L'alimentation bio est-elle meilleure pour la santé ?

Article
0
L'alimentation bio est-elle meilleure pour la santé ?

Symbole d’authenticité, les produits « bio » sont pour beaucoup l’assurance d’une alimentation saine, tandis que, pour d’autres, ils évoquent plutôt des fruits et légumes frêles, sales et chers. En quoi les produits issus d’une agriculture biologique seraient-ils meilleurs pour la santé que les produits ordinaires ?

Sophie travaille beaucoup et a peu de temps pour faire ses courses. Elle court au plus efficace, et regrettant de ne pouvoir sélectionner avec plus de soin ses produits, elle fait le choix du « bio » : la petite icône verte « AB » - Agriculture Biologique - est pour elle comme pour de plus en plus de consommateurs une garantie de qualité, la certitude de manger le plus sainement possible.

L’alimentation biologique et ses bienfaits

Les principes de l’agriculture biologique sont ceux d’un respect de l’équilibre écologique naturel. Les denrées labélisées répondent à un cahier des charges précis : utilisation de produits exclusivement organiques, pas d’utilisation d’OGM, élevages prenant en compte le bien-être et les besoins des animaux, refus des antibiotiques…

Le respect des processus naturels comme le temps de maturation ou l’absence de raffinage assurerait, en principe, des qualités nutritives supérieures. Par exemple, les fruits et légumes « bio » seraient plus riches en vitamines et minéraux que les fruits et légumes ordinaires, cueillis trop tôt et issus d’une terre appauvrie.

D’autre part, si aucune étude n’a pu démontrer qu’une alimentation biologique était meilleure pour la santé, « il a été montré que les aliments produits de façon biologique ont des niveaux de résidus de pesticides et de médications vétérinaires, et dans de nombreux cas des taux de nitrates, moindres » comme l’affirme la FAO- Food and Agriculture Organization of the UN, 2000*.

« Les produits « bio » sont sales et de mauvaise qualité » : Vrai ou faux ?

Le « bio » peut aussi déplaire. Non calibrés, sans nettoyage chimique, les fruits et légumes apparaissent moins beaux et sales. Le choix « bio » est-il inutile, voire risqué ?

L’usage d’engrais organiques, le manque de traitements antifongiques et antibiotiques peuvent faire craindre une plus grande contamination par les microbes, les maladies et les champignons. Mais si les exigences sanitaires pour les produits issus de l’agriculture biologique sont les mêmes que pour les denrées « ordinaires », elles sont supérieures sur l’élaboration, la composition et l’étiquetage du produit : la traçabilité est maximisée.

Si aucune étude n’a pu prouver les bienfaits ni les méfaits du « bio », une alimentation biologique doit alors correspondre à une aspiration personnelle. Selon LineCoaching, une alimentation saine est d’abord une alimentation en laquelle nous avons confiance, qui nous convient : si le bio correspond davantage à votre philosophie, il s’inscrira parfaitement dans une alimentation saine. En revanche, mieux vaut qu’il ne fasse pas l’objet d’obsessions et d’interdits frustrants contre les aliments « ordinaires ». Suivez votre instinct.

*Cf le site internet Bio Alimentation //www.bioalimentation.com/consommer-et-bio-mainmenu-51

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X