Petite histoire du corps de rêve

Article
0
Petite histoire du corps de rêve

Le corps idéal a pris différentes formes au cours de l’histoire, mais il a toujours fonctionné comme un diktat. Il n’est pas inutile de s’en souvenir lorsqu’on veut maigrir. De réfléchir une minute à la vision que l'on a de son corps et aux impératifs que l'on s'impose.

Vous êtes en surpoids ? Atteindre votre poids d'équilibre grâce à un rapport sain à la nourriture est possible

Françoise a 40 ans et court depuis près de vingt ans après ce corps de brindille qui la fait rêver. Un corps fin, léger, passe-partout et attirant... Elle recherche  corps parfait, sorte de mélange d’images de films, de publicité et du féminin séduisant telle qu’elle l’imagine. Mais Françoise est plutôt petite, ronde et n’a pas exactement les 1m20 de jambes des mannequins retouchés de magazine. Elle en souffre. Elle ne se souvient même pas de la dernière fois où elle s’est regardée en entier dans un miroir en étant satisfaite. Une histoire tellement classique qu’on oublierait presque de la raconter.

Pourtant, si vous êtes entrées dans la spirale des régimes alimentaires, vous connaissez ce sentiment d’insatisfaction, vous avez déjà eu l’impression que vote corps vous tyrannisait. Et vous ne savez pas vraiment comment vous en défaire. Vous pensez que ce pourrait être par un régime qui vous donne l'impression de maîtriser et de modeler votre corps. Mais si vous souhaitez mincir durablement, il est essentiel de vous interroger sur la perception que vous avez de votre corps et sur cette image rêvée qui vous trotte en tête. Vous ne pouvez pas changer de corps, et au mieux il sera le même en moins épais et peut-être en plus musclé. LineCoaching vous permettra de mincir durablement : notre méthode vise à atteindre votre poids d’équilibre. Mais notre méthode ne vous fera pas prendre de risque pour atteindre un idéal. Non. Nous voulons vous aider à retrouver un rapport sain à la nourriture, sans excès, autant qu’un rapport sain à votre corps.

La définition du corps idéal varie selon les époques

Pour cela, rappelons que le corps parfait est une construction changeante selon les décennies. Du corps rond de l’époque victorienne, le corps de la femme s’est aminci dès la fin du 19ème siècle, signant les prémices de son émancipation. La femme aisée de l’époque joue au tennis et commence à prendre des bains de mer, elle a donc un corps un peu plus tonifié, tout en gardant des hanches larges. Le corps féminin va ainsi suivre la dynamique de libération de la femme. Dès les années 20, les femmes abandonnent le corset, voire les poitrines et hanches généreuses que portaient leurs mères, adoptent la cigarette, comme pour signifier qu’elles deviennent des hommes comme les autres ! Dans l’après-guerre, hantées par d’autres soucis, les femmes ont moins de scrupules à afficher un corps bien nourri, en bonne santé. Puis la course à la minceur reprend dans les années 60, pour ne plus s’arrêter. Il s’agit là encore de signifier son émancipation, de ne pas être seulement le corps de la maternité. C’est en fait une position de refus, que la psychanalyse associe à la pathologie de l’anorexie mentale. Twiggy, modèle anglais de 45 kilos, devient un symbole de féminité pour la publicité et les médias.

Nous ne nous sommes pas vraiment éloignés de ce physique. La femme active des années 80 a seulement fait du corps mince un corps musclé, signe d’un dynamisme et d’un contrôle à toute épreuve. Si on schématise, le corps rond, disgracieux, naturel pourrait-on dire, est devenu le symbole de l’abandon voire de la négligence... Quelle violence ! Cette ère aurait plutôt pour pathologie la boulimie, le besoin de se remplir d’activité, de mouvement voire d’objets au risque de se sentir vide. Le corps lui-même ressemble à un objet que l’on regarde et traite avec une certaine distance. Luttant contre cette approche, la méthode LineCoaching laisse une place très importante à la sensation, qu’elle soit alimentaire lorsqu’on déguste et qu’on prend plaisir à chaque bouchée, ou physique, quand on réapprend à bouger pour sentir son corps, pour l'habiter, et non lui faire mal. Ces sensations sont essentielles pour nourrir son corps sans excès, et atteindre un poids d’équilibre.

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X