Maigrir en gérant son stress et son émotivité

Article
0
Maigrir en gérant son stress et son émotivité

On pense tous connaître les facteurs du surpoids et de l'obésité et lorsque le stress intervient, les réactions sont unanimes : « Le stress ? Ca me fait manger davantage ! » Pourtant, saviez-vous que s'il est généralement la cause d'une ouverture d'appétit, il peut être à lui tout seul le déclencheur d'un bouleversement cellulaire ?

Quelles conséquences le stress a-t-il sur la santé ?

Dans une société où il faut gérer responsabilités et petites contrariétés de la vie quotidienne en passant par des événements parfois douloureux, chacun est plus ou moins confronté à une émotivité devenant souvent ingérable. Le stress, aigu ou devenu chronique, s’accompagne de la sécrétion d’une quantité excessive de cortisol, appelée hormone du stress, qui agit sur la glycémie et sur les réserves graisseuses.

Physiologiquement, l’état de stress entraîne une perte d’appétit, et c’est généralement ce qu’on observe dans les états de stress majeurs. Cependant, le stress pourrait provoquer une prise de poids et ce, sans que l'individu n'ingère plus d'aliments qu'à son habitude. Eliane est en instance de divorce depuis cinq mois et témoigne : « J'ai pris 8 kilos pourtant, je n'ai pas beaucoup d'appétit. » Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute, explique que les hormones du stress influent sur la disponibilité et le stockage des graisses dans les adipocytes, c'est-à-dire les cellules graisseuses.

Le stress de moyenne intensité et répété entraîne aussi chez beaucoup des prises alimentaires en excès que l’on peut considérer comme défensives : on se protège du stress en se réconfortant avec une nourriture dense en calories, mais souvent sur un mode compulsif.

Comment maigrir malgré le stress ?

Si, après une journée éreintante, vous avez l'habitude de vous détendre en grignotant, vous devez apprendre à faire la différence entre la « faim » et vos « envies » de manger. Ensuite, pourquoi ne pas trouver une activité qui vous plaît et qui vous correspond ? Bricolage, lecture, arts plastiques… Lorsque vous ressentez l'oppression du stress, ne vous isolez pas. Apprenez à vous relaxer grâce à des séances de yoga ou à respirer en pleine conscience. Le stress répété de moyenne intensité a tendance à favoriser l'obésité et décourage l’effort physique. Alors, pourquoi ne pas adopter une activité physique qui, bien souvent, permet d'évacuer les tensions et donc de manger moins ?

Si vous êtes facilement émotionnable, l'homéopathie peut parfois vous permettre de calmer le jeu. Les plantes dites adaptogènes comme la lavande, la passiflore, la fleur d'oranger ou le ginseng sont réputées pour aider à résister au stress. Avec la vie que nous menons, bien dormir et respecter un temps de sommeil adapté apporte aussi plus de sérénité. Enfin, prendre la vie du bon côté et relativiser n'est que trop peu recommandé !

 

Les réponses de G. Apfeldorfer :

//www.psychologies.com/Nutrition/Equilibre/Regimes/Reponses-d-expert/Pourquoi-le-stress-me-fait-il-grossir

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X