Courir à jeun: attention danger!

Article
0
Courir à jeun: attention danger!

Vous pensez que courir à jeun vous fait brûler plus de calories? Attention, courir le ventre vide peut s'avérer néfaste pour la santé. Julian Boual de Home Gym nous explique les risques de cette pratique pourtant largement répandue.

Pourquoi courir à jeun?

Beaucoup de sportifs de haut niveau tels que les marathoniens ou les fondeurs courent à jeun pour être plus performants et brûler un maximum de calories. Cependant, cette technique n'est pas sans risque. Elle doit d'ailleurs être réservée aux grands sportifs, car courir à jeun peut avoir des effets néfastes sur la santé.

Beaucoup d’études démontrent que l'organisme pioche dans les réserves lipidiques quand on court à jeun. Pendant cet effort, la consommation de lipides peut être multipliée par 5. Cependant, cela n’est pas sans conséquence.

En effet, ce sont essentiellement des acides gras essentiels « AGE » et des protéines, précieux pour notre santé, qui sont éliminés pendant le jogging à jeun. On constate également une fatigue plus importante après l’effort.

Quels sont les risques de courir à jeun?

Les acides gras essentiels « AGE » sont essentiels car le corps ne peut pas les synthétiser. Ils jouent des rôles très différents: ils font partie des membranes cellulaires, ils limitent les problèmes cardio-vasculaires, ont un effet positif sur le cholestérol, contribuent à une meilleure fluidité sanguine, protègent contre les infections et améliorent la vue. Puiser dans les AGE est donc un vrai risque pour votre corps!

Par ailleurs, les protéines qui permettent la construction musculaire sont également fortement menacés par cette technique. Le corps n’ayant plus de glucose à son service, les protéines servent de carburant d’appoint médiocre car elles génèrent un grand nombre de déchets et provoquent une perte de masse musculaire à long terme.

Des risques importants

Enfin, au-delà d’une heure d’effort et en l’absence de tout apport glucidique, le corps produit des corps cétoniques. Ce sont des déchets issus de la dégradation des acides aminés et du lactate et qui acidifient le milieu intérieur. Prolonger cet état appelé cétose, s’avère néfaste et dangereux pour la santé (diabète et problèmes rénaux, fatigue accrue, récupération médiocre), la récupération musculaire est donc biaisée.

La course à jeun n’est donc pas une activité physique dénuée de tous risques et peut en revanche avoir de réelles conséquences pour la santé.

Pour en savoir plus, rendez vous sur //www.home-gym.fr/

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X