Vos émotions vous font grossir: comment sortir de ce cercle vicieux?

Article
0
Vos émotions vous font grossir: comment sortir de ce cercle vicieux?

Quand Nathalie est triste, déprimée, déçue, fatiguée... elle mange plus, grignote plus et ne maîtrise plus ses envies compulsives. Alors bien sûr elle prend du poids ! Nathalie se dit que si elle était plus gaie, plus heureuse, cela irait certainement mieux. Plusieurs études démontrent qu’il faut faire attention à l’alimentation émotionnelle négative ou positive... et à son impact sur le surpoids !

Les émotions positives ne le sont pas toujours... pour le comportement alimentaire, le bien-être et la santé

Les chercheurs du Positive Emotion and Psychopathology Laboratory de l’Université du Colorado Boulder, qui dirigent également le cours de psychologie sur l’émotion humaine de la célèbre Université de Yale se sont interrogé sur les émotions positives.  
 
Les émotions positives sont-elles toujours bénéfiques, ou peuvent-elles devenir négatives selon l'intensité ou le contexte?
 
 Dans  leur étude publiée en octobre 2015, ils ont réussi dans à répertorier 7 perturbations possibles de l’émotion positive :
 
  • Size : ampleur. Les émotions positives d’un degré intense peuvent entraîner hyperphagie (boulimie), alcoolisme ou dépendance aux drogues. 
  • Situation : un état d’esprit trop positif peut conduire à un manque de vigilance et à l'échec.
  • Specificity : les émotions positives peuvent spécifiquement se traduire en comportement négatifs, quand elles sont trop autocentrées, comme dans le cas de l’orgueil. 
  • Spice : l’émodiversité - vivre le spectre, toute la gamme d’émotions positives et négatives - est aussi essentielle à notre bien-être et notre équilibre que la biodiversité dans la nature !
  • Self-regulation ou savoir gérer ses émotions : les positives tout autant que les négatives. 
  • Stability : le bouddhisme, tout comme la méditation, la pleine conscience, rappellent l’importance de parvenir à une stabilité émotionnelle, sans oscillations émotions négatives/positives trop intenses.
  • Striving : intensité. Une recherche trop absolue du bonheur ou de toute émotion positive conduit à la déception, diminue le bien-être et peut conduire à la dépression.
 
 

Les émotions positives et négatives font-elles grossir ? 

Une étude française précédente, menée par NutriNet Santé et la Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (EREN), publiée en avril 2013, portait sur l’impact de l’alimentation émotionnelle sur le surpoids et, notamment, les grignotages. La chercheuse Sandrine Péneau, maître de conférences en nutrition à l'université Paris 13, a suivi entre 2009 et 2013 plus de 35 000 adultes par le biais de questionnaires annuels, dans l’objectif de mesurer la tendance à manger sous le coup de l’émotion. Ce qu’on appelle depuis, tellement de personnes s’y sont reconnues, « manger ses émotions ».
 
Cette étude sur l'alimentation émotionnelle a permis d'identifier que ; 
  • les femmes ont davantage tendance à manger sous le coup de l'émotion : 20 % d'hommes et 52 % de femmes indiquent une forte émotionalité alimentaire.
  • manger sous le coup de l'émotion est plus fréquent chez les personnes au régime : 70% des personnes suivant un régime, 60% des personnes ayant fait un régime dans le passé, pour moins de 40% pour celles qui n'ont jamais suivi de régime.
  • être sujet à la compulsion alimentaire émotionnelle est un facteur de risque de surpoids : 57% des compulsifs sont en surpoids.
 
« C'est un phénomène bien connu en cas de régime : on est dans une spirale de restriction, et puis on craque », décode Sandrine Péneau. « La littérature scientifique sur ce sujet montre que la plupart du temps, les aliments consommés au cours de ces pulsions ne sont pas des fruits et légumes ». En effet, l’alimentation émotionnelle privilégie gâteaux, sucreries, chocolat ou chips, en une plus grande consommation que la moyenne.
 
 

L’alimentation émotionnelle trop souvent négligée pour essayer de maigrir

Un sondage tout récent, publié en décembre 2015 par Orlando Health, réseau de santé privé à but non lucratif américain, et mené par la neuropsychologue Diane Robinson, directrice du programme de médecine intégrative, a demandé aux participants de dire quel était pour eux le principal frein à la perte de poids. Voici les réponses :
  • le manque d’exercice pour 31% des personnes sondées
  • la façon de se nourrir pour 26% 
  • le coût d’une vie saine pour 26%
  • le manque de temps à y consacrer pour 17 %
  • seul 1 sondé sur 10 évoque le bien-être psychologique !

 

« L’alimentation comporte une part émotionnelle que l’immense majorité des gens négligent, et qui peut très vite saboter tous leurs efforts », affirme Diane Robinson. L’alimentation active en effet dans le cerveau une zone appelée « système de récompense », stimulant la dopamine, hormone du plaisir.
 
La neuropsychologue conseille au contraire, à l’instar de la méthode pour maigrir Linecoaching, de vous focaliser sur l’aspect émotionnel si vous cherchez à perdre du poids. Surtout si, comme Nathalie, vous « mangez vos émotions ». Et si vous déterminiez votre profil de comportement alimentaire pour mieux comprendre votre relation émotionnelle à la nourriture ?
 

ARTICLES COMPLEMENTAIRES

Commencez à maigrir dès aujourd'hui avec nos 10 conseils pour perdre du poids durablement ! Ils vous aideront à découvrir l'alimentation intuitive pour retrouver une relation saine avec la nourriture.

 
Sources : 
« Emerging themes in positive emotion disturbance », Juin Gruber, American Psychological Association, 2015 
« L’émotionalité alimentaire et le surpoids », étude NutriNet Santé, American Journal of Clinical Nutrition, 2013
« Lose Weight By Focusing On Mental Health First », sondage Orlando Health, 2015

ARTICLES COMPLEMENTAIRES

Ne faites pas faire de régimes à vos enfants, c'est dangereux pour leur santé. Apprenez leur à avoir confiance en soi pour retrouver une relation dé-complexée face à la nourriture. Ainsi ils maigriront durablement ! 

Article
0

MON BILAN GRATUIT EN 4 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X