L'aquagym pour perdre du poids : quelles sont les bonnes pratiques ?

Article
0
L'aquagym pour perdre du poids  quelles sont les bonnes pratiques

Immergé dans l'eau, le corps devient plus léger. Les muscles travaillent plus intensément que lors d'un effort musculaire traditionnel. Les mouvements musculaires sont davantage soutenus afin de lutter contre la résistance du milieu aquatique. Ainsi, à raison d'une séance par semaine, vous sentirez les effets bénéfiques de la méthode dès le premier trimestre d'aquagym

Pourquoi une gym aquatique pour maigrir ?

Disons-le tout net : faire du sport ne fait pas réellement maigrir dans l’immense majorité des cas. En effet, pour créer une déperdition calorique suffisante par le sport, il faudrait pratiquer des exercices intensifs 2 à 3 heures par jour et ce 5 jours par semaine. Ce qui est clairement hors de portée de la plupart.
De plus, la déperdition énergétique est suivie rapidement par une augmentation de l’appétit. On mange un peu plus, pour reprendre des forces, sans s’en apercevoir la plupart du temps. 

Alors « no sport » ? Sûrement pas ! La mise en mouvement du corps est le seul moyen de faire revivre ce corps, de nous sensibiliser à son existence et à son bien-être. Ce corps qui bouge, on se met à l’écouter, à vouloir qu’il se sente bien, à vouloir se sentir bien. Les sensations alimentaires deviennent plus perceptibles et il devient bien plus facile de manger en respectant sa faim et sa satiété. Enfin l’exercice physique muscle le corps, le tonifie et l’affine. Ce qui n’est pas négligeable, loin de là.

L'aquagym est une nouvelle façon de bouger du corps humain. Pour les personnes en surpoids, cette forme d'activité est parfaite. Elle est ludique, conviviale, tonique tout en respect, car cette gymnastique permet d'appréhender avec douceur son schéma corporel, de connaître et mieux habiter son corps. Sous l'eau, le sujet obèse ne souffre plus de son poids.

Quelques exercices d'aquagym à instaurer

Pour harmoniser les choses, un entraînement complet doit se pratiquer une à deux fois par semaine. Ainsi, les fessiers, les abdominaux, les cuisses mais aussi les bras et le dos doivent être stimulés. 

Tonifiez le dos et les bras pendant vos séances d'aquagym 

Il est indispensable de s'immerger jusqu'à la nuque pour solliciter les épaules. Faire des moulinets sous l'eau, les bras à l'horizontale puis orienter les bras de l'avant vers l'arrière. Tout en s'exerçant à ces mouvements, ouvrir et refermer fortement ses poings permettent d'aller plus loin dans la pratique de l'aquagym. 
Pour travailler le dos, les bras doivent être ramenés à l'arrière du buste, tendus ou fléchis afin de stimuler la partie antérieure et postérieure des bras en même temps que la musculature du dos. Le bas du dos se tonifie également en musclant les fessiers. 

Pratiquez des exercices d'aquagym pour avoir les fesses et les cuisses bien musclées 

Rien ne vaut la résistance de l'eau pour se forger des fessiers en béton. Le mieux est de se tenir debout, en appui sur une jambe, avec les mains sur le rebord de la piscine. Effectuez 10 rétropédalages avec la jambe restée libre et 10 extensions de jambe vers l'arrière. Les sauts, les écarts, les ciseaux sous l'eau auront l'avantage d'activer le système cardio-vasculaire et de stimuler la partie inférieure du corps. Des élévations latérales de jambes, à raison de 4 séries de 20 répétitions, donnent du galbe aux cuisses et aux fesses. Enfin, les ronds de jambes sous l'eau sont parfaits pour lisser la peau et donner plus de densité à ces muscles. 

Les abdominaux

A l'aide d'une "frite" placée sous vos aisselles, il s'agit de monter les deux genoux vers la poitrine en soufflant. Les deux pieds se décollent du fond de la piscine et le mouvement, qui consiste à élever les genoux vers le buste, doit être sec et tonique. 
Les genoux peuvent s'orienter vers la droite et la gauche afin de stimuler la taille et de commencer le travail des obliques. Pour progresser dans la pratique de stimulation des muscles du ventre, l'exercice recommandé suivant reste le même mais les jambes vont devoir se tendre. Le but est d'arriver à sortir de l'eau la pointe de ses orteils. Une vingtaine de mouvements est recommandé.

Et ensuite ?

Si l'exercice dans l'eau convient, pourquoi ne pas se laisser tenter par une pratique plus intense et aussi plus ludique ? L'aquabike en est un parfait exemple. Plus dur, mais aussi plus puissant. On commence doucement, mais peu à peu, on prend goût à l’effort, et on en récolte les fruits.

Sylvie VOULLEMIER propose des cours à domicile. Elle témoigne d'une expertise dans les domaines de l'activité physique, des habitudes de vie et des Thérapies Cognitives et Comportementales . Elle exerce depuis plus de 30 ans à Marseille.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X