Le glossaire de la minceur

Article
Par Françoise
0

Beaucoup de mots dans le domaine de la minceur sont incompréhensibles... Entre toutes les abréviations, les différents sigles, on est vite perdu. Nous avons recensé l'ensemble de ces termes en vous les expliquant.

La courbe de poids

La courbe de poids constitue un graphique déterminant l'avancée du poids d'un individu au fil des années. Elle permet par exemple de constater que la méthode si géniale, qui « marche si bien », en fait ne marche pas puisqu’on a repris les kilos perdus, avec une prime.

L'IMC

L'indice de masse corporelle est le résultat d'un calcul prenant en considération le poids et la taille. Il s’agit du poids en kilos, divisé par la taille portée au carré. Il évalue la corpulence d'un individu. Cette méthode est fiable pour les adultes de 20 à 35 ans. Il s’agit d’une donnée épidémiologique, dont on ne peut pas tirer de conséquence pratique, concernant votre degré de normalité. L’IMC ne prend pas en considération votre squelette, plus ou moins dense, votre musculature. Ce qui compte vraiment, en fait, c’est l’importance de vos réserves de graisses. Vous pouvez avoir un IMC normal et avoir un excès de graisse, ou bien un IMC élevé, sans excès de graisses.

Si votre IMC est de :

  • Moins de 16,5 Vous êtes en dénutrition
  • 16,5 à 18,5 Vous êtes en maigreur
  • 18,5 à 25 Vous avez une corpulence normale
  • 25 à 30 Vous êtes en surpoids
  • 30 à 35 Vous êtes en obésité modérée
  • Plus de 40 Vous êtes en obésité morbide

 

L'IMG ou IMA

L'indice de masse grasse (IMG) ou adipeuse (IMA) informe sur la masse adipeuse. Le poids, la taille, l'IMC et le sexe sont pris en compte afin de calculer cet indice. La formule permettant de calculer l'IMG est : (1,2 x IMC) + (0,23 x âge) – (10,8 x sexe) – 5,4. Le sexe est de 0 pour la femme et de 1 pour l'homme. Le résultat est en pourcentage. Là encore, l’IMG a une valeur en ce qui concerne des populations, pas des individus. Mêmes critiques que pour l’IMC.

Si vous êtes une femme et que votre IMG est :

  • Inférieur à 25% Vous êtes trop maigre.
  • Entre 25% et 30% Vous êtes normale
  • Supérieur à 30% Vous avez trop de masse grasse.

 

Si vous êtes un homme et que votre IMG est :

  • Inférieur à 15% Vous êtes trop maigre
  • Entre 15% et 20% Vous êtes normal
  • Supérieur à 20% Vous avez trop de masse grasse

 

Le RTH

Le rapport taille hanche permet de déterminer si notre adiposité (surcharge de graisse dans les tissus) est dangereuse ou non pour la santé. L'adiposité se répartit en deux formes :

  • -la version androïde, en forme de pomme, qui présente des risques de maladie cardio-vasculaire,
  • -la version gynoïde, en forme de poire, qui ne présente pas de danger du point de vue cardiovasculaire, mais est considérée comme inesthétique de nos jours.

 

Pour le calculer, il suffit de diviser le tour de taille par le tour de hanche. Le RTH doit être :

  • Pour les femmes Inférieur à 0,85
  • Pour les hommes Inférieur à 1,0

 

Le RTH est un excellent complément de l'IMC, car il indique le risque que peut représenter le poids pour la santé.

Le poids d'équilibre

Un poids d'équilibre qui serait valable pour tout le monde... ARRETEZ DE REVER ! Le poids d'équilibre n'est pas celui véhiculé par les médias, mais celui qui vous correspond en fonction de votre génétique, de votre histoire pondérale et de votre mode de vie. Notre corps tend à revenir à ce poids programmé de lui-même. Le poids d'équilibre n’a en fait rien à voir avec le poids idéal, déterminé par la mode corporelle. Lorsqu’on mange en tenant compte de ses sensations alimentaires, ni plus ni moins, en moyenne sur la semaine, le poids évolue jusqu’à se stabiliser au poids d'équilibre.

Les calories (Kcal)

Les kilocalories (qui ont été remplacées officiellement par les kiloJoules, mais la calorie semble avoir la vie dure) sont des unités d'énergie qui permettent de calculer les apports énergétiques des aliments consommés. Lorsque l'on consomme un aliment, il apporte de l'énergie à l'organisme afin que ce dernier puisse fonctionner. On a tendance à comparer les valeurs énergétiques pour 100 grammes d’aliment. Quelle erreur ! Comme si on mangeait les aliments par 100 grammes. Mieux vaudrait comparer les apports énergétiques des portions. De plus, un aliment à haute densité calorique est plus nourrissant, pour une bouchée, qu’un autre aliment à plus faible densité énergétique. Si on écoute son rassasiement, on en mange donc moins de bouchées…

La satiété

Manger à satiété signifie manger jusqu'à ne plus ressentir la sensation de faim. Mangez tranquillement, sans vous presser afin de laisser le temps à la satiété de se manifester. Ainsi, on se rend compte du moment clé où on est rassasié. On s'arrête donc de manger dès que l'on ressent une agréable lassitude et non quand l'assiette est finie.

Aliment équilibre

Afin de perdre du poids, il suffit de respecter les besoins de son corps et de son mental en leur donnant ce qu'ils demandent en quantité suffisante. Parfois, le besoin d'un aliment en particulier se faire sentir et vous semble indispensable à votre équilibre émotionnel. On l'appelle l'aliment équilibre.

La pleine conscience

La pleine conscience regroupe un ensemble de techniques mentales dans lesquelles on focalise son attention sur les événements physiques et mentaux qui se déroulent dans le moment présent, sans porter sur eux de jugement de valeur. Ces techniques permettent, dans le cadre de l'alimentation, de prendre conscience de ses sensations alimentaires et de manger en fonction de son appétit réel. elles permettent aussi de mieux vivre ses émotions, et de ne pas manger en fonction desdites émotions.

L'anorexie mentale

L'anorexie mentale touche en majorité les femmes à partir de l'adolescence. L’anorexique mentale se caractérise par la peur intense de prendre du poids ou de devenir grosse, même quand il n'y a aucune menace de surpoids et que le poids est déjà très bas. Certaines anorexiques mangent très peu en sélectionnant les aliments, d'autres sont « anorexiques boulimiques », c'est-à-dire qu'elles ont des périodes où elles mangent de grandes quantités de nourriture avant de les vomir.

La boulimie mentale

La boulimie mentale traduit une volonté de contrôle sur son poids ainsi que sur son corps, constamment mise en échec. Sans pouvoir s'en empêcher et sans avoir réellement faim, un individu atteint de boulimie mange de la nourriture en très grande quantité. Après la crise, survient un sentiment de dégoût de soi, de volonté de se purger en se faisant vomir, ou en faisant de l'exercice à outrance.

L'hyperphagie

Les hyperphagiques sont des boulimiques qui ne se font pas vomir, ou qui n’utilisent pas d’autre technique de contrôle pondéral. Ils mangent souvent à toute vitesse une grande quantité de nourriture, sans faim et sans pouvoir s'arrêter. Lorsque la crise est terminée, les individus atteints de ce trouble alimentaire sont généralement dégoûtés d'eux-mêmes et se sentent coupables. Ils cherchent alors à contrôler leur alimentation, par exemple en se lançant dans des régimes, mais perdent de nouveau le contrôle et ainsi de suite.

Article
Par Françoise
0

Dans la même rubrique

Trouver son poids idéal

Article
0
Votre poids d’équilibre ou « set point » n’est pas forcément le poids rêvé ! C’est celui qui convient à notre corps et contre lequel rien ne sert de lutter. Comment…
Lire plus

Mon poids d'équilibre et moi

Article
0
Le poids d’équilibre, appelé « set-point » en anglais, est le poids qui est le nôtre lorsque nous mangeons à notre faim, ni plus ni moins. Ce n’est pas forcément le…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X