Comment vaincre ses compulsions alimentaires ?

Article
9
Comment vaincre ses compulsions alimentaires ?

Vous avez « craqué » ? Vous avez mangé du chocolat en trop grande quantité, ouvert un paquet de gâteaux que vous avez terminé dans la foulée… Si vous avez mangé sans faim, et avec un sentiment d'urgence, il s’agit de pulsions alimentaires. Le programme Linecoaching peut vous aider à comprendre et à stopper ces compulsions alimentaires.

Amandine sait que son péché mignon, c’est le saucisson. Elle adore ça. Et comme elle en a fait un aliment « dangereux », car grossissant, elle évite d’en acheter, elle s’en tient éloignée… Jusqu’au jour où elle en achète pour un dîner entre amis, elle rentre chez elle avec sa fille en bas âge qui fait des caprices, Amandine se met en colère puis l’envoie dans sa chambre… Énervée par la situation, elle veut s’accorder un petit peu de charcuterie « pour se réconforter ». Elle entame le saucisson et le termine. Plus elle en mange, plus elle se dit, « de toute façon, au point où j’en suis, autant le finir jusqu'au bout ».Voici un exemple de compulsion alimentaire.

Comment reconnaître une compulsion alimentaire ?

Une compulsion alimentaire se manifeste par un aliment mangé sans appétit, suivi d’un comportement qui dépasse la raison, et qui est à l’opposé de ce contrôle absolu qu’on aimerait tant avoir sur notre alimentation. Les pulsions alimentaires sont caractérisées par cette urgence à manger beaucoup, à « se remplir », comme pour combler un vide. C'est un moment où l'on perd tout contrôle sur son comportement et où l'on se sent impuissant face à cette envie de manger. Stopper ses pulsions alimentaires nous paraît alors impossible, et toute tentative de contrôle est vaine.
Mais c’est précisément parce qu’on a cette idée de contrôle en tête qu’on s’interdit un petit bout de saucisson, que celui-ci devient un aliment « interdit », et que le craquage s’accompagne de sentiments de culpabilité et d’angoisse à l’idée de grossir. On est envahi par des émotions négatives qui nous font craquer encore plus… Le soulagement apporté par la nourriture laisse alors place à la culpabilité. C’est un cercle vicieux qui ne porte pas à conséquence s’il se produit rarement, mais qui devient problématique si notre comportement alimentaire est entièrement régi par le cycle, « volonté de contrôle puis craquage ». Non seulement ces compulsions alimentaires ont une incidence sur l'estime de soi de la personne qui les subit, mais elles ont également des répercussions importantes sur le poids. La solution pour sortir de ce cercle vicieux: s'interroger sur les causes profondes de ces pulsions.

Comment stopper ces pulsions alimentaires ?

Il est donc essentiel de revenir au point de départ : le contexte dans lequel nos compulsions alimentaires se produisent et la manière dont on considère certains aliments. C’est l’approche des thérapies cognitivo-comportementales et émotionnelles telles que Linecoaching : s’intéresser à nos émotions plutôt qu’à la valeur calorique de notre assiette pour mieux cerner la relation conflictuelle entretenue avec la nourriture et avec soi-même. Car bien souvent, on a tendance à diaboliser certains aliments au profit d'autres, ce qui génère de la frustration, des déséquilibres et d'autres émotions négatives. Grâce à des techniques de régulation émotionnelle comme la pleine conscience, on apprend à accepter ses émotions, et à ne plus recourir à la nourriture pour se soulager. Ces techniques ont fait leurs preuves sur le comportement alimentaire, notamment la pleine conscience.
En observant ses émotions et en les acceptant, on gagne en sérénité. Les exercices de pleine conscience consistent à se centrer sur son corps, soit sur sa respiration, soit sur différentes zones. L'objectif est de se concentrer sur le moment présent, et de prendre de la distance vis-à-vis de ses pensées. Les émotions sont à contempler comme un simple spectateur, en les accueillant avec bienveillance et curiosité. En les observant sans jugement, vous arrivez à gérer les émotions qu'elles provoquent et à progresser sur le plan émotionnel. En pratiquant la pleine conscience régulièrement, vous arriverez à ne plus avoir de conduites d'évitement émotionnel, à ne plus subir de compulsion alimentaire et à vivre vos émotions sereinement.
Le but est de se réconcilier avec la nourriture, de réussir à écouter ses préférences alimentaires et manger ce qu’on aime manger. On mangera avec le plus grand plaisir quand on a faim, on s’arrêtera de manger quand on sera parvenu à satiété et qu’on sera contenté par ce qu’on aura mangé. On ne mangera plus sous l’emprise de ses émotions. On mangera ainsi de tout, sans négliger certains aliments, et en prenant du plaisir à manger. C'est ainsi que l'on retrouvera un comportement alimentaire régulé, en mangeant juste, selon ses besoins, ni plus ni moins.

Déguster, ça n'a que des avantages

Oscar Wilde disait que la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder. Céder à la tentation, oui, mais pas n'importe comment ! Avec Linecoaching, vous apprenez à déguster vos aliments. Car déguster, c'est un apprentissage : apprendre à apprécier les saveurs, les arômes d'un aliment, savoir satisfaire tous ses sens en faisant appel à son odorat, sa vue, mais aussi le toucher. Pour cela, il faut aussi se mettre dans des conditions optimales pour procéder à la dégustation : choisissez un endroit calme, où vous aurez tout le loisir de savourer ce moment privilégié. En vous concentrant sur votre aliment, vous aurez tout le loisir de ressentir tout le plaisir qu'il peut vous apporter. En procédant ainsi, vous verrez que votre carré de chocolat aura une saveur toute particulière, et qu'une petite quantité vous apportera beaucoup de plaisir. Et comme cela fonctionne pour tous les aliments, n'hésitez pas à vous entraîner à déguster le plus souvent possible. Ceci semble être du bon sens, mais n’est pas aussi simple à mettre en œuvre qu’il y paraît ! C’est en tout cas plus complexe et plus long que de compter les calories contenues dans notre assiette. Mais trouver cette paix alimentaire est ce qui permet de régler véritablement nos problèmes de poids et d’atteindre un poids d’équilibre, qui se maintient de lui-même sur le long terme.

Article
9

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X