Les bienfaits de l'aquabike sur les muscles, la peau et l'esprit !

Article
0
Les bienfaits de l'aquabike sur les muscles, la peau et l'esprit !

L'aquabike est un savoureux mélange entre effort physique musculaire, massage des tissus cutanés et réconciliation avec son corps ! Il sollicite principalement les muscles des jambes, les fessiers et les abdos/obliques, qu'il faut penser à échauffer. C'est fait ? Alors en selle !

L'aquabike et ses bienfaits

Un sport comme le vélo est complet. Celui-ci sollicite autant le système cardio-vasculaire que le système musculaire et s'étend même jusqu'au système digestif. L'aquabike a pour effet un brassage des viscères lors des séances de pédalages. Mais ce n'est pas tout : la pratique d'un sport dans l'eau permet aux couches superficielles de l'organisme d'être brassées. La peau s'en trouve raffermie, tendue, lissée et cela se vérifie à l’œil nu.

Si votre travail musculaire est suffisant, vous pourrez bien sûr augmenter votre masse musculaire, mais faire du sport ne suffit pas, en soi, à faire perdre du poids. En revanche, cela vous permet de renouer avec votre corps.
Dans le cas de l'aquabike, la résistance de l'eau facilite la prise de conscience du corps. Et c’est parce que votre corps bouge, que les muscles travaillent, et que l’eau frotte sur la peau, que vous ressentez votre corps, que vous pouvez l’habiter pleinement, et vous réconcilier avec lui. Ressentir votre corps vous permettra infine de mieux ressentir vos sensations alimentaires, qui seront plus nettes, plus faciles à suivre. Et c’est cela qui vous permettra de perdre du poids.

Quand et comment le pratiquer ?

L'aquabike est idéal pour les personnes obèses. Le corps est en partie porté par l’eau, et faire du sport est donc plus facile, plus confortable.

Les efforts déployés semblent anodins, mais ne le sont pas ! Il est important d'adopter une position de départ ergonomique afin de ne pas déclencher des troubles articulaires à l'usage. Ainsi, bien assis sur le vélo les genoux doivent être légèrement fléchis et les muscles des cuisses détendus. Les fessiers et l'entre-jambe sont toniques, les abdominaux sont contractés et le regard se dirige droit devant, au loin à l'horizon. Les omoplates sont serrées et la poitrine sortie afin d'ouvrir sa cage thoracique et de bien placer son dos.

Pratiquer l'aquabike est un réel plaisir pour qui souhaite s'amuser tout en se faisant du bien. Ludique, il peut se pratiquer avec de la musique "plein les oreilles" qui favorise le dépassement de soi. A la fin de la séance, un sentiment de "travail bien fait et accompli" renforce l'égo et la confiance en soi.

Une séance type d'aquabike

Avant de débuter sa séance d'aquabike pour maigrir, un échauffement progressif est indispensable afin de solliciter son système cardio-vasculaire. Les mains sont posées sur les poignets du vélo et les bras sont tendus. Il faut veiller à bien sortir la poitrine afin de ne pas enrouler son dos. Se positionner en arrière de selle et commencer les exercices avec des pédalages classiques pour faire ensuite du « fractionné » qui consiste à alterner un rythme soutenu avec des phases de pédalages plus calmes.
Parallèlement, à l'aide d'haltères, le haut de corps se travaille en exerçant des mouvements variés avec les épaules, les bras … N’hésitez pas à faire quelques pompes vers le guidon afin de travailler les muscles pectoraux. Il ne s'agirait pas de délaisser ses bras au profit de ses cuisses.

Il est temps de passer en danseuse, c'est-à-dire sans laisser reposer ses fesses sur la selle. L'idéal est de verrouiller les lombaires et les abdominaux afin de ne pas bouger le bassin et les épaules. Ainsi, c’est tout le bas du corps qui devient sensible. Il est possible de pédaler à des vitesses variables, d'augmenter son allure, de faire des séries de 1 ou de 5 minutes, d'insérer un sprint ou d'effectuer des rétropédalages pour que vos muscles fessiers se mettent à exister pour vous.

Attentions particulières

En premier lieu, il faut rester vigilant sur son hydratation. Il est nécessaire de boire de l'eau pendant la séance par petites gorgées. Un demi litre d'eau est habituel.

De plus, dans le but de ne pas provoquer de troubles de la circulation sanguine, il faut veiller à la température de l'eau. Plus celle-ci est fraîche, mieux c'est. Quoi qu'il en soit, faites en sorte de ne pas pédaler dans une eau à plus de 27°.

Il faut aussi préserver ses articulations. L'effort musculaire n'est pas ressenti à sa juste valeur sous l'eau. Il est nécessaire de ne pas dépasser ses limites. Mieux vaut deux séances hebdomadaires modérées qu'une seule intense.

Dans cette lignée, il est primordial d'apprendre à accepter la patience et ses imperfections, de s'approprier son corps tel qu’il est en ce moment même, car, même si ce corps n’est pas tel qu’on le voudrait, c’est grâce à lui que nous sommes vivant, et qu'on pédale en s'amusant !. Rien de tel pour se "saper" le moral que de se mettre à l'aquabike pour maigrir "vite et mal", en cherchant la déperdition calorique.

Sur le site de LineCoaching, ce qui est visé, c’est un retour au poids d'équilibre, de façon durable, pas la course (et encore moins le sprint) aux kilos.

 

ARTICLES LIES

 

AU SUJET DE L'AUTEUR DE L'ARTICLE

Coach Sportif et Cognitif à domicile, Sylvie VOULLEMIER témoigne d'une expertise relative à l'activité physique, aux habitudes de vie, et aux Thérapies Cognitives et Comportementales . Elle exerce depuis plus de 30 ans à Marseille.

Page Google+ de la rédactrice de cet article : //plus.google.com/+Coach-sport-marseilleFr/about
Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X