Le Mediator et la dangerosité d'un cachet pour mincir

Article

11 votes

0
Le Mediator et la dangerosité d'un cachet pour mincir

Les médicaments promettant l'amincissement sont nombreux. Et certains sont dangereux, comme en témoigne le scandale autour du Mediator. Cette histoire doit nous inciter à penser l'amaigrissement autrement, à adopter des moyens sains -et simples- pour mincir.

Maigrir en écoutant son corps?
Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !

Manger sainement vaut mieux qu'un coupe-faim

Fin 2010, le médicament Mediator se retrouve au coeur de l’actualité alors qu’il a été retiré du marché depuis novembre 2009. La raison ? L’ouvrage de la pneumologue Irène Frachon révèle que le médicament pourrait être à l’origine de 500 décès, qui deviendront 2000 peu de temps après. Le scandale prend de l'ampleur : en trente-trois ans de commercialisation, cinq millions de personnes ont eu recours à ce médicament coupe faim déguisé en médicament antidiabétique.

Revenons sur les faits. En 2009, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) décide d’interdire la mise sur le marché de ce produit phare du laboratoire Servier, ainsi que deux médicaments génériques utilisant le même principe actif, le benfluorex. Pourquoi ? Car dans certains cas, des effets indésirables graves peuvent apparaître. Parmi les plus nocifs, citons l'hypertension artérielle pulmonaire, grave maladie des poumons, et des valvulopathies, une atteinte des valves du coeur.

Ce qui est d’autant plus grave dans cette affaire, c’est que ces problèmes sont déjà connus depuis 1998 et la publication d’études très précises sur les effets du médicament. Par ailleurs, en Espagne ou aux Etats-unis, les médicaments reposant sur le même principe actif ont déjà été retirés du marché. Mais en France, le Mediator est encore prescrit pendant dix ans, notamment à des milliers de femmes souhaitant maigrir. Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps avant son interdiction ? Cela reste à éclaircir.

Préservez votre capital santé tout en maigrissant durablement

Étant donné l'ampleur du drame qui est en train de se jouer, une réflexion sur les prétendus « médicaments pour maigrir » semble nécessaire. Ne s’agit-il pas d’une fausse solution, camouflant, de manière parfois dangereuse, le problème du surpoids, sans s’attaquer à ses causes réelles ?

La méthode LineCoaching vise à vous faire réfléchir à votre façon de manger. Car c’est le coeur du problème : vous grossissez car vous mangez trop. Vous oscillez peut-être entre contrôle strict de votre alimentation et pertes de contrôle, et il se peut aussi que vous mangiez frénétiquement sous le coup d’émotions que vous supportez mal, tout cela sans pouvoir écouter votre appétit véritable. Si vos schémas d’alimentation ne sont pas analysés puis progressivement transformés, vous aurez beau tester tous les cachets du monde, le surpoids reviendra, lorsque vous cesserez votre traitement.

Nous souhaitons donc nous intéresser à votre comportement alimentaire pour déceler les conditions qui vous font trop manger et grossir, les émotions qui perturbent vos conduites alimentaires. En changeant ces schémas, vous pouvez mincir durablement. Sans médicament et sans danger.

Article

11 votes

0

Mon bilan minceur gratuit en 3 min

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

La testostérone pour maigrir, mythe ou réalité ?

Étude scientifique

13 votes

0
La baisse des taux de testostérone est un mécanisme naturel chez l'homme avec l'âge. Or la prise de poids est également connue pour induire une baisse de ce même taux. Dans les deux situations, un traitement médicamenteux peut être…
Lire plus

Bypass : quel suivi qualitatif proposer après l'opération

Article

9 votes

1
En matière de chirurgie bariatrique, le bilan concernant la prise en charge du suivi post-opératoire n'est pas des plus optimistes. Selon un article parue dans "Sciences et Avenir" (1) pour être efficace il faudrait que ce suivi se…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X