Suis-je une mangeuse émotionnelle ?

Article
5
Suis-je une mangeuse émotionnelle ?

Intéressons-nous à vos émotions, comme la colère, l’ennui ou l’angoisse, pour comprendre comment elles peuvent être responsables de vos kilos en trop. Quels sont les états émotionnels qui vous font trop manger ?

Julie mange quand elle s’ennuie. C’est une mangeuse émotionnelle. Le dimanche par exemple, quand tout est calme, la lenteur des choses a quelque chose d’insupportable et de stressant pour elle. Julie a besoin d’agitation et se met à manger la première chose qui lui passe sous la main. Quant à Emma, le shopping -comme toute expérience la confrontant à son corps- la rend triste et la pousse à manger. Elle est tellement obsédée par l’idée de la minceur qu’à chaque fois qu’elle constate qu’elle n’est pas aussi mince qu’elle le voudrait, elle est plongée dans le désarroi. Pour Lucas, la nourriture vient systématiquement comme une réponse au stress. Pendant ses journées de travail, quand un événement vient déranger sa routine, dès qu’il se sent débordé ou apeuré, il a une envie de manger soudaine.

Une faim soudaine ?

Ces envies de manger émotionnelles donnent souvent lieu à des compulsions alimentaires : le désir de manger des aliments hautement caloriques survient d’un coup, sans prévenir, et doit être satisfait tout de suite. C’est comme si on n’avait pas mangé depuis longtemps et qu’on avait brutalement très faim : on souffre et on ressent un sentiment d’urgence à dévorer.

Réfléchissez aux moments, dans votre quotidien, où vous ressentez ce genre d’envie de manger. Etes-vous sujet à ces envies soudaines ? Dans ces moment-là, quel est votre état émotionnel ? Pouvez-vous l’identifier ? La méthode LineCoaching est là pour vous aider à repérer ces émotions qui vous poussent à trop manger. Vous pourrez ensuite apprendre à y répondre autrement que par la nourriture.

Une nouvelle approche, pour manger moins

Le schéma est parfaitement décrit par Jean-Philippe Zermati dans son ouvrage Maigrir sans régime. Un événement ou « activateur » survient, comme par exemple un courrier de la banque vous annonçant un découvert. Selon la personnalité de chacun, il peut entraîner un discours intérieur plutôt calme, ou au contraire, on peut paniquer et se dire quelque chose du genre « c’est la catastrophe, ils vont tout me prendre ». Les émotions varient du stress mineur à la panique totale, entraînant un risque de manger plus ou moins fort.

La méthode LineCoaching vous permet de remettre en question vos discours intérieurs afin qu’ils ne se transforment plus en émotions douloureuses et en envie de manger émotionnelle. Par exemple, lorsque le printemps arrive, cela déclenche-t-il chez vous un discours intérieur paniqué sur les kilos en trop, votre silhouette imparfaite, le besoin de mincir et votre incapacité à ne pas succomber au chocolat ? Négatifs, influencés par les messages publicitaires et les impératifs de minceur, ces discours vous entraînent dans un rapport conflictuel avec la nourriture. Et vous grossissez. LineCoaching est là pour vous aider à vivre autrement vos émotions, et changer vos relations avec vos aliments. De cette manière, vous pouvez mincir durablement !

Article
5

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X