Je mange trop vite

Article
0
Je mange trop vite

Manger trop vite et machinalement empêche d’apprécier ce qu’on mange, si bien qu’on n’en retire aucun contentement. Privé de ce plaisir, on mange automatiquement davantage. Tôt ou tard.

Audrey est toujours pressée. Le matin elle avale son petit-déjeuner en se préparant pour aller au travail, le repas de midi est expédié en 15 minutes et le soir elle grignote en regardant la télévision. Audrey ne comprend pas pourquoi elle grossit, alors qu'à son avis, elle mange si peu.

Prendre son temps pour ne pas manger trop

Prendre le temps de s'asseoir à table pour manger et prêter attention à ce qui se passe dans notre bouche, au goût des aliments, permet d’en retirer de la satisfaction, du plaisir, si ce que l’on mange est bon, bien entendu. Mais pourquoi manger des choses que l’on n’aime pas, n’est-ce pas ?

Il est facile alors de s’arrêter de manger lorsqu’on arrive au bout du plaisir que nous procure un aliment. C’est cela qu’on appelle le rassasiement gustatif (le terme savant est : rassasiement sensoriel spécifique). Si on a encore faim, on passe alors à un autre aliment, par exemple on laisse du plat principal pour en venir au dessert.

Manger trop vite peut être une cause de surpoids

À l’inverse, quand on mange distraitement et vite, sans prêter attention à ce qu’on mange, on ne fait que remplir son estomac, et la seule chose capable de nous arrêter, c’est que cet estomac soit plein. On va alors manger trop par rapport à nos besoins. Manger lentement permet donc de rester attentif à ses sensations alimentaires tout au long du repas et elles sont nécessaires pour manger selon ses besoins, et maigrir durablement jusqu'à son poids d'équilibre.

Sans compter que manger vite provoque aussi d'autres désagréments. Votre estomac sécrète moins de sucs gastriques et vous digérez plus mal, vous souffrez de lourdeurs et de ballonnements. En revanche prendre le temps de manger dans le calme, en appréciant ce que vous mangez, vous assure une bonne digestion.

Quelques conseils simples pour manger moins vite :

Le meilleur des endroits pour manger est à table, avec des couverts et une assiette. Il est nettement plus plaisant de manger en compagnie que tout seul, et cela aide à civiliser sa prise alimentaire, c'est-à-dire à manger lentement et calmement.

Gardez en bouche chaque bouchée longuement, afin de l’apprécier, sans vous précipiter sur la bouchée suivante immédiatement, et demandez-vous si la bouchée d’après est nécessaire, ou bien si vous êtes arrivé au bout du plaisir que cet aliment peut vous apporter dans ce repas. Rappelez-vous que manger ne consiste pas à se remplir l'estomac, mais à prendre du plaisir.

En ce qui concerne la télévision, ou le surf sur Internet en mangeant, mieux vaut y renoncer si on n’est pas capable de partager son attention entre deux activités. La télévision a souvent un effet hypnotique qui empêche de prêter attention à ses sensations alimentaires.

On peut aussi s'interroger sur ce qui, en dehors des contraintes de la vie quotidienne pousse à manger vite. Peut-être est-ce le résultat de régimes amaigrissants restrictifs qui, en éliminant les aliments que l'on aime, créent un effet de frustration et incite à s'y précipiter dès le régime abandonné. Cela peut être dû également à une éducation trop stricte et à la perte de l'estime de soi. Ou encore à cette idée qu’il nous faudrait gagner du temps sur le temps de vivre.  LineCoaching peut vous aider à résoudre le problème, à retrouver le plaisir de manger et à perdre du poids.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X