Vivre au présent

Article
4
Vivre au présent

« J’ai raté mes examens, je suis nul ! », « je vais encore trop manger à ce dîner! » : le stress et les ruminations quotidiennes nous gâchent la vie et nous empêchent de profiter de l’instant. Ne succombez plus au stress et apprenez à vivre au présent grâce à la pleine conscience.

Jeanne a un nouveau travail passionnant, avec de nombreuses responsabilités. Elle ne s’en sort plus : elle ne pense plus qu’à son travail, et ne prend plus le temps d’une pause pour déjeuner. Et tant pis si elle n’a plus de temps pour aller à la danse, elle est trop fatiguée ! Elle est rapidement assaillie par les soucis et son angoisse de mal faire.

Vivre au présent et éviter la tyrannie de la rumination

Obnubilée par son travail, Jeanne oublie de profiter de l’instant présent et des bons moments qu’il peut offrir : un thé avec des amies à la terrasse d’un café, un film, un cours de danse. Elle ne parvient pas à détacher ses pensées de son travail, et avec elles suivent un cortège d’émotions qui leurs sont liées : stress, colère, peur, mais aussi satisfaction, fierté, défi… Cette rumination agit en tyran : à cause de simples pensées, elle parvient à s’épuiser physiquement et mentalement.

La pensée reste « bloquée » sur le passé ou l’avenir, jamais sur le présent : on ne voit plus la réalité telle qu’elle est, on ne profite plus pleinement de ce qu’on pourrait pourtant apprécier. Nous revenons sur nos erreurs et nos faiblesses, et l’on se juge trop sévèrement, pensant à ce qu’on aurait dû où à ce qu’on devrait faire.

Ainsi, les pensées et les émotions nous empêchent de vivre au présent, ce qui est pourtant essentiel à notre bien-être. De nombreuses sagesses comme l’épicurisme grec antique ou le bouddhisme, ou encore ce que nous dit François Rabelais, tous estiment que de profiter de l’instant et de ses plaisirs simples est la voie royale vers la paix de l’esprit. Notre être, corps et esprit, atteint une certaine forme de bonheur lorsqu’il sait se satisfaire des petits plaisirs du quotidien.

Se libérer par la pleine conscience

Savoir vivre au présent n’est pas un exercice simple ! Dans un monde qui va trop vite, il faut savoir s’arrêter pour se centrer sur ce qu’on vit ici et maintenant. Par exemple, lorsque vous mangez, se centrer sur ce qui se passe là, dans votre bouche, est le seul moyen d’apprécier pleinement ce que vous mangez, de manger vraiment, pour de bon, et non pas juste d'avaler.

Les techniques de la pleine conscience mises en avant par la méthode LineCoaching consistent à porter attention, sans jugement, à ce qu’il se passe en soi-même. Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute, insiste sur l’intérêt de la pleine conscience pour soigner les troubles du comportement alimentaire : sa pratique permet en premier lieu de reconnaître les sensations alimentaires, et ensuite de mieux gérer les émotions qui nous poussent à manger. Accepter calmement une colère ou une angoisse peut par exemple vous éviter de vous jeter sur le réfrigérateur.

Calmement, choisissez un moment privilégié et profitez des outils de pleine conscience du programme LineCoaching. Par étapes, les exercices de respiration en pleine conscience conduisent à se recentrer sur soi et à se détacher des pensées anxiogènes : elles existent, mais ne sont que des pensées, et non pas des faits. En focalisant votre attention sur votre respiration, vous pourrez prendre pleinement conscience de l’instant présent sans penser au passé ni au futur : vous saurez prendre vos distances avec des pensées que vous ressassez, concernant ce qu'il s’est passé ou ce qui pourrait advenir. Observez seulement les messages de votre corps, les émotions qui vous traversent sans porter de jugement de valeur. En portant un regard neutre sur soi, on se libère du joug nocif de la culpabilité, et l’on s’accepte enfin.

Après une pratique régulière, vous parviendrez à reconnaître vos sensations de faim et de satiété, et à manger moins, avec plaisir et sans culpabilité.

Apprenez à vous détendre et à vivre au présent avec LineCoaching. Retrouvez le plaisir d’apprécier un bon repas sans penser à ses conséquences et faites-vous confiance. Sachez désormais prendre du temps pour vous, vivre au présent en profitant des petits plaisirs de l’instant  : Carpe diem !

Article
4

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X