    Didier, 70 ans, Compiègne 

  • "Avec LineCoaching, j'ai perdu 13 kilos sans régime !"

    C’est une méthode très différente de celles utilisées dans d’autres sites, ce n’est pas du tout un régime. Il s’agit d’apprendre à manger en respectant ses sensations corporelles. Je conseillerais cette méthode à mon…
    Lucie, 19 ans, Étudiante

    Lucie, 19 ans, Étudiante

  • "Je pense avoir atteint mon poids de forme, sans frustrations."

    Cette méthode est complètement différente des autres, puisqu'il s'agit de manger à sa faim, ce que l'on aime, en travaillant sur le mental. J'ai découvert la satiété, après des années de contrôle.
    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

  • "Linecoaching nous apprend à réguler notre rapport à la nourriture."  

    Je n’ai jamais considéré Linecoaching comme une méthode « minceur », mais comme un moyen concret de modifier mon rapport pathologique à la nourriture. Je recommande le programme !
    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

  • "Une méthode qui transforme le rapport à la nourriture !"

    Linecoching a changé ma façon de me comporter face à la nourriture mais aussi dans ma vie : la pleine conscience s’est fait une place dans mon travail, dans mon éducation avec mes enfants et dans mon quotidien.…
    Votre méthode est révolutionnaire et je pèse mes mots. Elle transforme le rapport à la nourriture et libère l’esprit !

    Meli, 34 ans, 2 enfants, habite à Anglet 

Transverse - Arguments programme

  • Un parcours adapté à votre problématique

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionniste

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • Une question ? 09 81 41 35 22

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h