Le lait fait-il grossir ?

Article
0
Le lait fait-il grossir ?

Les laitages occupent une bonne place dans l’alimentation, dans le monde entier. Mais sont-ils bons ou mauvais pour la santé ? Quels sont leurs vertus et leurs méfaits ? Boire du lait aide-t-il à l'amincissement, ou, au contraire, cela précipite-t-il une prise de poids ? La question fait débat. A ce sujet, plusieurs études se contredisent.

Boire du lait pour maigrir ?

Certaines études partent de l’hypothèse que consommer du lait régulièrement aiderait à perdre du poids. La boisson lactée contiendrait du nicotinamide riboside, molécule semblable au resvératrol présent dans le vin rouge. Or le resvératrol, connu pour ses propriétés anti-vieillissement, limite la prise de poids de certains cousins des primates, les microcèbes. Pour autant, pouvons-nous considérer le lait comme une boisson minceur ?

D’autres études montrent que consommer 3 produits laitiers par jour aiderait à conserver sa masse musculaire. Des tests en ce sens le prouvent : des souris nourries au lait présentaient une plus grande vitesse de course, et une masse musculaire améliorée. Bien entendu, on n’oublie pas les effets bénéfiques du lait sur la fixation du calcium sur nos os, permettant de prévenir l’ostéoporose.

Bien sûr, les études sur certains composés chimiques du lait en sont à leurs débuts et ne concernent que l’animal. Nous sommes encore très loin de résultats utilisables.

 

Ou bien le lait fait-il grossir ?

De l’autre côté, des études aboutissent au constat inverse : le lait n’aiderait pas à mincir, mais favoriserait la prise de poids. Ces études récentes, faites par des chercheurs de la Havard School of Public Health, aux Etats-Unis, réalisées sur un échantillonnage d’enfants suivis pendant 3 ans, et âgés de 9 à 14 ans, auraient constaté une augmentation du risque de prise de poids de 35 % chez les enfants consommant régulièrement du lait, à la dose de 4 verres et plus quotidiennement.

Cet effet ne serait pas dû aux matières grasses présentes dans le lait, qu’il soit entier, demi-écrémé ou écrémé, mais plutôt à une hormone, l’estrone, présente dans le lait et connue pour entraîner une prise de poids chez le rat.

 

Alors, pour perdre du poids, faut-il boire du lait ou pas ?

Au vu des débats faisant rage autour du lait, qu’en conclure ? Voici l'avis de notre expert Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute :

Les produits laitiers, comme beaucoup d’aliments, sont des produits d’une grande richesse et d’une grande complexité. Le lait ne se réduit pas à une seule molécule, à un seul effet, et peut engendrer, de par sa richesse même, des effets contradictoires. Peut-être le lait fait-il effectivement grossir et maigrir à la fois, comme la grande majorité des aliments sont à la fois bons et mauvais.

Dans l’ensemble, notre organisme sait parfaitement se satisfaire d’aliments à caractère ambivalent, bons et mauvais, présentant des avantages et des inconvénients. C'est la variété alimentaire qui nous sauve. La monotonie et les excès, au contraire, on tendance à avoir un effet sur notre poids.

Il se trouve que notre organisme est pourvu de mécanismes sophistiqués permettant de sélectionner les produits qui, à un moment donné, sont nécessaires. Nous avons pour cela des appétences qui nous font trouver bons les aliments qui vont nous apporter ce dont le corps et le mental a besoin. Nous avons aussi la faim et la satiété, qui nous indiquent quand manger et combien.

Enfin, le lait et les laitages, en particulier les innombrables fromages, ont une place ancienne dans notre culture alimentaire. Pourquoi y renoncerions-nous ?

Sans doute ferions-nous bien de nous écouter attentivement et de nous demander, par exemple, ai-je envie, ce matin, de boire du lait, de manger un yaourt ou du fromage ? Et dans quelle quantité, aujourd’hui ?

C’est très exactement cette façon de manger que vous propose la méthode Linecoaching, une façon intuitive, où vous ferez davantage confiance aux messages de votre propre corps qu’à des études, lorsque celle de cette semaine vient contredire celle de la semaine dernière.

Vous apprendrez à reconnaître et à respecter vos sensations alimentaires, à vivre vos émotions sans qu’elles vous conduisent à manger exagérément. Le programme vous permet également de renouer avec votre corps, par le biais d’une activité physique à votre rythme, et pas à un rythme imposé. Grâce aux « défis » proposés, que ce soit au niveau du comportement, ou bien de l’activité sportive, votre chemin vers une perte de poids durable n’en sera que meilleur.
N’oubliez pas que les coachs sportifs ainsi que les experts de la nutrition sont présents en permanence afin de répondre à vos questions, vous guider, et bien sûr vous soutenir dans votre démarche.

 

 

ARTICLES COMPLEMENTAIRES

Si le lait est un aliment à la fois bon et mauvais, qu'en est-il des produits laitiers ? 
- Le yaourt est un aliment minceur ?,
- et qu'en est-il pour les produits 0%.  

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X