Comment reconnaît-on les sensations de faim et de satiété ?

Article
Par kim22
22

Les méthodes de la pleine conscience permettent d’apprendre à mieux écouter ses sensations, comme celle de la faim et de la satiété. Mais comment reconnaît-on ces sensations exactement ?

Apprendre à reconnaître la sensation de faim

Il existe différents signaux d’alerte indiquant que notre corps à besoin d’énergie et donc d’aliments. Il faut seulement apprendre à les discerner. Nombre d’entre nous les confondent avec d’autres choses, la fatigue, le stress ou le besoin de se récompenser par exemple. Reconnaître la sensation de faim est l’un des objectifs de la méthode LineCoaching car cela permet de manger sans grossir, seulement par besoin physiologique, et de combler son appétit.

Tenir compte de sa sensation de faim est important si l'on veut mincir

Quelles sont ces sensations qui m’indiquent que j’ai faim ? Nous avons la gorge serrée, nous ressentons un creux à l’estomac, des gargouillis dans le ventre. Une légère fatigue apparaît, comme un étourdissement ou une baisse d’attention, avec parfois une sensation de froid, un inconfort émotionnel se manifestant par exemple par de l’irritabilité, de la nervosité. Le fait de saliver n’est pas un signal de faim.

Si la faim n’est associée à aucun de ces symptômes, c’est certainement une fausse faim, comme une envie de manger émotionnelle sur laquelle la méthode LineCoaching permet de travailler.
Si vous doutez de votre sensation de votre faim au moment de manger, décalez votre repas d'une trentaine de minutes et concentrez-vous sur vos sensations au fur et à mesure qu'elles apparaissent. Essayez de repérer la sensation qui vous indique le plus clairement que vous avez faim, si elle est douloureuse, son intensité, où elle se situe. En accordant votre attention à votre sensation de faim, vous faites connaissance avec elle pour mieux la respecter par la suite.

Ensuite, lorsqu’on se met à manger : comment savoir quelles quantités on doit manger pour combler son appétit réel ? Encore une fois, il s’agit d’être à l’écoute de sa sensation de faim. Le plus simple pour y parvenir étant de manger lentement et attentivement.

Les petits couverts vous aideront à manger moins

Avant de manger, faites quelques minutes de respiration en pleine conscience. Non seulement ces quelques minutes vont vous aider à vous apaiser, mais elles vous aideront également à vous recentrer sur votre repas pour en profiter pleinement. Lorsque votre assiette est prête, attendez quelques minutes avant de commencer à manger. Prenez de petites bouchées et si cela vous aide, utilisez une vaisselle « miniature » (des bols, des petites fourchettes). Pensez à poser vos couverts de temps en temps. Rien ne sert de courir, une bouchée doit être avalée avant d’en prendre une autre. Vous apprécierez beaucoup plus votre plat ! Vous avez prévu un dessert ? Faites une pause entre le plat et le dessert pour juger de votre appétit.

En mangeant tranquillement, on laisse le temps à la satiété de se manifester. On se rend compte du moment clé où on est rassasié. Ainsi, on ne s’arrête pas de manger seulement quand on a fini son assiette –parfois trop remplie- ou quand son ventre est si plein qu’on a besoin de déboutonner son pantalon à tout prix. On arrête de manger dès qu’on ressent une agréable lassitude. Le plaisir gustatif, donc dans la bouche, n’est alors plus au rendez-vous.

Cela peut être très utile de noter sur un carnet les sensations avant et après le repas. Ces écrits nous permettent de comprendre comment et dans quels états nous mangeons. Et si besoin, de modifier son comportement alimentaire pour mincir durablement.

Article
Par kim22
22

Dans la même rubrique

Nos 6 conseils pour ne plus avoir toujours faim !

Article
0
Êtes-vous comme Sylvie qui a faim tout le temps ? Ou comme Dominique qui a la sensation d’avoir toujours faim de sucré ? Ou plutôt comme Corinne et Sophie, qui ont…
Lire plus

Au secours, j’ai faim ! (épisode 1)

Avis d'experts
4
La faim, c’est bien. J’ai faim, je mange et je me fais plaisir. Quand je n’ai plus faim, je m’arrête et je vaque à mes occupations. C’est simple, non ? Alors, pourquoi…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique

Commentaire

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Haut de page 
X