Jean-Philippe Zermati analyse nos comportements alimentaires. une enquête exclusive.

Voting

51 avis

Linecoaching dresse un bilan révélateur des ravages causés par les régimes. Grâce à une enquête menée sur les 15 derniers mois auprès des personnes qui ont fréquenté le site et réalisé un bilan de leur comportement alimentaire, nous avons collecté les réponses d'environ 100 000 personnes. Celles-ci nous ont apporté des éléments précieux pour évaluer les effets des régimes sur leur comportement alimentaire. Voici les conclusions de ces chiffres.

Photo
Jean-Philippe Zermati analyse nos comportements alimentaires. une enquête exclusive.
Body

Une population égarée

Alors que les messages pour manger mieux se multiplient dans les médias et dans notre quotidien, force est de constater que la population est de plus en plus perdue face à son alimentation. Les repères alimentaires basiques comme la faim et la satiété ne sont plus des repères : 60% ne tient pas compte de ses sensations alimentaires et risque de trop manger en se forçant à finir son assiette ou à ne pas sauter de repas. 75% des personnes ne savent pas s'arrêter de manger et ne perçoivent pas leur satiété. Elles s'arrêtent de manger quand elles se sentent pleines ou écœurées, quand elles ont vidé leur assiette ou quand elles estiment mentalement les quantités suffisantes. Ces chiffres montrent que la faim et la satiété sont totalement négligées par une large part de la population, et qu'aujourd'hui, les quantités de nourriture consommées échappent à toute forme de régulation.

La culpabilité au menu

Mais quantité ne rime pas avec plaisir : les personnes en surpoids entretiennent une relation toxique avec les aliments. Un tiers des personnes interrogées pensent souvent à la nourriture, et 16% disent même que la nourriture occupe la majorité de leurs pensées. Cette obsession de la nourriture s'accompagne d'un autre sentiment difficile à supporter: la culpabilité. Seules 30% des personnes terminent le repas avec sérénité. Pour les autres, culpabilité (34%), sentiment d'impuissance (20%) et de honte (16%) sont la règle. Plus de la moitié admettent manger sous l'effet d'une émotion. Ces émotions négatives entretiennent un cercle vicieux où plus on se sent mal, plus on mange pour se calmer.

Aliments tabous et régimes

Les aliments tabous sont la règle pour 75% des personnes interrogées qu'ils en consomment ou non. Ce chiffre montre le rapport complexe à la nourriture : les aliments gras, sucrés ou salés, sont diabolisés et leur consommation est source de mal-être et d'excès. La principale cause des ces aliments tabous est la multiplication des régimes et des messages de restriction : nos résultats sont conformes aux résultats des évaluations scientifiques, 95% des personnes ayant suivi un régime a repris le poids perdu dont 60% en moins de 6 mois ! Ces années d’alimentation contrôlée provoquent un comportement alimentaire dérégulé et une estime de soi au plus bas. La principale motivation à maigrir est d'ordre psycho-social. Dans presque 70% des cas, il s'agit de lutter contre la pression sociale ou la mauvaise image de soi. Les motivations de santé représentent une très faible part des raisons de maigrir.

Face à ce constat, Linecoaching propose une alternative naturelle et logique : maigrir à son rythme, en écoutant son corps, en suivant sa faim et sa satiété, pour retrouver son poids d'équilibre et un comportement alimentaire régulé.

Voting

51 avis

6

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

canneasucre.
lun 20/04/2015 - 10:49
Tout est tres bien dit ici. Nous sommes bombardes de messages contradictoires concus par des cogniticiens qui savent, eux, tres bien ce qu'ils font pour nous faire perdre nos reperes et consommer plus sur fond de moralisation. Deux exemples: - le message du PNNS "pour votre sante evitez de manger trop sucre, trop sale ou trop gras". On cree l'interdit, ce qui incite a consommer plus (ce qu'une marque de cafe avait bien compris avec la campagne "ce n'est pas la peine d'en rajouter", ou une eau minerale qui utilisait un entraineur de foot bien connu qui disait "pas trop, malheureux! elle est si bonne, l'eau XXX, il ne faut pas la gacher"). - Que dire de la campagne "Je finis mon assiette" du ministere de l'agriculture? Elle incite les enfants a manger tout ce qui se presente dans leur assiette (dont la quantite est decide par qui?), avec un message des plus manipulatoires : "on partage et on like sur ce probleme qui nous concerne tous". Difficile dans ces conditions de s'y retrouver...
boudicca.
ven 27/06/2014 - 19:00
Bonsoir, Je n'ai pas vu l'emission mais pour avoir fait plusieurs régimes et avoir lu le livre "maigrir sans régime" , je pense en effet, que c'est la bonne méthode car ce n'est que du bon sens. Le travail sur soi est aussi important pour comprendre son comportement.
gisou.
lun 16/06/2014 - 09:37
J'ai vu une partie de l'émission mais j'ai surtout assisté à un séminaire fin du mois de mai 2014;c'était super car juste en discutant avec d'autres participantes j'ai pu savoir à quel moment de ma vie j'avais commencé à manger sans faim et sur le mode émotionnel;c'est fou mais j'apprends surtout à mieux me connaitre et je me suis réinscrite sur lineacoaching après t abandon pendant 1 an car je n'étais pas prête ,je confonds j'étais trop pressée de maigrir et ce pour de mauvaises raisons;de plus j'étais toujours sur un mode restrictif notamment avec l'obsession de la balance ;jusque 3x/jour;J'ai recommencé des cours de zumba et cela m'a fait un bien fou et de plus on n'y voit pas que des top models c'est chouette. Belle journée à tous.
flobelle.
mer 14/05/2014 - 15:08
Bonjour Docteur, Je tiens à dire en préambule que j'ai beaucoup apprécié la sobriété et la clarté de votre intervention dans l'émission Infrarouge consacrée aux effets toxiques des régimes. Ce documentaire m'a confortée dans l'idée que j'avais enfin choisi la bonne méthode pour faire la paix avec la nourriture et avec mon corps. Je suis absolument effarée des résultats de votre enquête sur les effets négatifs des régimes et autres messages de prévention de l'obésité et du surpoids, dont on nous rebat les oreilles à longueur de temps. Mais malheureusement, ils ne me surprennent pas vraiment. Je voulais vraiment remercier le Docteur Apfeldorfer et vous même car votre travail de réflexion et votre méthode sont non seulement positifs pour moi mais ils le sont aussi pour mon petit garçon de 5 ans que je ne règlemente plus stupidement lorsqu'il a envie de manger. Je lui demande tout simplement si son corps lui demande à manger. Si ce qu'il me décrit ressemble à la faim je le laisse manger, sinon je sais qu'il s'ennuie et alors je lui cherche une occupation ou un jeu qui lui convient et par magie, il n'a plus envie de manger ou se contentera d'un seul bonbon. Grâce à vous, il va grandir en paix avec la nourriture et je trouve qu'en dehors de l'amour c'est le plus beau cadeau que je puisse faire à mon enfant. Voilà, je n'ai pas encore maigri mais mon comportement change et je suis mieux dans ma peau. Merci beaucoup et bonne journée;
mamicloclo.
mer 07/05/2014 - 12:16
Bonjour J'ai moi aussi regardé l'émission et mis mon nez dans le blog de Caroline Franc sur sa thérapie avec vous. Ca m'a redonné l'envie de reprendre "Line coaching" que j'avais abandonné depuis plusieurs mois et l'espoir que le surpoids n'est pas une fatalité et que le perdre n'est pas une question de volonté ou de privation, mais bien une question de PLAISIR ! Alors faites vous plaisir sans culpabiliser. Bonne journée
gio2012-id28.
mer 07/05/2014 - 10:24
Bonjour Docteur, j'ai vu hier soir l'émission "Régime" sur France2 où vous étiez intervenant et cela me conforte dans l'idée que votre méthode est la bonne et qu'il faut s'y accrocher pour retrouver ses véritables sensations alimentaires! On se rend compte qu'on les a perdues presque dès notre naissance quand on impose un rythme aux bébés alors que tout seuls ils savent quand ils ont faim et qu'il faut réclamer! C'est déjà là qu'il faudrait changer les choses! Cela fait 4 mois que je suis votre programme, ce n'est pas toujours simple à intégrer dans la vie sociale mais peu à peu çà devient évident et je persévère! Merci et bonne journée.

Autres sujets similaires

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

+ de 10 000 membres ont validé notre méthode !

  • "J'ai perdu 6 kilos naturellement avec la méthode minceur Linecoaching"

    La méthode Linecoaching me semble différente car elle installe ou plutôt réinstalle des habitudes naturelles. Manger quand on a faim, s’arrêter de manger quand on n’a plus faim. Je recommande cette méthode!
    Catherine, 43 ans

    Catherine, 43 ans, Gif-sur-Yvette

  • "Le suivi des coachs est très sérieux, j'ai perdu 5 kilos sans effort !"

    Mon comportement alimentaire a beaucoup progressé, je comprends mieux le fonctionnement de l’appétit telle que la satiété, la «bonne faim». Mes habitudes alimentaires ont beaucoup changées, je mange plus lentement.
    Didier, 70 ans, Compiègne 

    Didier, 70 ans, Compiègne 

  • "Avec LineCoaching, j'ai perdu 13 kilos sans régime !"

    C’est une méthode très différente de celles utilisées dans d’autres sites, ce n’est pas du tout un régime. Il s’agit d’apprendre à manger en respectant ses sensations corporelles. Je conseillerais cette méthode à mon…
    Lucie, 19 ans, Étudiante

    Lucie, 19 ans, Étudiante

  • "Je pense avoir atteint mon poids de forme, sans frustrations."

    Cette méthode est complètement différente des autres, puisqu'il s'agit de manger à sa faim, ce que l'on aime, en travaillant sur le mental. J'ai découvert la satiété, après des années de contrôle.
    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

    Maya54, 66 ans, habite à Nancy 

  • "Linecoaching nous apprend à réguler notre rapport à la nourriture."  

    Je n’ai jamais considéré Linecoaching comme une méthode « minceur », mais comme un moyen concret de modifier mon rapport pathologique à la nourriture. Je recommande le programme !
    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

    Adonon, 49 ans, habite à Strasbourg 

  • "Une méthode qui transforme le rapport à la nourriture !"

    Linecoching a changé ma façon de me comporter face à la nourriture mais aussi dans ma vie : la pleine conscience s’est fait une place dans mon travail, dans mon éducation avec mes enfants et dans mon quotidien.…
    Votre méthode est révolutionnaire et je pèse mes mots. Elle transforme le rapport à la nourriture et libère l’esprit !

    Meli, 34 ans, 2 enfants, habite à Anglet 

Transverse - Arguments programme

  • Un parcours adapté à votre problématique

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionniste

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • Une question ? 09 81 41 35 22

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h