Mincir après la ménopause ?

Article

53 votes

0
Mincir après la ménopause ?

La période de la ménopause bouleverse le corps et l’esprit. Pour de nombreuses femmes, elles arrivent avec leur lot de kilos supplémentaires dont il est difficile de se débarrasser. Peut-on mincir après la ménopause ?

Envie de maigrir sans régime ?
Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !

Les causes de la prise de poids à la ménopause

Beaucoup de femmes craignent de grossir à la ménopause, qui survient à des âges différents, entre 40 et 55 ans. Elle est due à l’arrêt de sécrétions hormonales par les ovaires. La production de progestérone s’arrête en premier, alors que les œstrogènes continuent à être sécrétées. Le déséquilibre hormonal qui s’ensuit provoque des règles irrégulières, un gonflement de la poitrine, du ventre, parfois une petite prise de poids.

Cette pré-ménopause dure entre 2 et 3 ans, puis les œstrogènes baissent aussi et c’est la ménopause proprement dite, avec des bouffées de chaleur qui peuvent persister durant des années, durant plus de 10 ans pour une femme sur 4. À la ménopause, bien des femmes se plaignent aussi de sueurs nocturnes, d’insomnies, de fatigue, de douleurs articulaires, d’une chute de la libido et de troubles du caractère (troubles anxieux et irritabilité).

La ménopause est donc pour bien des femmes une période difficile à vivre. La post-ménopause se caractérise par l’arrêt total de production d’hormone par les ovaires. Le manque d’œstrogènes entraîne alors souvent de l’ostéoporose, une peau qui devient sèche, des troubles urinaires. Les hormones féminines, qui protégeaient le système cardiovasculaire ne sont plus là pour le faire.

Elles disparues, le corps perd de sa féminité : la silhouette se modifie, la taille s’épaissit. Le métabolisme subit un ralentissement général, mais est-ce dû à la ménopause ou bien à l’avancée de l’âge ? Bien des hommes voient eux aussi leur métabolisme ralentir aux mêmes âges.

Quoi qu’il en soit, si on ne change pas ses habitudes alimentaires, si on mange des portions identiques qu’à un âge plus jeune, on grossit plus que ne le veut la ménopause elle-même, qui ne déclenche qu’une prise de poids de quelques kilos au plus.

Le traitement hormonal de la ménopause a été décrié ces dernières années, alors qu’un traitement hormonal substitutif est clairement bénéfique et permet de différer la ménopause et ses symptômes d’une bonne dizaine d’années. Contrairement à une idée reçue, ce traitement hormonal ne fait pas prendre de poids pendant la ménopause, bien au contraire.

Comment perdre du poids à la ménopause?

La prise de poids lors de la ménopause est tout particulièrement redoutée. Pourtant, elle n’a rien d’inéluctable, et si elle existe, elle devrait normalement se résumer à quelques kilos. Comment faire pour qu’il en soit ainsi ?

La méthode Linecoaching peut vous aider sur 3 plans :

1 – Manger en étant à l’écoute de ses sensations alimentaires, comme la méthode LineCoaching le propose, permet de réduire automatiquement ses apports, sans souffrance ni privation, par exemple en diminuant la taille de ses portions alimentaires.

2 - Être attentive à ses états émotionnels permet de mieux identifier les pensées et le vécu dépressif, ou l’anxiété qui ne manque pas de surgir dans cette époque de la vie d’une femme. Et là encore, Linecoaching peut vous aider à ne pas répondre sur le mode de la compulsion à vos émotions.

3 - L’exercice physique est particulièrement recommandé à cette époque de la vie, afin de conserver ses muscles et sa silhouette. La masse musculaire tend à diminuer avec l’âge et l’exercice physique permet de combattre cette tendance. Il permet aussi de mieux fixer le calcium des os, élément fondamental à cet âge de la vie.

La méthode Linecoaching vous propose des exercices adaptés et vous encourage à mettre votre corps en mouvement, en douceur, par exemple en marchant, en faisant de l’aquagym ou du yoga.

Existe-t-il une alimentation pour maigrir à la ménopause?

De nombreux régimes existent, qui seraient plus adaptés à la période de ménopause. En fait, il n’est nullement nécessaire de s’obliger à manger ce dont on n’a pas envie, ou de ne pas manger ce dont on a envie. Il vaut mieux surveiller deux éléments :

- Mange-t-on en fonction de ses sensations alimentaires ? Un mode d’alimentation intuitif est recommandé à la ménopause comme à tous les âges de la vie. Cela consiste à manger en étant attentif au goût de ce que l’on mange, c'est-à-dire en dégustant, à manger de préférence (mais pas obligatoirement) quand on a faim, de s’arrêter de manger (mais pas obligatoirement) quand on ressent le rassasiement, de ne pas manger (mais pas obligatoirement) quand on n’a pas faim.

Il s’agit donc d’un respect souple de ses sensations alimentaires, qui n’empêche pas de tenir compte des circonstances. Manger sur un mode intuitif conduit à la ménopause à manger automatiquement de plus petites portions, ou bien encore à alléger et simplifier certains repas. - Mange-t-on ce qu’on désire ? Il est fréquent qu’à la ménopause, les goûts se mettent à changer. L’appétit pour les viandes ou les charcuteries est moins important et on en mange moins souvent, ou bien des portions plus petites.

Les aliments gras comme certains fromages, certaines pâtisseries font moins envie. On se tourne, par préférence, vers des produits moins énergétiques (céréales et féculents cuisinés plus légèrement, fruits et légumes) de façon tout à fait spontanée. Ce n’est cependant pas le cas de toutes : certaines au contraire semblent avoir plus d’appétit pour les aliments gras et sucrés. Mais cela est sans doute à mettre sur le compte d’envies de manger émotionnelles : on déprime, on devient plus anxieux, on se réfugie alors dans les petites douceurs. Là, ce sont de ses émotions dont il convient de s’occuper.

Mincir après la ménopause, c'est possible !

En somme, rien n’est inéluctable, en ce qui concerne l’évolution du poids à la ménopause. Il convient de se souvenir que ses besoins énergétiques diminuent et qu’on ne peut donc pas manger comme auparavant. Cela ne veut sûrement pas dire qu’il convient de se priver, mais qu’il faut tenir compte plus que jamais de son niveau de faim, de l’arrivée du rassasiement, et de l’évolution des ses appétences.

Il est essentiel, à cette étape de la vie, de s’occuper de soi davantage, de son hygiène de vie, de son état physique et mental, de sa forme et de ses formes corporelles. Votre bien-être demande désormais toute votre attention. En agissant de la sorte, vous vous préparerez à vivre les décennies suivantes dans les meilleures conditions. N’oublions pas que désormais l’espérance de vie se situe pour les femmes aux alentours de 85 ans et qu’elle ne cesse de s’allonger !

FAQ : Comment perdre du poids à la ménopause ?

Il faut plus que jamais être attentif à ses sensations alimentaires, déguster attentivement ce qu’on mange, manger de préférence quand on a faim, s’arrêter de manger de préférence quand on est rassasié, ne pas manger de préférence quand on n’a pas faim, et choisir ses aliments selon ses désirs, sans culpabilité. Pratiquer une activité physique (marche à pied, yoga, gymnastique) aide à se sentir bien dans son corps, à conserver un bon tonus musculaire, à ne pas perdre trop de muscles et fixer le calcium des os.


Que peut-on manger à la ménopause ?

On peut manger ce qu’on désire. Mais il convient de le faire en mangeant de façon attentive, dans le plaisir gustatif, et en veillant à s’arrêter lorsqu’on arrive au rassasiement. Les portions nécessaires diminuent avec l’âge du fait de la diminution de la masse musculaire et de la basse du métabolisme.

Si on est très attiré par les aliments gras-sucrés, il convient de se demander si ce n'est pas en raison d’envies de manger émotionnelles. On déprime, on devient plus anxieux, on se réfugie alors dans les petites douceurs. Là, ce sont de ses émotions dont il convient de s’occuper.


Comment garder un ventre plat à la ménopause ?

La taille a tendance à s’épaissir à la ménopause pour des raisons hormonales. Mais on peut limiter les choses au minimum grâce à une activité sportive modérée et des exercices abdominaux.

 

Article

53 votes

0

Mon bilan minceur gratuit en 3 min

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Maigrir pendant les vacances, le moment idéal !

Article

32 votes

0
« Les vacances approchent : alerte rouge ! Je dois suivre un régime pour me mettre en maillot de bain ! » Mais pourquoi perdre dix kilos d'un coup si c'est pour les reprendre à la rentrée ? Les vacances pour mincir, oui, mais pas de n…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
X