Quand les médias valorisent l'image d'un corps imparfait...

Article
3
Quand les médias valorisent l'image d'un corps imparfait...

Les Américains la nomment la « body image revolution », une sorte de ras-le-bol venant de la base, à savoir nous, les femmes, considérant qu'un corps aminci mais avec ses petits défauts et ses petites rondeurs mérite aussi la Une.

Image d'un corps imparfait dans laquelle beaucoup de femmes se reconnaissent

L'histoire commence grâce à la simple publication d'une petite photographie dans le célèbre magazine féminin américain Glamour, en 2009. On y aperçoit une femme d'une vingtaine d'années, assise, nue, souriante, naturelle, avec un ventre que l'on peut tout simplement qualifier de normal, ce n’est pas un ventre plat et musclé. Cette image de petite taille illustrant un article sur le fait de se sentir bien dans sa peau, est pleine de vie et magnifique, bien que ce soit l'image d'un corps imparfait.

Ça n'échappe pas aux lectrices du magazine. Et c'est ainsi que le buzz arrive. Une avalanche de commentaires positifs s'ensuit sur Internet pour applaudir le choix de cette image par un magazine d'ordinaire plutôt friand de top model et pour demander plus de photos de ce genre. Parmi ces milliers de commentaires de joie de la part de femmes venant d'un peu partout et d'âge différent, des femmes remerciant même le magazine pour leur avoir fait sentir, même une minute, qu'elles n'étaient pas seules avec leur ventre soit disant « imparfait ».

Cette histoire fut ensuite reprise et analysée par d'autres médias américains, se posant l'éternelle question du pouvoir des images médiatiques, et se demandant tout simplement si on était encore capable d'imaginer un « ventre normal », sans des abdominaux parfaitement dessinés, hormis le nôtre que l'on regarde avec suspicion dans le miroir... qui nous renvoie sans cesse l'image d'un corps imparfait !.

Apprendre à s'accepter

La jeune femme ayant posé sur la photo, interviewée par le mensuel Glamour, a versé sa larme devant un tel mouvement de sympathie pour son ventre et expliqué qu'elle avait mis des années à accepter ses petits bourrelets sans chercher à absolument tout faire disparaître. « Chacun a des formes différentes ! J'ai appris à aimer les miennes », résumait-elle.

Cet élan de joie devant la photo d'un corps féminin « normal » fait ainsi partie de ce qu’on appelle la « body revolution » aux Etats-Unis, toujours en cours et loin d'être gagnée. Elle mérite largement notre attention puisque l'objectif de LineCoaching est précisément de mincir sans se mettre en tête des défis inatteignables, violents à la fois pour le corps et l'esprit. Nous voulons que chacun et chacune puisse accepter et aimer l'idée d'un poids d'équilibre : un poids qui correspond à notre morphologie et que l'on peut donc atteindre et conserver au fil du temps. Peut-être que nous pouvons alors, toutes -et tous-, exercer notre pouvoir sur internet en demandant, dans nos commentaires, des « femmes normales ». Car la révolution est en marche !

 

Pour en savoir plus sur ces femmes rondes qui ont le vent en poupe, consultez cet article sur les rondes en vogue.

Article
3

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X