Etre un pilier de cocktail et rester mince !

0
Etre un pilier de cocktail et rester mince !

Coupes de champagne, petits-fours et verrines, le défilé des petits plats vous enivre autant que l’alcool ! Pilier de cocktail, vous mangez souvent au restaurant, vous aimez la fête, mais vous le payez avec quelques kilos en trop.

Vous faites la fête, mangez trop... et prenez des kilos en trop !

Vous assistez au mariage d’un bon ami, la joie de la fête vous emporte et vous mangez beaucoup. Les mariages, comme toutes les occasions spéciales autour d’un buffet savoureux, sont des moments où l’alimentation peut devenir difficile à gérer. Vous mangez à volonté parce qu’on vous ressert, même quand la sensation de faim n’est plus là. Vous voulez goûter à tout, car par définition l’occasion spéciale ne se présente pas tous les jours. Votre attention se porte sur les gens, la musique, les belles tenues, vous ne savez plus ce que vous ingurgitez.

Le thérapeute Gérard Apfeldorfer explique comment nous pouvons manger sans faim sous le coup d’émotion comme la joie. Certains d’entre nous ont du mal à faire la part des choses entre leurs différentes émotions et sensations, à séparer la joie de la sensation de faim par exemple. Lors d’occasions spéciales, en week-end ou au bureau, certains se mettent à manger sans faim et de manière incontrôlée. "Ce type de comportement peut s’expliquer tout d’abord par le désir de ne faire qu’un avec les autres. Ou bien à l’inverse, on mange pour s’isoler des autres" , comme si une trop grande proximité avec les autres dérangeait, explique Gérard Apfeldorfer. Un travail sur soi, avec l’aide d’un coach minceur, peut permettre de résoudre ce problème et ainsi d’éliminer les kilos superflus.

Respecter la règle de deux, une astuce pour garder son poids idéal

On retrouve aussi cette alimentation festive et incontrôlée lors de soirées au restaurant. Certains d’entre nous passent la plupart des soirs de la semaine au restaurant. C’est le cas typique du pilier de cocktail, un gros mangeur très bien décrit par  le chercheur américain Brian Wansink. Des professionnels qui boivent et dînent fréquemment dans le cadre du travail ou des célibataires qui sortent beaucoup.

Comment sortir de ce schéma et perdre les kilos qui l'accompagnent ? Il faut se fixer des règles ! Brian Wansink préconise de respecter entres autres la "règle de deux": Il s'agit de se limiter à deux éléments, outre le plat de résistance, parmi  la liste suivante : hors d’oeuvre, pain, boisson, dessert. Ou encore, de boire un verre d’eau entre deux verres de sa boisson principale. Et même, de partager son dessert.

 

Pour en savoir plus :

Maigrir, c’est dans la tête,aux éditions Odile Jacob (1997), de Gérard Apfeldorfer

Conditionnés pour trop manger, aux éditions Thierry Souccar (2006), de Brian Wansink

0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X