Quels fruits et légumes de saison pour cet été ?

Article

5 votes

0
fruits et légumes de saison pour l'été

En pleine période estivale, il est important de choisir les meilleurs fruits et légumes à déguster pendant la saison. Au delà de leur saveur, il est primordial de consommer des fruits ou légumes de saison, pour répondre à nos besoins nutritionnels et favoriser une économie plus locale et durable.

Envie de maigrir sans régime ?
Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Je démarre mon bilan gratuit !

Pourquoi il est important de suivre la saisonnalité des fruits et légumes

Un fruit ou un légume de saison aura toujours plus de saveur, et sera plus riche en oligo-éléments que lorsque celui ci est hors-saison. Si les produits poussent naturellement au soleil, ils auront un goût bien meilleur une fois qu’ils seront mûrs. Cultivés en dehors de leur saison correspondante, ces aliments auront un moins bon goût, car souvent ils mûrissent au cours du transport et non grâce au soleil en pleine nature, les conditions idéales pour leur bon développement.

Une étude de 2015 de D.Pem et R.Jeewon, publiée dans Iran Journal of Public Health démontre pourquoi manger fruits et légumes réduit le risque de maladies et un meilleur contrôle de son poids. Les fruits et légumes qui poussent à leur saison naturelle correspondent étonnamment à nos propres besoins nutritionnels de la période. En effet, les besoins nutritionnels en hiver sont plus importants qu’en été pour affronter le froid (carotte, pomme de terre, orange).

Les fruits d’été sont plus légers à digérer et gorgés d’eau afin de nous hydrater correctement lors des fortes chaleurs. Les fruits ou légumes de saison contiennent plus d’antioxydants, nécessaires pour renforcer notre système immunitaire, et se “protéger” d’éventuelles maladies. D’autant plus que les produits qui ne sont pas cultivés pendant la bonne saison peuvent contraindre les agriculteurs à utiliser des engrais chimiques afin de compenser des conditions climatiques défavorables.

Autre raison, les produits qui sont “hors-saison” proviennent généralement de l’étranger, avec un acheminement en transport comme le camion, le bateau ou l’avion. Ces transports sont polluants pour l'environnement et la planète, mauvais pour notre “empreinte carbone” avec un impact négatif sur l’écologie. Produire et consommer en fonction des saisons, c’est privilégier une économie plus locale (à distance réduite).

Cependant, certains produits importés, venant de loin, sont parfois moins chers que les produits locaux, comme des tomates venues d’Espagne par exemple. Une étude publiée en 2014 de Jennie L. Macdiarmid, de l’Université de Cambridge, explique comment les produits de saison contribuent à la santé et un environnement plus stable. La recherche conclut qu’une consommation de nourriture plus saisonnière réduirait la diversité de fruits et légumes à l’année, mais aurait un impact positif sur la biodiversité et la terre cultivée comparé à une alimentation plus diversifiée et globale.

Pourtant, manger des produits de saison et locaux n’est qu’un aspect d’une alimentation durable, il faudrait également éviter de surconsommer de la viande par exemple. Mais modifier les habitudes de vie est complexe: pour réellement changer un comportement alimentaire, il faut modifier son approche du style de vie, les normes sociales et culturelles.

Les fruits/légumes de saison sur les trois prochains mois

L’abricot (juillet,août) : un fruit riche en bêta-carotène (provitamine A). Il apporte près de 50 % des apports journaliers conseillés en bêta-carotène. Un antioxydant qui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire et protège des rayons UV (parfait pour l’été).

La pêche (août, septembre) : en plus de son goût juteux et sucré, c’est un fruit source de minéraux (calcium, potassium, magnésium), vitamines C et E, elle contient aussi beaucoup de bêta-carotène.

La figue (juillet à septembre) : lorsqu’elle est violette, elle contient des anthocyanes qui protègent les vaisseaux sanguins. Elle renferme des flavonoïdes et du sélénium, antioxydants qui permettent d’améliorer l’élasticité de la peau.

La pastèque (juillet à septembre) : riche en eau et faible en calories, elle contient les vitamines C et B9, des minéraux (potassium et magnésium) ainsi que de la bêta-carotène (antioxydant).

La groseille (août,septembre) : légèrement acidulée, elle contient très peu de sucre. Avec une source de vitamines C, E et B3, elle contient également du potassium, du calcium et du phosphore.

Le melon (juillet) : associé à l’entrée ou en dessert en été, il regorge de vitamines C, E et B9, de calcium, de potassium et de magnésium ainsi que du bêta-carotène.

Côté légumes :

La courgette (de juillet à septembre) : regorgeant d’eau, elle est riche en minéraux et oligo-éléments, comme le potassium, favorable pour le système cardiovasculaire. Faible en calories, cet aliment accompagne souvent les gratins, pâtes, et même dans les salades car elle se mange crue !

L’aubergine (de juillet à septembre) : ce légume favorise l’élimination urinaire (potassium) et permet un bon transit intestinal.

Le concombre (juillet et septembre) : avec 96% d’eau, pas étonnant qu’il soit désaltérant. Très peu calorique (14 kcal pour 100g), il contient les vitamines A, B, C et E ainsi que du potassium et du phosphore, le tout en faible quantité, les vitamines sont essentiellement dans la peau donc mieux vaut ne pas le peler complètement.

Le fenouil (juillet) : souvent mis dans les salades, il est riche en vitamines C et E, en minéraux (calcium, potassium, magnésium). Sa forte teneur en fibres permet d’obtenir rapidement un sentiment de satiété.

L’artichaut (juillet et septembre) : avec une haute valeur nutritive, l’artichaut est riche en vitamines B ainsi qu’en minéraux. Sa richesse en fibres contribue à lutter contre la constipation. Il renferme de l’inuline, un glucide qui favorise le développement de bonnes bactéries intestinales.

L’asperge (juillet) : regorgeant d’anthocyanes et de vitamines E et B6, elle favorise une bonne élasticité de la peau, lutte contre le vieillissement des cellules, booste l'oestrogène chez les femmes et la testostérone chez les hommes. Un aliment à cuire mais pas trop afin de ne pas retirer ses propriétés bénéfiques pour l’organisme.

Le céleri (juillet et septembre) : les fibres du céleri-rave aident à se sentir vite rassasié pendant longtemps. Il contient des antioxydants comme la lutéine, le bêta-carotène et des flavonoïdes, qui ont des vertus anti-inflammatoires, d’autres améliorent la santé des yeux et de la peau. Aliment diurétique, il favorise l’élimination des toxines par les reins.

Un bon petit déjeuner pour une journée optimale

Même en période de chaleur, le petit-déjeuner reste un repas important, à part lors d’un régime particulier comme le jeûne intermittent. On considère habituellement qu’il doit apporter au moins un quart des calories journalières. Bien s’hydrater après une nuit de sommeil est important, un jus de citron à jeun permet d’avoir plein de vitamine C. Les laitages frais sont recommandés pour leur apport en protéines, en oligo-éléments, tout particulièrement le calcium. Une portion de fruits de saison peut également être une excellente solution pour être en pleine forme afin d’affronter la journée du meilleur pied !

Sources : Seasonality and dietary requirements: will eating seasonal food contribute to health and environmental sustainability? de Jennie I. Macdiarmid, Public Health Nutrition Research Group, Rowett Institute of Nutrition and Health, University of Aberdeen, UK, publié le 21 novembre 2013.

Fruit and Vegetable Intake: Benefits and Progress of Nutrition Education Interventions- Narrative Review Article,de D Pem et R Jeewon, publié dans Iranian Journal Public of Health, en octobre 2015.


Pourquoi consommer des fruits et légumes de saison ?

Un fruit ou un légume de saison aura toujours plus de saveur, et plus riche en vitamines qui sont hors-saison. Si les produits poussent naturellement au soleil, ils auront un goût bien meilleur une fois qu’ils seront mûrs. Cultivés en dehors de leur saison correspondante, ces aliments auront un moins bon goût, car souvent ils mûrissent au cours du transport et non grâce au soleil en pleine nature, les conditions idéales pour leur bon développement.


Pourquoi manger local et de saison ?

Les fruits et légumes qui poussent à leur saison naturelle correspondent à nos propres besoins nutritionnels. En effet, les besoins nutritionnels en hiver sont plus importants qu’en été pour affronter le froid (carotte, pomme de terre, orange). Les fruits d’été sont plus légers à digérer et gorgés d’eau afin de nous hydrater correctement lors des fortes chaleurs. Les produits hors-saison peuvent contraindre les agriculteurs à utiliser des engrais chimiques afin de compenser des conditions climatiques défavorables, ce qui amoindrit leur qualité.

 

Article

5 votes

0

Mon bilan minceur gratuit en 3 min

ans
cm
kg
Vous êtes

Le saviez-vous ?

Vous pouvez bénéficier d'une prise en charge de votre mutuelle santé pour ce programme. Découvrez comment!
Voir les possibilités de prise en charge
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même série

Dans la même rubrique

Les bienfaits du sélénium sur la santé

Article

28 votes

0
Le sélénium, connu comme étant un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, se révèle être un véritable antioxydant et possède de nombreuses actions bénéfiques pour la santé. Alors à quoi sert le sélénium et quels…
Lire plus

Quelles solutions pour maigrir sans regrossir ?

Article

18 votes

0
Maigrir est une chose, mais l'étape la plus délicate reste de ne pas reprendre ce poids perdu à force de privations. Et c'est là qu'échouent tous les régimes amaigrissants... Comment donc faire pour maigrir sans regrossir ?
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
X