Obésité et grossesse : quels sont les risques ?

Article
Par Laurem
0

Vous êtes obèse ? Vous avez peur d'envisager une grossesse? Selon certaines idées reçues, obésité et grossesse ne feraient pas bon ménage. Quels sont les risques ? Petit tour d'horizon.

Martine est obèse et pense qu'obésité et grossesse sont incompatibles. Si vous êtes comme elle, eh bien détrompez-vous. Une femme ne doit pas obligatoirement maigrir avant de tomber enceinte. Selon le docteur Fonty, médecin gynécologue-accoucheur, « Il n'y a pas de complications spécifiques. » Maigrir n'est pas une nécessité avant de tomber enceinte. Bref, pas d'affolement : obésité et grossesse peuvent aller de pair.

La grossesse d'une femme obèse nécessite un suivi médical sérieux

En réalité, la grossesse d'une femme obèse a toutes les chances de se passer comme celle d’une femme de poids normal, mais demande plus d’attention et de suivi de la part du médecin. Le taux de glycémie devra faire l'objet d'une surveillance afin de dépister un éventuel diabète gestationnel. Des risques de complications vasculo-rénales (hypertension artérielle, éclampsie, hématome rétro placentaire, phlébite) ne sont pas à négliger non plus, et la tension artérielle est à surveiller, comme le précise le docteur Fonty.

L'obésité ne prédispose aucunement à une césarienne : les risques sont les mêmes chez une femme mince. L'épaisseur de la graisse peut cependant poser un problème pour réaliser la césarienne, pour certaines formes d'obésité. L'anesthésie demande également de la délicatesse car les produits utilisés vont se loger dans les graisses et s'éliminent plus lentement. D'autre part, l'échographie se révèle parfois moins précise : la graisse peut entraver le passage des ultrasons. Quant à la péridurale, elle ne présente pas de risques même si elle est plus difficile à mettre en place.

Quels sont les risques pour l'enfant ?

On ne sait malheureusement pas grand chose sur les risques qu'une femme obèse fait courir à son enfant lors de la grossesse. Il existe semble-t-il un risque (rare) d'anomalies du système nerveux central (mal fermé ou absence de cerveau) : 1 cas sur 10 000 en France. L'hypertension artérielle, lorsqu’elle est présente, peut également entraîner un retard de croissance intra-utérine, mais sans qu'on en connaisse les raisons, ajoute le docteur Fonty.

En résumé, inutile de séparer obésité et grossesse. Toute obèse est avant tout une femme qui a le droit d'être mère. La fécondité dépendant étroitement de facteurs psychologiques, penser qu'obésité et grossesse s'excluent mutuellement ne va pas faciliter la procréation. Oubliez aussi cette idée erronée qu'il serait indispensable de perdre beaucoup de poids pour envisager une grossesse.

Cependant, si vous désirez maigrir raisonnablement pour préparer votre grossesse, le programme LineCoaching est là pour vous aider jour après jour. Sans la contrainte d'un régime, vous allez corriger en douceur les dérèglements de votre comportement alimentaire sans risques pour la santé. Profitez de votre grossesse pour manger selon vos besoins mais ne vous attendez pas à un amaigrissement spectaculaire. D'une part, car corriger votre comportement alimentaire prendra du temps et d'autre part, car il n'est pas bon de maigrir beaucoup dans le cours de la grossesse.

Article
Par Laurem
0

Dans la même rubrique

Maigrir pour rester en bonne santé

Article
0
L’obésité affecte votre organisme de différentes manières. Voici quelques explications sur ses dangers et nos conseils pour rester en bonne santé.
Lire plus

Maigrir pour conserver votre capital santé

Article
0
Vous vous demandez en quoi le surpoids nuit à votre capital santé ? Envie de maigrir en toute sécurité ? Voici nos conseils pour mincir en préservant votre capital santé…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page