Coca dangereux pour la santé ?

Article
1
Coca dangereux pour la santé ?

En mars 2012, les médias annonçaient le changement de la recette des deux leaders mondiaux des boissons gazeuses pour cause de présence de produits cancérigènes. Un mois plus tard, une enquête concernant le décès d'une femme conclut que celui-ci serait dû à la consommation de cette boisson. Le Coca serait-il réellement dangereux ?

Produits cancérigènes, Coca change sa recette

C'est une nouvelle législation de l’État de Californie aux États-Unis qui a contraint les deux principales marques de boissons gazeuses à changer leur recette en mars 2012, à cause d'un produit chimique soupçonné d'être cancérigène. Ce produit, le 4-méthylmidazole ou 4-MEI, est un composant du colorant caramel utilisé par les marques pour leurs boissons internationalement connues. Il pourrait provoquer des cancers du foie, du poumon, de la thyroïde et du sang. Son niveau de dangerosité n'est pas certain et suscite des controverses. Ce composant chimique ne fait pas partie des agents cancérigènes humains signalés par les grands pays industrialisés et aucun seuil d'interdiction n'a été indiqué. Par ailleurs, l'autorité européenne de sécurité des aliments n'a pas jugé que la quantité de ce composant contenue dans les boissons pourrait se révéler dangereuse pour l'homme. Ainsi, c'est par mesure de précaution que les leaders mondiaux ont choisi de changer la recette des lots vendus aux États-Unis plutôt que d'avoir à signaler la présence de composants potentiellement cancérigènes sur les emballages de leurs produits, comme il leur a été exigé en Californie. La France et l'Europe seraient donc pour l'instant écartées.

Un décès dû au Coca

La multinationale déjà attaquée pour la teneur en sucres de ses produits pourrait à nouveau être plongée dans la tourmente après le décès d'une femme suite à une crise cardiaque qui serait attribuée à sa forte consommation de Coca. Les proches de cette Néo-Zélandaise avaient alors affirmé qu'elle consommait jusqu'à 8 litres de Coca-Cola par jour. Ceci avait donné lieu à l'ouverture d'une enquête de façon à établir le lien entre cette consommation, pour le moins exceptionnelle, et la crise cardiaque à laquelle a succombé la jeune femme en février 2010. Le docteur Dan Morin révèle ainsi, deux ans après, que la mort a été causée par une hypokaliémie, autrement dit une grave carence en potassium et que celle-ci est effectivement liée à la surconsommation de la boisson gazeuse. Sans incriminer directement le produit, le médecin a tout de même souligné que c'est la caféine présente dans sa composition et absorbée à forte dose qui pourrait avoir conduit à cette déficience et donc au décès.

Notons tout de même que la consommation de ces boissons gazeuses, à des doses plus normales, ne saurait présenter de danger ! Quelle morale tirer de cette histoire ? Comme le souligne Gérard Apfeldorfer, sans doute que l'excès de quoi que ce soit, même d'une simple boisson gazeuse, peut se révéler dangereux !

Article
1

MON BILAN GRATUIT EN 3 MIN

ans
cm
kg
Vous êtes

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Tous les articles de la rubrique
Haut de page 
X