La curiosité alimentaire, cette astuce pour maigrir a du bon

Article
1
fruits decoupes

Découvrir et apprendre à aimer de nouveaux aliments : voilà une astuce pour maigrir. Cette démarche simple et utile invite à faire de l’alimentation une expérience et un plaisir. Manger avec curiosité permet de rester à l’écoute de ses sensations alimentaires et c’est l’une des clés du succès pour mincir.

Pour perdre des kilos, la curiosité alimentaire n'a rien d'un vilain défaut !

Céline mange sensiblement la même chose tout au long de la semaine : des pâtes, des plats surgelés, du pain et du fromage... Comme si la nourriture ne l’intéressait pas vraiment. Mais lorsqu’elle se rend compte que les kilos en trop se sont bel et bien installés, elle décide qu’il est temps de changer sa manière de faire. Le conseil LineCoaching est alors de varier son alimentation, de faire de chaque repas un plaisir, dégusté lentement, et ainsi de développer ses sensations alimentaires. Car en retrouvant ses sensations, Céline mangera moins, elle régulera plus facilement son appétit et mincira. Elle aura ainsi amélioré son .égime>

« Mais je n’aime pas la plupart des légumes, ni les plats trop épicés... Comment je fais ? », rétorque la jeune femme. On n'est pas obligé de tout aimer, mais on peut faire preuve d'un peu de curiosité vis-à-vis des aliments et, parfois, les redécouvrir. C'est l'une des astuces pour maigrir. Grâce aux papilles de la langue et grâce à la muqueuse olfactive, stimulée par les odeurs et les saveurs des aliments, nous apprécions le goût des choses. L’ouïe est également sollicitée dans la dégustation d’un aliment, grâce aux bruits de craquement ou de succion que nous sommes conduits à émettre. Même la vue et le toucher participent à l’élaboration de nos sensations alimentaires. Il faut seulement accepter d’être à l’écoute. En suivant cette astuce pour maigrir, le repas, même court, pris en une demi-heure entre deux rendez-vous, peut alors devenir un jeu et un plaisir.

Comment améliorer sa nutrition et sa santé ? En s'intéressant à ce qu'il y a dans l'assiette

Souvenez-vous que l’on goûte également avec sa culture, son psychisme. Le goût de chacun dépendra de nos expériences personnelles et de notre histoire individuelle. En réfléchissant, Céline se rend compte qu’elle a grandi dans une famille ne cherchant pas particulièrement à susciter sa curiosité pour les aliments. Elle n’aime pas les épinards, mais ne se souvient pas de la dernière fois où elle en a goûté. Pareil pour la soupe. Or, ce n'est pas l'idéal pour perdre des kilos.

Il est peut-être temps de changer, même légèrement, son approche des aliments. De les considérer tout simplement. Car pour mincir, s’intéresser à ce qu’on met à l'intérieur de soi est une étape essentielle ! Que l’on mange un aliment préparé par ses soins ou acheté tout prêt, un aliment « banal » ou très élaboré, on peut donc commencer par se poser quelques questions. D’où vient-il, de quoi est-il fait ? Quelle est sa recette ? Cet aliment a-t-il une valeur familiale, vous rappelle-t-il des souvenirs ? A quel âge en avez-vous mangé pour la première fois ? Mais encore, pensez-vous que cet aliment ajoute quelque chose à ce que vous êtes ? S’il s’agit d’un aliment industriel, questionnez-vous aussi. Connaissez-vous les ingrédients, leur provenance ? Comment imaginez-vous sa fabrication ? Faites-vous confiance à la firme qui le fabrique ? Cela vous fait-il du bien de manger cet aliment ?

Progressivement, ce questionnement vous implique dans vos repas. Vous y accordez de l’attention. Peut-être que vous commencez déjà à manger plus lentement, et même à manger moins. Voilà une petite astuce pour maigrir. LineCoaching est là pour vous mener sur cette voie.

Article
1

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X