Le stress favorise la consommation alimentaire

2
Le stress favorise la consommation alimentaire

D’après une étude américaine, le stress serait un facteur qui joue un rôle dans le comportement alimentaire. En effet, l’anxiété entrainerait les consommateurs à s’orienter davantage vers des aliments riches en calories. Les kilos en trop pourraient donc être liés au stress.

Stressez plus, mangez plus

Les chercheurs américains ont montré que parler de sujets pessimistes à des individus leur donne envie de manger plus. La crise économique serait-elle alors un facteur de surpoids et d’obésité ? Voilà qui n’est nullement impossible. À moins que ce ne soit pas la crise elle-même, mais la façon dont on la vit.

Des psychologues de l’université de Miami ont comparé deux groupes d’individus. Le premier a été exposé à des affiches prônant la négativité, avec des mots comme survie, résister ou pénurie. Ces personnes soumises à ces données négatives ont mangé une plus grande quantité de nourriture que le groupe témoin. Par ailleurs, ils se sont également orientés vers des aliments plus gras.

Survivre au-delà de prendre du plaisir

Il semblerait donc que choisir des aliments caloriques en grande quantité donnerait un sentiment de satiété plus long lors d’une période de stress. Il s’agirait donc d’une sorte de stratégie de survie au-delà du plaisir à savourer les aliments.

Le comportement alimentaire d’un individu pourrait donc être perturbé en fonction de sa perception de l’environnement. Cette étude conforte les chiffres montrant que le surpoids et l’obésité sont plus présents dans les milieux pauvres.

Gérer le stress autrement

Pour mieux vivre son stress, il faut d'abord apprendre à l'apprivoiser. Si la nourriture vous fait du bien et vous apaise, faites-en votre meilleure alliée en prenant le temps de déguster.

Faites-vous par exemple plaisir en cuisinant. En vous imprégnant des saveurs avant le repas, vous aurez plus de plaisir une fois devant votre assiette. Si vous craquez, faites de ce moment un rituel: mettez-vous au calme, faites appel à tous vos sens (odorat, goût, ouïe) et dégustez l'aliment que vous aurez choisi. Mangez attentivement et doucement, en prêtant attention à vos sensations en bouche, puis au niveau du trajet digestif (dans la gorge, puis l’œsophage).

Avec LineCoaching et l’approche de pleine conscience que nous vous proposons, vous pouvez retrouver la « paix de l’âme » en augmentant votre tolérance émotionnelle. Vous ne mangerez plus sous l’effet du stress, dont vous saurez mieux vous distancier. Vous mangerez selon vos sensations alimentaires véritables, et donc généralement beaucoup moins. Aussi, vous perdrez du poids durablement !

A lire également : Les kilos émotionnels: les émotions pèseraient-elles donc si lourd?

2

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X