La fatigue peut faire grossir

Article
3
La fatigue peut faire grossir

Certains états émotionnels comme la fatigue, poussent à manger sans appétit réel. Pour tromper la fatigue, de nombreuses personnes font appel à la nourriture, en vain. A la longue, voilà qui peut provoquer des kilos en trop! Soyons donc à l’écoute de notre corps afin d’éviter de manger alors que c’est d’autre chose dont on a besoin.

Emilie traverse une période d’intense fatigue. Constamment sous pression au travail, ses nuits sont trop courtes pour la reposer suffisamment et l’hiver n’arrange pas les choses. Emilie a beau ne pas être une grosse mangeuse, elle ne cesse de grignoter en pensant puiser dans les aliments sucrés et doux l’énergie nécessaire à ses journées. Comme une sorte de potion magique censée lui redonner de l’énergie ! Bien sûr, la nourriture aide le corps et le cerveau à fonctionner, et peut donner l’impression de dynamiser temporairement. Mais elle ne remplace pas des heures de sommeil manquantes ! Emilie mange au lieu de se reposer, de se détendre, et elle grossit.

Des émotions qui font manger

Certains réagissent à la fatigue physique ou mentale de la même manière que lorsqu’ils sont débordés par leurs émotions, qu’il s’agisse d’anxiété, de déprime, de colère ou d’autres émotions vécues péniblement. Tout cela peut provoquer chez certains d’entre nous des envies de manger soudaines, des «envies de manger émotionnelles». La nourriture avalée dans ces moments-là est censée nous rassurer, nous réconforter. Comme les aliments sucrés ou gras sont les plus réconfortants, on se tourne vers eux. On a alors l’impression de tenir à distance la fatigue, les sentiments d’abattement ou de lassitude. Ces prises alimentaires qui ne correspondent pas à une faim physiologique servent à améliorer notre confort émotionnel. Et pourquoi pas si, un peu plus tard, l’appétit faisant défaut, on va manger moins ? Bien évidemment, ce n’est plus la même chose si on fait appel en permanence à ce mécanisme de défense. De plus, souvent, on culpabilise d’avoir "craqué" sur du gras ou du sucré, et le bénéfice émotionnel est vite dissipé par cette culpabilité et la peur de grossir ! On perd alors l’estime de soi, et on se dit que « foutu pour foutu » autant continuer à manger !

En finir avec les schémas qui font grossir

Sachons tout d’abord repérer les situations émotionnelles qui nous conduisent à manger trop. Sachons ensuite les vivre sans avoir besoin pour cela d’un excès de nourriture. La méthode Linecoaching permet de mener ce travail sur les émotions qui vous font trop manger. En les identifiant, vous pourrez briser ces habitudes et retrouver un comportement régulé. Pour cela, la prochaine fois que vous aurez envie d'un aliment, posez-vous la question: est-ce que j'ai faim ? Si la réponse est non, demandez-vous pourquoi vous ressentez le besoin de manger. Grâce à ce questionnement, vous saurez par quoi sont motivées vos prises alimentaires superflues et les situations qui les provoquent. Le programme Linecoaching vous propose de nombreux exercices pour arriver à mieux gérer les émotions qui vous font manger : que ce soit de la fatigue émotionnelle ou physique, la méthode vous apprend à écouter votre corps pour maigrir. Tout d'abord, grâce à vos sensations alimentaires comme la faim et la satiété. En reconnaissant ces sensations, vous arrivez à manger juste, selon vos besoins, ni plus, ni moins.

La fatigue et la prise de poids : gérez vos émotions

Le programme comprend également de nombreuses techniques de régulation émotionnelle. Ces techniques peuvent vous être utiles pour vous aider à déterminer votre type de fatigue et savoir y répondre de façon adaptée. La pleine conscience consiste à se concentrer sur sa respiration et à accueillir ses pensées avec bienveillance et curiosité, sans jugement. Cette technique permet de prendre du recul vis-à-vis de ses émotions et à s'écouter dans des conditions optimales. Lorsqu'une envie de manger apparaît, la pleine conscience vous permet de vous apaiser pour la laisser passer. Cette technique est très efficace dans les périodes chargées émotionnellement, où vous vous pouvez vous sentir submergé(e) par des émotions douloureuses. La pleine conscience vous permettra de mieux vivre les événements difficiles et à gagner en sérénité, sur le plan alimentaire comme dans votre quotidien. Si votre fatigue est due à un environnement de travail stressant, aménagez-vous des sas de repos. La pleine conscience peut justement vous y aider : prenez 10 minutes toutes les deux heures pour vous reposer. Pendant ces 10 minutes, concentrez-vous sur votre respiration, sentez l'air entrer dans vos poumons, ressortir, et portez votre attention sur les sensations physiques qui constituent vos émotions. Laissez-vous vivre ce moment, en prenant conscience de ce que vous pensez.

Fatigue physique ou mentale ?

Enfin, sachez différencier la fatigue du sommeil : lorsqu'on est fatigué(e), il faut se reposer, mais sans dormir. Lorsque l'on a sommeil en revanche, il faut dormir. Les signaux physiques de la fatigue et du sommeil sont différents. Le sommeil se distingue par exemple par des signaux comme la difficulté à se concentrer, les paupières lourdes, ou encore les bâillements. La fatigue physique nécessite un repos physique, ce qui correspond à un arrêt de l'activité physique. Quant à la fatigue mentale, on peut tout à fait la soulager par une activité physique, tant que l'on arrête toute activité mentale ! N'hésitez donc pas à vous aménager des moments de repos, même très courts, où vous faites une réelle pause, pour ménager votre corps et votre esprit, en tenant compte de vos besoins. Car ces moments rien que pour vous, où vous prenez soin de vous, feront toute la différence. C'est justement l'objectif de Linecoaching : vous remettre au centre de vos préoccupations, prendre soin de vous, pour maigrir durablement, en vous faisant plaisir et en mangeant ce que vous aimez.

Article
3

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X