Que manger le soir pour maigrir durablement ?

Article

48 votes

0
Que manger le soir pour maigrir durablement ?

Les conseils nutritionnels ne manquent pas pour cela, ceux qui voudraient vous conduire à une alimentation parfaitement lisse, disciplinée, médicalisée, comme si manger consistait à prendre ses médicaments. N’écoutez pas ces puritains qui vous recommandent une vie triste !

Envie de maigrir sans régime ?
Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !
Sommaire

Quoi manger le soir pour maigrir ?

Il n’est nul besoin de « contrôler » policièrement son alimentation, puisqu’en fait, elle est déjà contrôlée par des centres de contrôle neurophysiologiques performants situés dans votre cerveau. Ils veillent à ce que votre poids reste stable, au niveau de votre poids d’équilibre, et que vos apports nutritionnels correspondent à vos besoins corporels, mais aussi à vos besoins psycho-émotionnels. Ces centres vous adressent des messages : la faim, le rassasiement, la satiété, des appétits spécifiques qui vous orientent en direction de certains aliments plutôt que d’autres.

Mais le soir, la situation est souvent difficile : après une journée éprouvante, la pression retombe, stress et fatigue vous submergent : vous ressentez le besoin de vous réconforter et donc de manger des aliments riches, et peut-être aussi, après vous être discipliné alimentairement durant la journée, vous n’en pouvez plus de manger diététique. C’est le repas de tous les dangers, propice aux excès et aux grignotages. Votre mission : éviter que le dîner ne vire à la compulsion. Le but d'un bon repas du soir, adapté à vos besoins du moment ? Parvenir à vous réconforter après cette dure journée, sans pour autant que cela ne dégénère. De cette façon, vous vous rassasierez suffisamment pour passer une bonne nuit, sans digestion difficile.

Que manger le soir pour mincir ?

Mincir ne dépend pas du type d’aliment consommés, mais du bilan entre les apports et les dépenses caloriques, non pas à l’échelle du repas ou de la journée, mais de la semaine.

On recommande souvent de manger léger le soir, ce qui paraît logique si vous avez fait un déjeuner copieux. Mais si vous vous êtes affamé(e) le reste de la journée, vous serez sans doute conduit(e), plus ou moins malgré vous, à manger beaucoup le soir.

Et puis, le dîner est souvent, de nos jours, un repas plus convivial que le déjeuner, pris en famille ou avec des amis, ce qui conduit là aussi à manger plus copieusement. Ce serait vraiment dommage de s’en priver. Mais dès lors qu’on a compris qu’il fallait envisager son mode alimentaire avec une visée hebdomadaire, on peut se permettre bien des fantaisies qui rendent la vie plus plaisante, et ce sans conséquence négative sur la décision d’amaigrissement.

Ce sera donc, parfois, un repas convivial, souvent complet, avec des légumes divers en entrée ou en accompagnement, de la viande ou du poisson, des céréales ou légumes sec sous une forme ou sous une autre (pain, pommes de terre, semoule, haricots secs, patates douces, quinoa, polenta…), un peu de fromage, puis un fruit ou un dessert élaboré. Quel festin ! On le dégustera sincèrement, tout en veillant à ne pas manger plus que son appétit ne le demande. Ce qui conduira parfois à laisser dans son assiette afin de garder de l’appétit pour le plat suivant.

Mais si le déjeuner a été copieux, peut-être n’aurez-vous envie de rien d’autre que d’aliments simples : une soupe, un morceau de fromage, un bout de pain, à moins que ce ne soit un peu de jambon, de surimi, un laitage, un fruit…

Sachez vous adapter aux circonstances, manger parfois beaucoup, parce que vous en ressentez le besoin, ou parce que la convivialité vous y pousse, et parfois très peu, parce que vous n’avez pas faim, ayant déjà mangé confortablement auparavant. Il est essentiel de savoir se montrer souple, de ne pas faire de l’acte de manger une religion punitive.

Vos efforts doivent porter non pas sur la mise en place d’une discipline alimentaire toute militaire, mais sur la prise en compte des besoins réels de votre corps et de votre mental. Vous vous mettez à l’écoute de vos besoins, vous donnez à votre organisme ce qu’il vous demande et cet organisme se chargera de vous amener à votre poids d’équilibre.

Vous n’y parvenez pas ? Vous avez la tête encombrée d’interdits diététiques qui, en définitive, ne font que vous conduire droit dans des compulsions incontrôlables et catastrophiques pour le poids ? Vous êtes un mangeur ou une mangeuse émotionnel(le) ressentant plus ou moins en permanence le besoin de se réconforter en mangeant des aliments riches ? Alors Linecoaching est fait pour vous, une méthode pour maigrir sans régime qui vous permettra de retrouver un poids conforme à votre poids naturel.

Article

48 votes

0

Mon bilan minceur gratuit en 3 min

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Que faut-il manger pour maigrir ?

Article

33 votes

1
Que manger pour maigrir ? Vous avez déclaré la guerre au gras et au sucre ? Si vous analysez en permanence le contenu de votre assiette, oubliez tout. Il existe une solution beaucoup plus simple pour maigrir : corriger votre comportement…
Lire plus

Peut-on manger de tout et maigrir ?

Article

23 votes

7
Vous pensez encore qu'il faut supprimer tel ou tel aliment pour maigrir ? Vous redoutez les repas à l'extérieur de peur de grossir ? Que manger pour maigrir ? Rassurez-vous : il est tout à fait possible de manger de tout.
Lire plus
Tous les articles de la rubrique

Les témoignages de nos abonnés

X