Faut-il faire faire des régimes aux enfants ?

Article
0
Faut-il faire faire des régimes aux enfants ?

Nombre d’adultes sont adeptes de régimes amaigrissants, souvent vus comme la seule réponse face au surpoids. Peut-on imposer sans danger les contraintes alimentaires d’un régime amaigrissant aux enfants ?

Antoine est un petit garçon tout rond qui se passionne davantage pour les maquettes et les jeux vidéo que pour les parties de football avec ses copains. Ses parents sont soucieux de son embonpoint : eux-mêmes en surpoids, ils essayent régulièrement une grande variété de régimes amaigrissants et pensent mettre Antoine au régime pour qu’il puisse perdre quelques kilos. Mais faut-il faire faire des régimes aux enfants ?

Faire faire des régimes aux enfants est un mauvais réflexe

Le monde des adultes est bombardé d’une variété de régimes « miracles » qui promettent une perte de poids rapide et efficace. Pour les parents d’Antoine, ils apparaissent comme le seul moyen pour perdre du poids, quelque soit l’âge que l’on ait. Cette méthode de privations alimentaires est pourtant nocive, pour les adultes, mais plus encore pour les enfants.

Les régimes amaigrissants épuisent à la longue physiquement comme psychologiquement. Et le réflexe « régime » est tout particulièrement dangereux pour les enfants. En pleine croissance, un enfant a des besoins nutritionnels impératifs et nécessitant de la variété alimentaire.

Priver un enfant peut avoir de graves conséquences sur son comportement alimentaire futur. Un rapport de force s’engage autour du repas : jamais agréable, l’alimentation devient un véritable cauchemar, et le trouble s’installe pour de bon. Il est donc préférable de ne pas faire faire des régimes aux enfants.

En ayant soi-même un rapport difficile avec la nourriture, on risque d’entrainer son enfant dans son propre système d’angoisse, de frustrations et de culpabilité. Notre préoccupation exagérée de ce qu’il mange l’installe dans le calvaire du calcul et le focalise sur son poids. Frustré, l’enfant n’a qu’envie de manger, et plus particulièrement les aliments qu’on lui aura interdits ou contingentés, et se sentant incapable de lutter seul face à « l’ennemi », il perd confiance en lui, se refermant dans un sentiment d’échec et de culpabilité. Les privations et les interdits conduisent l’enfant à désirer les « aliments interdits » et éventuellement à manger en cachette. Ou bien c’est au moment de la puberté que l’enfant, ayant désormais accès plus facilement à ces nourritures, se met à prendre du poids.

N’engagez donc pas de guerre alimentaire avec votre enfant : manger doit rester un bon moment.

Pour que votre enfant perde du poids, emmenez-le à la découverte du plaisir des aliments…

Plutôt que de lutter contre son alimentation, accompagnez votre enfant dans la découverte du plaisir de bien se nourrir. Ce peut être l’occasion pour toute la famille de retrouver de bonnes habitudes alimentaires.

Apprenez à votre enfant à apprécier ce qu’il mange : il saura être plus facilement à l’écoute de ses sensations alimentaires. Une fois rassasié, il saura s’arrêter de manger. Pour cela, la condition essentielle est de savoir prendre du temps pour déguster : cela implique de bannir le grignotage mécanique devant la télé. Plutôt que de priver votre enfant d’un aliment, rappelez-lui à quel point c’est bon, et comme il est dommage de passer à côté de ce plaisir. Demandez-lui de respecter ce qu’il mange en évitant de faire quelque chose d’autre en mangeant.

Trouvez sur LineCoaching de bonnes idées de dégustation et de recettes : faites découvrir à votre enfant de nouvelles saveurs, montrez-lui comment se préparent les aliments en faisant la cuisine avec lui. Il pourra voir que chaque aliment a sa place dans la cuisine, et que ses plats préférés peuvent trouver la place de choix qui leur revient dans son alimentation. Brisez les idées reçues, largement transmises aux enfants : les légumes, lorsqu’ils sont bien préparés, deviennent des délices.

…et du plaisir de bouger

Encouragez toujours votre enfant à bouger. Jouez avec lui, accompagnez-le dans les activités qu’il aime, et installez des petites routines familiales : aller se promener tous ensemble et emporter un ballon de foot ou un vélo pour les enfants.

Accompagner son enfant dans une bonne hygiène de vie demande du temps au quotidien. Nous sommes souvent nous-mêmes trop sédentaires : difficile d’entraîner ses enfants dans une activité physique régulière ! Commencez en douceur, en duo avec votre enfant, à faire les exercices du parcours Forme de LineCoaching.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X