en finir avec les scénarios catastrophes causes de surpoids

Article
7
en finir avec les scénarios catastrophes causes de surpoids

La capacité à élaborer des scénarios catastrophes à répétition est monnaie courante dans nos existences stressées! Si pour calmer vos angoisses, vous avez tendance à manger, les kilos en trop s’installent à coup sûr. Avec un peu d'entraînement, il est toutefois possible d'en venir à bout!

Vous êtes triste et vous mangez pour vous réconforter... Résultat : des kilos en trop !

"Non, je ne suis pas ‘juste’ triste, je suis déprimée et je serai déprimée toute ma vie !", assène Emilie à sa bande d’amies réunies pour la consoler après un chagrin d’amour se traduisant par une dizaine de tartines beurrées et chocolatées. Emilie retrouve brièvement le réconfort que lui procurait les goûters de son enfance. Ce soulagement est toutefois de plus en plus fréquemment nécessaire, car Emilie a tendance à vivre toutes ses émotions comme des drames la condamnant pour le reste de son existence. Elle ressent sa subite solitude comme la prémonition qu'elle finira vieille fille, et plutôt que de risquer de fondre en larmes et effrayée par le sombre scénario qui l'attend, Emilie fait barrage avec un bon goûter. Cette réaction provoque des troubles alimentaires causes de surpoids.

Cette manière d’interpréter les événements en projetant des conséquences exagérément pessimistes pour le futur  rend extrêmement sensible aux crises de grignotage compulsif. Comme si elles pouvaient calmer ce flot d’émotions voire les anesthésier. La nourriture devient une sorte de "médicament sans ordonnance" comme la nomme le psychiatre américain Roger Gould, auteur de l’ouvrage Shrink Yourself, qui explique bien comment certains aliments sont associés au confort et à l’amour que l’on reçoit enfant. Ces aliments nous réconfortent, mais ils nous font grossir.

Prenez confiance en vous et ne répondez pas à la colère ou à la tristesse par de la nourriture

Il est donc important de pouvoir travailler sur soi afin d’accepter les émotions pour ce qu’elles sont, sans les interpréter de manière exagérée. Ne pas transformer un moment de colère, de tristesse ou de frustration en un jugement définitif sur soi ... C’est un premier pas essentiel pour ensuite apprendre à faire face aux émotions sereinement, autrement que par une pulsion alimentaire.

Vous pouvez ainsi commencer par faire un petit exercice. Vous ressentez une émotion, et votre réaction automatique consiste à manger, tout de suite ou un peu plus tard, lorsque c'est possible matériellement. Qu’essayez-vous de faire disparaître en mangeant  ? Que se passerait-il si vous laissiez vos émotions vous parcourir ? Par exemple, comme Emilie, sous le coup de la tristesse, avez-vous  peur de vous écrouler en larmes ? Avez-vous peur de faire ou dire quelque chose que vous regretteriez ?  Cet exercice vous conduit à affronter le fameux scénario catastrophe qui vous fait tant paniquer et angoisser, et constater qu'il n'est pas si redoutable. Ainsi, vous apprenez à vous calmer, à dédramatiser. La méthode LineCoaching est là pour ça : vous aider à accepter vos émotions et à y répondre autrement que par la nourriture. Une fois vos émotions maîtrisées, vous serez sur la bonne voie pour perdre du poids.

 

Pour en savoir plus :

Shrink Yourself aux éditions Wiley-Blackwell (2008), de Roger Gould

Article
7

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X